Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Cadre lithostratigraphique quaternaire du nord des Îles-de-la-Madeleine

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Vigneault, Benoit (2012). Cadre lithostratigraphique quaternaire du nord des Îles-de-la-Madeleine. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département de biologie, chimie et géographie, 120 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (15MB)

Résumé

Les provinces maritimes canadiennes sont au coeur d'un débat séculaire concemant la nature
et l'extension des glaciers qui se sont succédés dans cette région au cours du Quaternaire
supérieur. Historiquement, deux théories divergentes se sont opposées quant à la
paléogéogéographie des Maritimes au Wisconsinien supérieur. La théorie minimaliste
soutient une englaciation d'origine régionale avec plusieurs dômes glaciaires indépendants
centrés sur Terre-Neuve, la Nouvelle-Écosse, le détroit de Northumberland, le Nouveau-
Brunswick et la Gaspésie. La théorie maximaliste soutient une englaciation générale par
l'inlandsis laurentidien. Dans le cadre de la théorie maximaliste, les calottes régionales
seraient apparues durant la déglaciation. Les divergences entre ces deux théories sont en
partie attribuables au contexte historique dans lequel elles ont été élaborées. En effet, les
théories maximaliste et minimaliste se sont confrontées et cette lutte conceptuelle a peut-être
influencé l'interprétation de certaines observations.
Étant situées dans la partie sud du golfe du Saint-Laurent, les Îles-de-Ia-Madeleine occupent
une région clé dans le contexte de ce vieux débat concernant la nature et l'extension des
glaciers qui ont recouvert les Maritimes.
Ce projet a pour but de caractériser les différents environnements sédimentaires et
géomorphologiques du nord de l'archipel en vue de reconstituer la paléogéographie
quaternaire des Îles-de-Ia-Madeleine.
S'appuyant sur une analyse détaillée des principales unités géomorphologiques et
stratigraphiques du nord de l'archipel, les résultats de notre étude révèlent que le nord de
l'archipel a connu une riche succession d'environnements au cours du Quaternaire supérieur.
Chronologiquement se succèdent des dépôts attestant un environnement glaciaire (inlandsis
laurentidien) provenant du Bouclier canadien via l'île d'Anticosti suivi d'un environnement
fluvioglaciaire dans un contexte de hausse du niveau marin relatif.
Ensuite, une récurrence glaciaire provenant de l'est, probablement issue de Terre-Neuve met
en place un till d'origine appalachienne. Ces dépôts glaciaires sont accompagnés de
nombreuses et éloquentes déformations glaciotectoniques témoignant également d'un
mouvement glaciaire provenant de l'est. Suite à la récurrence glaciaire, une hausse du niveau
marin relatif met en place des dépôts littoraux. Cette hausse remanie par endroits le till
appalachien.
Finalement, à l'Holocène un imposant sol podzolique se développe puis son développement
cesse et il est enfoui sous une couverture de sédiments éoliens.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : Hétu, Bernard et Bernatchez, Pascal
Information complémentaire : Mémoire présenté comme exigence partielle du programme de la maîtrise en géographie extensionnée de l'Université du Québec à Montréal.
Mots-clés : Quaternaire Stratigraphie Glaciation Iles-de-la-madeleine Saint-laurent Golfe
Départements et unités départementales : Département de biologie, chimie et géographie > Géographie
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 09 juill. 2013 18:25
Dernière modification : 09 juill. 2013 18:25
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/752

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt