Collections de documents électroniques
RECHERCHER

L'insertion professionnelle : parcours professionnel et contexte d'insertion d'enseignants dans les cégeps

Galaise, Marie-Ève (2009). L'insertion professionnelle : parcours professionnel et contexte d'insertion d'enseignants dans les cégeps. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Unité départementale des sciences de l'éducation du campus de Rimouski, 149 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (12MB)

Résumé

La présente recherche s'intéresse à l'insertion professionnelle des enseignants de cégep. Elle a pour objectif de décrire la transition professionnelle de ces enseignants, entre leur discipline et l'enseignement. Dans le champ de l'insertion en enseignement, les chercheurs se soni: surtout intéressés aux enseignants du primaire et du secondaire, puisque des statistiques alarmantes y dénotent un haut taux de décrochage dans les cinq premières années de pratique. En effet, plusieurs enseignants ont, dans leurs débuts, le sentiment de ne pas être à la hauteur et de ne pas avoir tous les outils nécessaires pour accomplir la tâche. Pourtant, les débuts sont des moments cruciaux pour le développement professionnel futur, c'est dans cette période que s'enracinent les habitudes et attitudes face à la carrière. Les enseignants de cégep vivent une réalité différente de leurs homologues du primaire et du secondaire, d'abord en ce qui concerne leur formation. Alors que les enseignants du primaire et du secondaire ont une formation initiale à l'enseignement, les enseignants du cégep sont formés dans une discipline, celle qu'ils enseignent, mais ne sont pas directement formés pour l'enseignement. De plus, les enseignants de cégep ont pour mandat de rendre les étudiants aptes à l'exercice d'un métier ou à la poursuite d'études plus spécialisées, ce qui nécessite d'eux une forte connaissance disciplinaire. Puisqu'ils enseignent selon une approche par compétences, ils doivent aussi avoir de fortes connaissances pédagogiques puisque cette approche place l'élève au centre du processus d'apprentissage, ne permettant plus d'enseigner exclusivement dans une optique de transmission des connaissances .Les enseignants de cégep se retrouvent nécessairement, dans leurs débuts, face à une double insertion professionnelle. Comme toute personne qui change d'emploi, ils vivent une insertion institutionnelle, devant s'adapter aux valeurs et à la culture du milieu. En plus, ils doivent s'adapter à une carrière complètement nouvelle, celle de l'enseignement, sans y avoir été formés. La précarisation des conditions d'entrée dans la carrière enseignante est aussi un élément majeur marquant les débuts et ayant un effet sur l'apprentissage de l'enseignement. Souvent placés dans des conditions encore plus difficiles que leurs collègues expérimentés, les débutants se retrouvent souvent, à cause des règles d'attribution de tâches qui favorisent l'ancienneté, avec des cours offerts à la demière minute, les groupes les plus difficiles et les tâches dont personne ne veut. Sur les 19 000 enseignants de cégep au Québec, un peu plus de la moitié sont non permanents. Le contexte précaire s'étale sur une période de plus en plus longue, avec une expérience moyenne de Il,4 ans chez les enseignants non permanents en 2005 - 2006. De façon plus spécifique, les objectifs de la recherche sont de décrire le parcours professionnel d'enseignants et de décrire leur contexte d'insertion dans les cégeps. Pour ce faire, c'est la méthode qualitative-interprétative qui a été privilégiée, le domaine d'études étant peu exploré à ce jour. Ainsi, 11 entretiens centrés semidirigés ont été réalisés avec des enseignants de cégep débutants. L'analyse thématique a permis de reconstituer les parcours d'insertion des enseignants rencontrés puis d'en faire ressortir les grandes tendances. Les résultats de la recherche permettent de démontrer que les enseignants de cégep ont des parcours d'insertion qui diffèrent de ceux de leurs collègues des autres niveaux d'enseignement. La plus grande distinction chez les enseignants de cégep est le fait qu'ils sont des spécialistes disciplinaires plutôt que des spécialistes de l'enseignement. Leur préparation professionnelle est donc tout à fait différente de celle des enseignants ayant bénéficié d'une formation initiale à l'enseignement. Au sein des enseignants de cégep eux-mêmes, on relève des distinctions entre les enseignants des spécialités techniques et ceux des disciplines académiques. Les enseignants des spécialités techniques accumulent une longue expérience professionnelle dans la discipline, l'enseignement se présentant comme une deuxième carrière alors qu'ils ont déjà vécu un processus complet d'insertion professionnelle dans leur discipline. Pour les enseignants des disciplines académiques, l'enseignement arrive souvent assez tôt dans la carrière, étant vu comme le meilleur débouché dans le domaine. Enfin, l'acquisition de la permanence, identifiée dans plusieurs écrits comme mettant un terme à l'insertion professionnelle, n'apparaît plus comme nécessaire à l'intégration. Les enseignants se sentent intégrés parce qu'ils aiment ce qu'ils font, ils se sentent en contrôle de la tâche à accomplir, ils sentent qu'ils font partie d'une équipe de travail et ils s'identifient davantage au rôle d'enseignant qu'à leur discipline. En ce qui concerne le contexte d'insertion, les situations sont similaires partout. Le délai entre l'embauche et le premier cours est très restreint et c'est le département qui assume l'accueil et le soutien des débutants.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Deschenaux, Frédéric
Informations complémentaires: Mémoire présenté à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de maîtrise en éducation. Publié aussi en version papier.
Départements et unités départementales: Unités départementales des sciences de l’éducation > Enseignement professionnel (Rimouski)
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 31 janv. 2011 18:51
Dernière modification: 31 janv. 2011 19:00
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/247

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt