Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Les indicateurs de motivation qui incitent les enseignants débutants à s'engager dans leur travail et à poursuivre leur carrière dans l'enseignement au secondaire

Lévesque, Sophie (2011). Les indicateurs de motivation qui incitent les enseignants débutants à s'engager dans leur travail et à poursuivre leur carrière dans l'enseignement au secondaire. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Unité départementale des sciences de l'éducation du campus de Rimouski, 213 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (11MB)

Résumé

RÉSUMÉ: L'entrée dans la profession enseignante représente une étape cruciale dans la carrière de l'enseignant débutant. Cette période d'insertion dans la profession entraîne non seulement une énergie positive, mais aussi une panoplie d'émotions, lorsque l'enseignant novice fait face à la complexité de son nouveau rôle professionnel (Lamarre, 2003). Alors qu'il s'était imaginé une vision exemplaire de l'enseignement, il se trouve fréquemment précipité dans le milieu de pratique, embauché à la dernière minute, récoltant des tâches fragmentées, responsable d'enseigner des matières avec lesquelles il est peu ou pas familier et parfois assigné aux groupes les plus difficiles (Mukamurera, 1998, 2005; Comité d'orientation de la formation du personnel enseignant (COFPE), 2002; Fédération des syndicats de l'enseignement (FSE), 2003). Souvent laissé à lui-même dans cette phase d'entrée dans la carrière, l'enseignant peut être envahi par un sentiment d'insécurité face aux tâches complexes à accomplir (COFPE, 2002). Il doit alors faire preuve d'autonomie et d'une grande capacité d'adaptation pour surmonter sereinement cette période. Alors que certains poursuivent leur carrière en enseignement et vivent l'étape de l'entrée dans la profession comme une expérience constructive dans leur développement professionnel, celle-ci peut s'avérer plus difficile pour d'autres. Cette situation d'instabilité où le novice doit jongler avec plusieurs facteurs nouveaux et imprévus peut engendrer des difficultés diverses et même susciter une remise en question quant à son avenir dans la profession (Mukamurera, 2005). Au Québec, les statistiques montrent qu'un enseignant sur cinq, soit près de 20 % des enseignants, décroche au cours des cinq premières années dans la carrière (FSE, 2008). Plusieurs chercheurs associent ce phénomène d'abandon de la profession aux difficultés vécues par les nouveaux enseignants lors de l'insertion professionnelle (Veenman, 1984; Huberman, 1989; COFPE, 2002), aux conditions d'embauche précaires et instables (Mukamurera, 1998, 2005) ou encore aux modalités d'accompagnement et de soutien peu présentes dans les milieux scolaires (Gervais, 1999; COFPE, 2002). Au-delà de ces statistiques peu reluisantes, il y a tout de même plus de 80 % des enseignants québécois qui persistent dans la profession, et ce, malgré les péripéties rencontrées en début de carrière. Depuis plus de quarante ans, les études portant sur l'insertion professionnelle des enseignants ont davantage abordé les difficultés vécues chez les novices, au détriment de dévoiler les éléments qui les motivent à persévérer et à s'engager dans leur travail malgré les péripéties parfois déroutantes (Lamarre, 2003). Ce bref constat met en évidence la pertinence de nous intéresser, non pas à ceux qui quittent l'enseignement pour différents motifs, mais plutôt à ceux qui choisissent de poursuivre leur carrière dans ce domaine. Le fait d'explorer la situation des enseignants lors de leurs premières années d'expérience a permis de déterminer des indices de motivation qui incitent les enseignants en début de carrière à s'engager dans leur travail en plus de cibler les facteurs favorisant la réussite de l'insertion professionnelle ainsi que la rétention dans la profession. La recension des écrits révèle que peu d'études ont été menées sur l'engagement et la motivation des enseignants qui amorcent leur carrière en enseignement au Québec (Duchesne, 2004). De plus, ces études portent sur la situation des enseignants à la mi-carrière et non sur celle des enseignants en début de parcours. Dans une perspective qualitative interprétative, cette recherche vise à cibler les indicateurs de motivation qui incitent les enseignants novices à s'engager dans leur travail et à persévérer, malgré les débuts périlleux de la carrière (Veenman, 1984; COFPE, 2002 ; Nault, 1993 ; Boutin, 2002). Il s'agit de découvrir ce qui favorise la motivation (Deci et Ryan ,1985; Valle rand et coll., 1989,1992; Blais et coll., 1993),l'engagement (Reyes, 1990; Duchesne, 2004; Guillemette, 2006) et la rétention dans la profession enseignante. La théorie de l' autodétermination de Deci et Ryan (1985) a été retenue pour l'analyse conceptuelle, car elle pem1et d'explorer le phénomène de la motivation humaine, selon qu'elle provienne de facteurs relevant de l'intérieur de soi (intrinsèques) ou de l'extérieur de soi (extrinsèques). Plus spécifiquement, l'étude porte sur l'expérience vécue de cinq enseignants en exercice au secondaire, ayant de 5 à 7 années d 'expérience et une tâche de 80 % ou plus. Il s'agit d'explorer comment ces enseignants ont vécu leur insertion professionnelle afin de faire émerger les facteurs de motivation qui les incitent à s'engager dans leur travail et à poursuivre leur carrière dans l'enseignement. La question qui oriente le processus de recherche s'énonce de la façon suivante: Quels sont les indicateurs de motivation qui incitent les enseignants débutants à s'engager dans leur travail et à poursuivre leur carrière dans l'enseignement au secondaire? Par conséquent, l'objectif de recherche permet de déterminer les facteurs de motivation qui incitent les enseignants débutants à s'engager dans leur travail et à poursuivre leur carrière dans l'enseignement au secondaire. Cette recherche contribue à fournir un éclairage nouveau dans le domaine de la motivation et de l'engagement des enseignants débutants, tout en ciblant les facteurs de réussites favorisant une insertion professionnelle harmonieuse ainsi que la persistance dans la profession enseignante. -- ABSTRACT: Starting out in the teaching profession is a critical step in the careers of new teachers. In Quebec, several statistics show that one in five teachers, nearly 20%, quit in the first five years in their chosen career (FSE, 2008). Many researchers associate the trend of teachers abandoning the profession to the difficulties experienced by new teachers during professional integration (Veenman, 1984; Heberman, 1989; COFPE, 2002), to precarious and unstable conditions of employment (Mukamurera, 1998, 2005) and to the lack of support and collaboration in schools (Gervais, 1999; COFPE, 2002). Beyond these b1eak statistics, 80% of Quebec teachers continue in the profession despite the vicissitudes encountered early in their careers. For over forty years, studies on the integration of teachers have focussed primarily on the difficulties experienced by those starting out in the field and less on determining elements that motivate them to persevere and to invest more in their work despite the ups and downs. (Lamarre, 2003). This brief analysis shows that it is important that we focus, not on those who leave teaching for various reasons, but rather on those who choose to pursue their career in this field. This study discusses the positive aspects of starting a career in teaching. Specifically, this analysis focuses on factors that motivate and encourage new teachers to engage in their work and to persevere in the profession, des pite the difficulties experienced early in their careers. From a practical perspective, five high school teachers, having between 5 and 7 years of experience, have been interviewed to explore their experience in terms of professional integration and to determine the motivators which have encouraged them to pursue their careers and become invested in the profession. Deci and Ryan's selfdetermination theory (1985) was selected for the conceptual analysis because it allows us to explore the phenomenon of human motivation originating from intrinsic or extrinsic factors. The question that guides the research process reads as follows: What motivation encourages new teachers to engage in their work and to pursue careers in teaching at the high schoollevel? Consequently, the objective of the study is to determine the motivating factors that encourage new teachers to engage in their work and pursue their careers in secondary education. This research helps provide new insights in the field of motivation and commitment of new teachers, while focusing on factors promoting harmonious professional integration and persistence in the teaching profession.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Lamarre, Anne Marie
Informations complémentaires: Mémoire présenté dans le programme de maîtrise en éducation en vue de l'obtention du grade de maître ès arts.
Mots-clés: Enseignant Debutant Insertion Professionnelle Motivation Engagement Retention Secondaire Quebec
Départements et unités départementales: Unités départementales des sciences de l’éducation > Enseignement secondaire (Rimouski)
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 04 avr. 2013 19:03
Dernière modification: 04 avr. 2013 19:03
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/692

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt