Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Étude de sensibilité et analyse thermodynamique de la formation et fonte de la glace de mer de la polynie des Eaux du Nord

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

April, André (2006). Étude de sensibilité et analyse thermodynamique de la formation et fonte de la glace de mer de la polynie des Eaux du Nord. Thèse. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Institut des sciences de la mer de Rimouski, 176 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (12MB)

Résumé

Une polynie est une région océanique partiellement recouverte de glace ou complètement
libre de glace à un moment où les conditions météorologiques devraient indiquer une couverture
complète. La polynie des Eaux du Nord (NOW), dans la partie nord de la baie de Baffin, est
active durant la majeure partie du cycle annuel et il semble qu 'elle se forme et se maintienne sous
l' effet d' une combinaison des mécanismes de chaleur latente et sensible. Suite à la campagne de
mesures effectuée au printemps 1998 dans la polynie NOW, il a été observé que la glace côtière
du côté est de la polynie se rompait plus précocement et était plus mince que celle du côté ouest.
À l' aide d' un modèle thermodynamique ID de glace de mer, préalablement soumis à une étude
de sensibilité pour les flux radiatifs et le flux de chaleur océanique, nous expliquons la nature
différente des conditions de glace qui existent de part et d' autre de la polynie. L' étude de
sensibilité effectuée pour la région de Resolute Baya révélé le que le flux de chaleur océanique
doit être suffisament important, plus de 5 W m-2
, pour que l'ablation à l' interface glace-océan
puisse s'effectuer. Pour la polynie NOW, la nature différente des conditions de glace côtière
s' expliquerait par une advection horizontale de chaleur atmosphérique et d' un flux vertical de
chaleur océanique plus importants sur le côté est de la polynie. Les flux vertical de chaleur
océanique serait de 10 à 15 W m-2 sur le côté est de la polynie NOW comparativement à près de
2 W m-2 sur le côté ouest. Le flux vertical de chaleur océanique sur le côté est de la polynie
contribuerait à environ 10 % de la fonte de la glace côtière et résulterait du processus de
convection peu profonde résultant du rejet de sel, l' entraînement et la diffusion de chaleur via la
thermocline. Enfin, l'étude développe des outils pouvant servir de veille dans le cas où la polynie
serait soumise aux changements climatiques suite au réchauffement qui sévirait dans l' Arctique.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Thèse)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : Gratton, Yves
Co-directeur(s) ou co-directrice(s) de mémoire/thèse : Dumais, Jean François
Information complémentaire : Thèse présentée à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de doctorat en océanographie. Paraît aussi en éd. imprimée.
Mots-clés : Glace Mer Polynie Eaux Nord Formation Fonte Sensibilite Analyse Thermodynamique Now Flux Chaleur
Départements et unités départementales : Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER) > Océanographie
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 08 févr. 2011 14:10
Dernière modification : 08 févr. 2011 14:11
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/106

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt