Collections de documents électroniques
RECHERCHER

La place occupée par la compétence éthique à l'intérieur des programmes de formation initiale à l'éducation préscolaire et à l'enseignement primaire dans trois universités francophones du Québec

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Mercure, Jean-François (2010). La place occupée par la compétence éthique à l'intérieur des programmes de formation initiale à l'éducation préscolaire et à l'enseignement primaire dans trois universités francophones du Québec. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Unité départementale des sciences de l'éducation du campus de Lévis, 158 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (8MB)

Résumé

La compétence éthique, telle que décrite par le Conseil supérieur de l' éducation du
Québec, permet aux individus de choisir et d'agir de façon responsable dans des situations
réelles de la vie en faisant référence à des valeurs (CSE, 1990). Cette dernière, intégrée par
les enseignants, leur permettrait de développer les savoir-être des élèves qui sont sous leur
responsabilité en les préparant plus adéquatement au pluralisme des valeurs qui marque
notre société moderne (Renaut, 1998). Accorde-t-on suffisamment de place à l'intégration
d'une compétence éthique pendant la formation des maîtres? La présente étude vise à
décrire la place qui est accordée à la transmission de cette compétence éthique à l'intérieur
des programmes de formation initiale à l'éducation préscolaire et à l'enseignement primaire
dans trois universités québécoises.
La compétence éthique dont il est question dans la présente recherche réfère à celle
définie par le Conseil supérieur de l' éducation dans son rapport annuel 1989-1990 sur l' état
et les besoins de l'éducation: Développer une compétence éthique pour aujourd'hui: une
tâche éducative essentielle. C'est autour des trois principaux axes suivants qu' est articulée
la compétence éthique: le développement des aptitudes à la recherche et au dialogue,
l ' habileté à exercer un esprit critique et créatif puis la disposition à l' autonomie et à
l' engagement. Chacun de ces axes est développé en plusieurs catégories et sous-catégories.
La méthodologie employée pour mener à bien cette réflexion est double. En effet,
nous voulions dans un premier temps connaître les intentions des programmes formels
(Goodlad, 1979) des universités quant à la transmission de la compétence éthique. Pour ce
faire, nous avons réalisé une analyse de contenu des programmes de formation initiale en
éducation préscolaire et en enseignement primaire des institutions universitaires suivantes:
l' Université du Québec à Rimouski, l' Université du Québec à Trois-Rivières et l'Université
Laval. Dans un deuxième temps, nous voulions connaître ce qui est transmis comme
compétence éthique aux étudiants lors de cette même formation à l' intérieur des
programmes vécus (Goodlad). Nous avons donc élaboré puis administré un questionnaire
aux finissants de ces mêmes universités qui mesurait leur perception quant à l'intégration
des diverses catégories de la compétence éthique dans leur formation en plus de les
interroger sur l' importance qu' ils accordaient à de tels apprentissages.
Les résultats de l' analyse de contenu des programmes formels des universités
retenues tendent à démontrer que les concepts qui concernent la compétence éthique
n' occupent qu ' une infime partie des intentions de formation de nos futurs enseignants. Par
contre, l' analyse des résultats aux questionnaires distribués aux finissants de ces mêmes
universités au programme d'éducation préscolaire et d' enseignement primaire affirment
que la presque totalité des concepts développés à l'intérieur de la compétence éthique ont
été abordés lors de leur formation. Il y aurait une différence significative entre les
intentions de formation et ce que les étudiants vi vent réellement en cours de formation. Ce
constat nous amène à supposer que ce sont peut-être les formules pédagogiques utilisées
lors des cours, la formation pratique (les stages), les modèles fournis par certains collègues,
chargés de cours ou professeurs et même les activités « d'autoformation » qui pourraient
être à l' origine de ce clivage entre les intentions de formation contenues dans les
descriptions de programmes des universités et les résultats réels fournis par le programme
vécu par les étudiants.
Nous croyons par contre que ce heureux hasard est insuffisant. En effet, nous
estimons, compte tenu du rôle prépondérant qui est attribué aux écoles quant à leur mission
de socialisation des individus (développer les savoir-être), les universités qui sont
responsables de former les futurs enseignants devraient inclure dans leur programme, de
façon explicite et affirmée, des activités de formation qui permettront ultimement à leurs
finissants d'enseigner à leurs élèves à choisir et à agir de façon responsable dans des
situations réelles de la vie en faisant référence à des valeurs éthiques.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : Marzouk, Abdellah
Information complémentaire : Mémoire présenté à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de maîtrise en éducation.
Mots-clés : Competence Ethique Savoir-etre Formation Enseignant Prescolaire Primaire Programme Enseignement Quebec Province
Départements et unités départementales : Unités départementales des sciences de l'éducation > Enseignement préscolaire-primaire (Rimouski et Lévis)
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 22 mars 2012 19:05
Dernière modification : 22 mars 2012 19:05
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/543

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt