Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Effets de sédiments contaminés sur les concentrations de progestérone, testostérone et 17B-oestradiol chez Mya arenaria (L.) et Mytilus edulis (L.)

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Caron, Mathieu (2005). Effets de sédiments contaminés sur les concentrations de progestérone, testostérone et 17B-oestradiol chez Mya arenaria (L.) et Mytilus edulis (L.). Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Institut des sciences de la mer de Rimouski, 198 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (13MB)

Résumé

Les perturbateurs endocriniens forment un vaste groupe de contaminants de
composition chimique variable, qui sont susceptibles de moduler de façon importante le
système endocrinien et, conséquemment, la reproduction des organismes marins en
général, et des mollusques bivalves en particulier. L'objectif général de ce projet de
maîtrise était d'étudier les effets potentiels de quelques-uns des perturbateurs
endocriniens les plus couramment utilisés sur les concentrations de testostérone,
progestérone et 17~-oestradiol de myes communes (Mya arenaria) et de moules bleues
(Mytilus edulis) provenant de l'Anse de Métis (Québec). Les myes et les moules étudiées
ont été placées dans 18 aquariums et exposées, de novembre 2002 à décembre 2003 , à des
sédiments marins contaminés provenant de cinq sites de l'estuaire maritime et d'un site
du golfe du Saint-Laurent. Une partie des bivalves a aussi été exposée de façon spécifique
à des sédiments de l'Anse de Métis contaminés au TBT, au TBBPA et aux PBDEs. Chez
les myes et, dans une moindre mesure, les moules de la plupart des sites étudiés, les
mâles montraient un retard par rapport aux femelles dans leur maturation sexuelle. Ce
phénomène de décalage était plus marqué chez les bivalves récoltés en juin, septembre et
décembre 2003 . La majorité des bivalves récoltés durant les mois de juin et septembre ont
atteint les stades de maturation sexuelle les plus avancés, en l' occurrence la
postvitellogenèse et la ponte. La concentration de progestérone dans la gonade des myes
était souvent significativement plus élevée, d'au moins un ordre de grandeur, que les
concentrations de testostérone et de 17~-oestradiol. En revanche, les concentrations de
stéroïdes ne semblaient pas varier significativement en fonction du sexe. En outre, les
concentrations hormonales des myes exposées au TBT, TBBPA ou aux PeBDE ne
différaient généralement pas significativement de celles des myes témoin, ce qui suggère
que ces contaminants ont eu un impact limité sur le métabolisme des stéroïdes. Le rapport
testostérone/oestradiol des myes, notamment celui des mâles et femelles en ponte exposés
aux sédiments du site témoin, augmentait parfois significativement en septembre. Cette
hausse découlait essentiellement d'une diminution de la concentration de 17~-oestradiol.
Par ailleurs, les concentrations de glycogène des moules bleues étaient généralement plus
élevées en février et juin qu'en septembre et décembre. En outre, la concentration de
glycogène des moules était presque systématiquement plus élevée dans le manteau que
dans l 'hépatopancréas, ce qui suggère que ce dernier joue un rôle important dans le
transfert des réserves énergétiques nécessaires aux processus de gamétogenèse,
vitellogenèse et ponte. Chez les deux espèces étudiées, mais de façon plus marquée dans
l'hépatopancréas des moules entre les mois de février et juin, les concentrations
moyennes de protéines diminuaient durant la période d' expérimentation. Les
concentrations de protéines des sites contaminés et des sites témoins (non contaminés) ne
différaient pas notablement, ce qui suggère que ce facteur n' était pas affecté par la
contamination des sédiments. Les indices de condition des myes et des moules semblaient
varier de concert avec le stade de maturation sexuelle et les fluctuations des réserves
énergétiques. En résumé, les variations des paramètres physiologiques mesurés dans cette
étude ont vraisemblablement été causées par une combinaison de facteurs exogènes et
endogènes, dont la température, la quantité de nourriture disponible et la présence de
récepteurs des stéroïdes dans les tissus des bivalves, plutôt que par l'action exclusive des
contaminants utilisés.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : Pellerin, Jocelyne
Information complémentaire : Mémoire présenté à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de maîtrise en océanographie. Paraît aussi en éd. imprimée.
Mots-clés : Mye Mya Arenaria Moule Bleu Mytilus Edulis Progesterone Testosterone 17b-oestradiol Oestradiol Concentration Sediment Contamination Contaminant Effet
Départements et unités départementales : Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER) > Océanographie
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 10 févr. 2011 13:48
Dernière modification : 06 sept. 2017 19:30
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/85

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt