Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Soutenir l'innovation dans la périphérie : le cas du soutien à l'innovation maritime au Québec maritime

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Melançon, Yannik (2011). Soutenir l'innovation dans la périphérie : le cas du soutien à l'innovation maritime au Québec maritime. Thèse. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département sociétés, territoires et développement, 311 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (19MB)

Résumé

RÉSUMÉ: Cette thèse a pour objet le soutien à l'innovation dans les régions périphériques. Elle
propose une analyse de la mesure dans laquelle, dans une industrie spécifique
(l'industrie maritime) et une région périphérique spécifique (le Québec maritime), les
politiques publiques et les organisations de soutien à l'innovation appuyées par ces
politiques contribuent (ou non) au développement de l'innovation à l'échelle régionale.
Cette thèse cherche à répondre à trois questions, soit i) Comment les organisations de
soutien contribuent-elles aux dynamiques régionales d'innovation et d'apprentissage dans
une industrie et une région périphérique spécifiques? ii) Comment et dans quelles mesures
les organisations de soutien contribuent-elles à l'atteinte des objectifs des politiques
régionales de système régional d'innovation (SRI) et de cluster? iii) Est-ce que la
distinction entre bases de connaissance analytique et synthétique est pertinente pour
l'analyse et la planification du soutien à l'innovation?
Afin de répondre à ces questions, cette thèse utilise de manière inédite des données
issues du Projet de recherche « Cluster maritime et innovation territoriale au Québec
maritime» dirigé par le Pr Doloreux. Ces données proviennent d'une enquête menée auprès
de 18 organisations du Québec maritime offrant des services de soutien à l'innovation aux
entreprises maritimes régionales.
Trois articles sont au centre de cette thèse. Le premier analyse et discute du rôle des
politiques publiques dans l'émergence et l'évolution du projet de cluster maritime du
Québec. Le second analyse les contributions aux dynamiques régionales d'innovation et
d'apprentissage des organisations de soutien composant l'infrastructure régionale de la
connaissance de l'industrie maritime du Québec maritime, et discute comment ces
organisations contribuent (ou non) à l'atteinte des objectifs des politiques régionales de
développement misant sur le SRI. Le troisième analyse les caractéristiques du soutien offert
selon le type de base de connaissance qui caractérise les secteurs composant l'industrie
maritime.
L'analyse réalisée dans cette thèse porte sur quatre thèmes interreliés liés au soutien à
l'innovation, soit i) le rôle des organisations de soutien; ii) le rôle des politiques publiques;
iii) le soutien à l'innovation dans la périphérie; et iv) le soutien à l'innovation dans les
industries ayant des bases de connaissance différenciées.
Face au rôle des organisations de soutien et de l'infrastructure de la connaissance, les
conclusions de cette thèse indiquent que, bien que plusieurs organisations offrent une
gamme de services variée, dans l'ensemble, les services de soutien à l'innovation maritime
offerts au Québec maritime ont de la difficulté à trouver preneur à l'échelle régionale, ce
qui limite l'impact des organisations de soutien et de l'infrastructure régionale de la
connaissance au sein du SRI. Les raisons identifiées pour expliquer cette difficulté varient
selon les secteurs industriels, et selon le rôle principal qui est dévolu à l'infrastructure
régionale de la connaissance.
Quant aux relations entre politiques publiques et organisations de soutien, l'analyse
réalisée indique que les politiques publiques mises de l'avant pour favoriser l'émergence
d'un cluster maritime au Québec maritime depuis 1998 ont toutes accordé une place
centrale au développement de l'infrastructure régionale de la connaissance. De manière
plus précise, ces politiques ont surtout favorisé la création de centres de transfert dans les
secteurs des technologies marines et des biotechnologies marines, des secteurs où la base
industrielle régionale est faible, voire quasi inexistante. Ce faisant, les autorités publiques
espéraient que la présence d'organisations de soutien dynamiques et de calibre mondial
engendrerait une réaction en chaîne qui résulterait dans la création et l'implantation de
nouvelles entreprises maritimes à l'échelle régionale. L'analyse réalisée dans cette thèse
indique que cette réaction en chaîne ne s'est pas produite, ce qui peut s'expliquer par le
type de connaissances développé par ces organisations de soutien, soit des connaissances
analytiques, qui peuvent facilement être transférées sur de longues distances.
En ce qui concerne le soutien à l'innovation dans la périphérie, cette thèse indique
que les modèles territoriaux d'innovation du SRI et du cluster présentent des limites
importantes pour l'analyse et la planification du développement de l'innovation dans les
régions périphériques. Ces limites découlent de la définition même de ces modèles. En
effet, ceux-ci utilisent des concepts liés à la densité pour expliquer comment l'innovation se
développe, densité qui n'est pas caractéristique des régions périphériques. De nouveaux
modèles où la densité n'est pas un facteur structurant du développement régional sont
requis pour favoriser le développement de l'innovation dans les régions périphériques.
Pour ce qui est de la pertinence de la distinction entre bases de connaissance
analytique et synthétique pour l'analyse et la planification du soutien à l'innovation, l'étude
de cas réalisée dans cette thèse ne permet pas d'identifier de profils de soutien spécifiques
et propres aux secteurs analytiques ou aux secteurs synthétiques. Il faut plutôt considérer
que le soutien offert doit être rendu selon un mode combinatoire, c'est-à-dire qu'à certains
moments, le soutien offert à une industrie donnée, peu importe la nature de sa base de
connaissance, a plus trait à des connaissances développées selon un mode analytique, alors
qu'à d'autres moments, les connaissances requises pour innover doivent plutôt être
développées selon ün mû de synthétiqüe. -- ABSTRACT: This thesis focuses on innovation support in peripheral regions. It analyses how
public policies and publicly-funded innovation support organizations contribute (or not) to
regional innovation development, within a specific industry (the maritime industry) and a
specific peripheral region (Quebec's coastal region). This thesis seeks to answer three
questions: i) How do innovation support organizations contribute to innovation
development and leaming in a specific industry and a specific peripheral region? ii) How
weIl have these organizations fulfilled (or not) public policy objectives? iii) Is the
distinction between an analytic and synthetic knowledge base relevant for the analysis and
planning of innovation support in the periphery?
In order to answer these questions, this thesis adopts a unique approach to data
gathered through a research project titled "Maritime cluster and territorial innovation in
Quebec's coastal region", led by Pr Doloreux. This data set surveys 18 organisations
located in Quebec's coastal region offering innovation support services to regional
maritime firms. -
Three papers comprise the core of this thesis. The first analyzes and discusses the
role of federal and provincial policy in the emergence and evolution of development
projects aimed at creating a maritime cluster in Quebec's coastal region. The second
explores how public organizations in peripheral regions contribute to regional innovation
development and discusses how these organizations have fulfilled (or not) public policy
objectives. The third analyses the characteristics of innovation support services according
to the knowledge base type of supported maritime industries.
This thesis treats four key themes related to innovation support: the role of
innovation support organizations, the role of public policy, the dynamics of innovation
support in the periphery, and innovation support in industries characterized by multiple
knowledge bases.
Regarding the role of innovation support organizations, this thesis concludes that
while support organizations may offer a vast array of innovation support services, there is
little regional demand for these services. This situation limits the impact of support
organizations and their related knowledge infrastructure within the regional innovation
system (RIS). Factors explaining this lack of regional demand vary from one industrial
sector to another, and depend on the type of role adopted by the regional knowledge
infrastructure.
As for the relationship between public policy and innovation support organizations,
results indicate that policies implemented since 1998 in Quebec's coastal region to foster
the emergence of a maritime cluster have contributed to enhance the regional knowledge
infrastructure. More precisely, these policies have mainly fostered the development of new
technology transfer organizations in the sectors of marine technologies and marine
biotechnologies, sectors where regional industry is traditionally weak. In doing so,
policymakers hoped that the presence of dynamic, world-class innovation support
organizations would start a chain reaction leading to the development of new maritime
firms within the region. The analysis indicates that this regional chain reaction has not
happened. This may be due to the fact that these organizations create primarily analytic
knowledge, a type of knowledge that can be easily transferred across long distances and is
not necessarily captured within the region.
In regards to supporting innovation in the periphery, this thesis indicates that the
RIS and cluster framework demonstrates severe limitations in the analysis and planning of
innovation development in peripheral regions. These limitations are potentially related to
model design, as the RIS and cluster framework employs concepts associated with density
to explain innovation development, and density is not a key structural feature of peripheral
regions. New models, in which density is not an explanatory factor, are required to better
understand how innovation development can be fostered in the periphery.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Thèse)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : Doloreux, David
Co-directeur(s) ou co-directrice(s) de mémoire/thèse : Lafontaine, Danielle
Information complémentaire : Thèse présentée en vue de l'obtention du grade de philosophiae doctor dans le cadre du programme de doctorat en développement régional programme offert conjointement par l'Université du Québec à Rimouski et l'Université du Québec à Chicoutimi.
Mots-clés : Innovation Quebec Maritime Marin Politique Gouvernement Etat Organisation Aide Soutien Industrie Commerce Peche Navigation Biotechnologie Aquaculture Technologie Naval
Départements et unités départementales : Département sociétés, territoires et développement > Développement régional
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 01 févr. 2013 16:01
Dernière modification : 01 févr. 2013 16:01
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/672

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt