Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Croyances et pratiques éducatives relatives à l'enseignement du vocabulaire chez les enseignants travaillant auprès d'élèves sourds gestuels en classe spéciale au Québec

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Castonguay, Pascale (2011). Croyances et pratiques éducatives relatives à l'enseignement du vocabulaire chez les enseignants travaillant auprès d'élèves sourds gestuels en classe spéciale au Québec. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Unité départementale des sciences de l'éducation du campus de Rimouski, 367 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (28MB)

Résumé

Le vocabulaire est depuis longtemps reconnu comme un élément déterminant dans
la réussite en lecture des élèves sourds (Devine, 1986; Lasso et Davey, 1987). Aussi, les
chercheurs reconnaissent que le vocabulaire des élèves sourds gestuels est pauvre et mal
organisé (Marschark, 2002). De plus, peu de recherches ont été menées sur
l'enseignement du vocabulaire auprès d'élèves sourds (Luckner et Cooke, 2010). La
présente étude a été réalisée dans le but de documenter la manière dont l'enseignement du
vocabulaire est dispensé aux élèves sourds québécois. Plus précisément, elle vise à :
1) décrire les croyances des enseignants, 2) décrire leurs pratiques éducatives et 3) établir
des liens entre leurs croyances et leurs pratiques de classe. Les 22 participants à la
recherche sont des enseignants et des formateurs sourds ayant enseigné le français dans
une classe spécialisée pour les élèves sourds gestuels (sans autre déficience) entre 2005 et
2008 au Québec. Les participants ont répondu à un questionnaire divisé en quatre sections
(croyances sur l'enseignement et sur l'apprentissage, pratiques éducatives et questions
sociodémographiques). Les résultats témoignent du fait que les enseignants jugent
efficaces la majorité des stratégies qui leur ont été présentées. Près de la moitié des
stratégies jugées efficaces par les enseignants sont aussi jugées efficaces par les experts.
Les enseignants accordent 15% de leur temps de classe à l'enseignement spécifique du
vocabulaire à leurs élèves. Les cinq stratégies les plus utilisées sont l'activation des
connaissances antérieures, l'enseignement des mots les plus fréquents du français,
l'explication de l'orthographe des mots, la lecture individuelle et l'utilisation des indices
du texte permettant à l'élève de devenir autonome dans ses lectures. Tant les croyances
que les pratiques des enseignants découlent de la position de la connaissance. Les
analyses réalisées permettent de constater que des liens existent entre les croyances et les
pratiques éducatives des enseignants. En effet, les stratégies qu'ils jugent les plus
efficaces sont aussi les stratégies qu'ils utilisent le plus et, inversement, celles qu'ils
jugent les moins efficaces sont celles qu'ils utilisent le moins. Ainsi, les résultats
indiquent que le taux d'accord entre les croyances et les pratiques éducatives des
enseignants s'élève à 85,7%.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : Beaudoin, Isabelle
Co-directeur(s) ou co-directrice(s) de mémoire/thèse : Daigle, Daniel
Information complémentaire : Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en éducation - profil recherche en vue de l'obtention du grade de maître ès arts.
Mots-clés : Enfant Sourd Surdite Vocabulaire Lecture Enseignement Enseignant Pratique Strategie Croyance Classe Speciale
Départements et unités départementales : Unités départementales des sciences de l'éducation > Enseignement en adaptation scolaire et sociale (Rimouski et Lévis)
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 04 avr. 2013 20:48
Dernière modification : 03 oct. 2013 13:38
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/684

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt