Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Le développement du potentiel d'adaptabilité chez les enfants : une relation de présence à son corps en mouvement

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Briand, Monyse (2005). Le développement du potentiel d'adaptabilité chez les enfants : une relation de présence à son corps en mouvement. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département de psychosociologie et travail social, 268 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (20MB)

Résumé

La présente recherche pose un regard sur la pertinence de l'accompagnement à
médiation corporelle dans le but de développer le potentiel d'adaptabilité et d'accéder à un
mieux-être dans sa vie. La question de la conscience du corps se trouve au centre de notre
approche d'accompagnement. L'accompagnement qui nous intéresse est celui qui permet à
la personne accompagnée de gagner en adaptabilité dans sa vie et d'activer une véritable
potentialité nouvelle de soi, dans le sens de ce qui n'était jusqu'alors pas disponible. La
voie de passage qui nous intéresse consiste à construire une présence à soi, grâce à une
meilleure présence à son corps, plus particulièrement à son corps en mouvement. Cette
recherche se proposait donc de vérifier si l'accompagnement des enfants en difficultés
d'adaptabilité à partir de leur corps en mouvement peut leur permettre de mieux s'articuler
dans leur vie grâce à l'activation de nouvelles potentialités.
Le postulat de base soutenant cette réflexion consiste à dire que le corps en
mouvement est un lieu pertinent de développement du potentiel d'adaptabilité pour les
enfants à qui nous demandons constamment de s'articuler avec un monde changeant,
exigeant et pas toujours respectueux de leur limite du moment. Il s'agit alors de proposer
des outils pour développer un nouveau rapport à soi, aux autres et à l'environnement. La
transformation du rapport à soi permet également de transformer ses points de vue sur soi et
sur les événements en vue et d'apprendre une meilleure articulation avec soi, les autres et
les exigences de sa vie quotidienne. Le travail en Pédagogie Perceptive du Mouvement
permet de développer des instruments internes pour mieux se ressentir, s'habiter et
développer une solidité adaptative génératrice d'une meilleure santé somato-psychosociale.
Au cours de cette recherche, nous avons été guidée par une de nos croyances
fondamentales: qu'on ne peut accompagner adéquatement une autre personne qu'en
s'accompagnant d'abord soi-même. C'est ainsi que notre premier souci consistait à
permettre au chercheur en formation, auteure de cette recherche, de travailler d'abord à
donner forme à sa propre vie tout en se créant une pratique d'accompagnement somatopsycho-
sociale. Cette pratique de formation et d'accompagnement devait par la suite servir
de terrain de recherche en vue de produire de nouveaux savoirs à partir de la transformation
du chercheur et du renouvellement constant de sa pratique.
Pour rester cohérent dans notre démarche, nous avons choisi de nous inscrire dans un
paradigme existentiel et de faire une recherche qualitative de type exploratoire. La nature
de cette recherche nous inscrivait d'emblée dans le courant de Recherche-Formation tel que
défini par Josso (1991). La méthode heuristique telle que préconisée par Craig (1988) nous
a servi de balises pour réaliser cette recherche.
Ce mémoire est constitué d'une première partie qui est celle du récit d'auto-formation
de l'auteure. Ce récit témoigne de la façon dont la présence à son corps en mouvement a
permis à l'auteure de cette recherche de transformer le rapport à soi, à l' autre et au monde
et de renouveler sa pratique psychosociale que ce soit en terme relationnel, d'expression ou
de mise en action. Dans un deuxième temps, les récits d'accompagnement des enfants sont
présentés ainsi qu'une analyse de ce que le corps en mouvement leur a permis d'apprendre
d'eux-mêmes, de leur façon d'être au monde et de leur vie.
Le récit de formation comme les récits d'accompagnement présentés dans ce
mémoire constituent un témoignage suffisamment éloquent de la place du corps en
mouvement dans le renouvellement des pratiques somato-psycho-sociales, qu'exige le
travail d' accompagnateur de changement.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : Rugira, Jeanne-Marie
Co-directeur(s) ou co-directrice(s) de mémoire/thèse : Humpich, Marc
Information complémentaire : Mémoire présenté à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de maîtrise en étude des pratiques psychosociales. Paraît aussi en éd. Imprimée.
Mots-clés : Accompagnement Adaptabilite Autoformation Corps Enfant Mouvement Potentialite
Départements et unités départementales : Département de psychosociologie et travail social > Psychosociologie
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 03 févr. 2011 19:41
Dernière modification : 03 févr. 2011 19:41
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/190

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt