Collections de documents électroniques
RECHERCHER

L'Empreinte de la tortue, roman, suivi de La crise de la transmission filiale en contexte d'exil et de post-exil dans quatre romans contemporains : Ru de Kim Thúy, L'Énigme du retour de Dany Laferrière, Lumières de Pointe-Noire d'Alain Mabanckou et La Ballade d'Ali Baba de Catherine Mavrikakis

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Nguyen, Thuy Aurélie (2020). L'Empreinte de la tortue, roman, suivi de La crise de la transmission filiale en contexte d'exil et de post-exil dans quatre romans contemporains : Ru de Kim Thúy, L'Énigme du retour de Dany Laferrière, Lumières de Pointe-Noire d'Alain Mabanckou et La Ballade d'Ali Baba de Catherine Mavrikakis. Thèse. Rimouski, Université du Québec à Rimouski, Département de lettres et humanités, 424 p.

[thumbnail of Thuy Aurelie_Nguyen_aout2020.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: Cette thèse en recherche-création porte sur la crise de la transmission filiale en contexte d'exil et de post-exil : elle identifie dans la production narrative du XXIe siècle un type de récit nommé « récit migrant de filiation », où les crises de la filiation et de l'exil se conjuguent et se transforment l'une l'autre, donnant lieu à des quêtes identitaires et des parcours inédits. Le volet création propose un « récit migrant de filiation » qui prend la forme d'un roman par fragments intitulé L'empreinte de la tortue. Ce roman raconte le parcours d'une narratrice métisse, post-exilée et expatriée en quête de ses origines en même temps que d'un avenir porteur de sens. Habitée par un sentiment de manque qu'elle peine à s'expliquer, elle revient sur des moments-clés de son enfance et de son adolescence pour tenter de percer le secret, le silence qui l'a tenacement habitée et qui prend source dans l'histoire de son père vietnamien exilé en France au début de l'âge adulte. Cette plongée l'amène à imaginer et à raconter une histoire qui n'est pas la sienne, qu'elle n'a pas vécue, mais dont elle devient pourtant l'autrice. Cette forme de connaissance paradoxale retrouvée par le biais de la création lui permet d'entrevoir différemment le passé et d'orienter autrement sa vie, en même temps que de constituer autour d'elle une nouvelle communauté, féminine, familiale, culturelle, entre autres. Le volet recherche est consacré à l'analyse d'un corpus de quatre romans contemporains qui croisent intimement les problématiques de la migration et de la filiation : L'Énigme du retour (2009) de Dany Laferrière, Ru (2009) de Kim Thúy, Lumières de Pointe-Noire (2013) d'Alain Mabanckou et La Ballade d'Ali Baba (2014) de Catherine Mavrikakis. S'éloignant de la négativité et du constat final d'impasse qui caractérisent le plus souvent les récits de filiation, ces romans s'ouvrent à une dimension qu'on pourrait dire extra-réaliste, celle de la fabulation, du surnaturel, du divin, du mystère. Pour traverser cette double crise et transmuer une impossible quête des origines en projet de création, de construction de sens, la thèse montre comment les narrateurs et narratrices explorent des voies de passage inusitées. La principale voie de passage étudiée est la ritualité, une ritualité intime et éclectique qui permet aux narrateurs et narratrices de renouer avec leur passé tout en l'altérant, en le recomposant au présent. La thèse montre finalement comment, par cette pratique rituelle, les narrateurs et narratrices constituent autour d'eux une nouvelle communauté, communauté a-généalogique qui se déploie sous de multiples formes de solidarités et d'affiliations, se détachant ainsi radicalement des modes de transmission traditionnels. -- Mot(s) clé(s) en français : exil et post-exil, écritures migrantes, récits de filiation, transmission filiale, rite, communauté. -- ABSTRACT: The present thesis in creative writing and literature examines the filial transmission crisis in the context of exile and post-exile : it identifies in 21st century narratives a type of storytelling named "migrant filiation narrative" in which filiation crises and exile combine and transform one another, giving rise to many quests for identity and unprecedented journeys. The creative writing component of the thesis offers a "migrant filiation narrative" which takes the form of a novel by fragments, titled L'Empreinte de la tortue. The novel tells of a narrator of mixed origins' journey, post- expatriated and post-exiled, in search of her roots as well as a meaningful future. Inhabited by a feeling of loss that she cannot explain to herself, she reflects on key moments of her childhood and adolescence to try and uncover the secret, the silence which tenaciously resided within her-the source of which is her Vietnamese father's story, exiled to France at the beginning of adulthood. This throwback leads her to imagine and tell a story which is not her own, that she did not live through, yet of which she nonetheless becomes the author. This form of paradox knowledge, found through creation, allows her to see the past in a different light and direct her life otherwise, as well as enabling her to surround herself with a new female, familial and cultural community, among others. The research component of the thesis is dedicated to the analysis of a corpus of four contemporary novels which intimately intersect migration and filiation issues: L'Énigme du retour (2009) by Dany Laferrière, Ru (2009) by Kim Thúy, Lumières de Pointe-Noire (2013) by Alain Mabanckou and La Ballade d'Ali Baba (2014) by Catherine Mavrikakis. Departing from the negativity and final realization of an impasse which most often characterize filiation narratives, these novels open up to a dimension which could be called extra-realist : that of fabulation, the supernatural, divine, mystery. To move beyond this double crisis and transform an impossible quest for origins into a creative project, a meaning-building project, the thesis demonstrates how narrators explore unheard of pathways. The main pathway studied is that of ritual, an intimate and eclectic ritual which allows the narrators to renew with their past while changing it, rewriting it in the present. The thesis finally illustrates how, by ritualistic practice, the narrators constitute a new community around themselves, an a-genealogical community which unfolds under many forms of solidarity and affiliation, thus radically breaking away from traditional modes of transmission. -- Mot(s) clé(s) en anglais : exile and post-exile, migrant writing, filiation narratives, filial transmission, rites, community.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Thèse)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : Gosselin, Katerine
Information complémentaire : Thèse présentée dans le cadre du programme de doctorat en lettres en vue de l'obtention du grade de Ph.D. en lettres.
Mots-clés : Récit migrant de filiation Filiation Exil Migration Immigration Rituels Ritualité Communauté LIttérature 21e siècle Dany Laferrière Kim Thúy Alain Mabanckou Catherine Mavrikakis
Départements et unités départementales : Département de lettres et humanités > Lettres
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 19 août 2021 13:55
Dernière modification : 19 août 2021 13:55
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1875

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt