Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Variations spatiales de la production primaire et de l'exportation du matériel organique particulaire sous la zone euphotique dans le système de la baie d'Hudson, Canada

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Lapoussière, Amandine (2010). Variations spatiales de la production primaire et de l'exportation du matériel organique particulaire sous la zone euphotique dans le système de la baie d'Hudson, Canada. Thèse. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Institut des sciences de la mer de Rimouski, 197 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (17MB)

Résumé

Pour la première fois, la production primaire et l'exportation de matériel organique
particulaire hors de la zone euphotique ont été étudiées dans le système de la baie d'Hudson
(SBH) en période libre de glace. Cette étude s'est principalement intéressée aux variations
spatiales des conditions du milieu et à leur influence sur la répartition spatiale des
processus biologiques. Le rôle des bactéries dans l'exportation du matériel organique
particulaire a également été évalué en termes de reminéralisation du matériel au cours sa
sédimentation et de contribution de la biomasse bactérienne au matériel qui sédimente.
Cette étude montre qu'en période automnale le SBH est peu productif (70-
435 mg C m-2 fi) et présente de faibles flux verticaux de carbone organique particulaire
(COP) (50- 77 mg C m-2 fi) à 50 m, comparativement à d'autres mers arctiques ou subarctiques
(e.g. mer de Chukchi ou baie de Baffin). La répartition spatiale de la production et
de la biomasse phytoplanctoniques était influencée par les facteurs du milieu conditionnés
par les différents apports d'eau douce ou salée dans le SBH. Malgré les importantes
variations spatiales observées pour la production primaire et la biomasse chlorophyllienne,
les flux verticaux de COP à 50 m étaient relativement homogènes sur l'ensemble du SBH.
Toutefois d'importantes variations spatiales de la composition du matériel exporté à 50 m
ont été mises en évidence. Le COP exporté à 50 m était principalement composé de
matériel dégradé non identifiable (i.e. détritus amorphes) (4- 78%). La contribution des
bactéries au flux de COP à 50 m était relativement importante sur l'ensemble du SBH (6-
21 %) et même parfois supérieure à la contribution des protistes intacts (5- 28%) et à celle
des pelotes fécales de brouteurs zooplanctoniques (3- 97%).
L'étude du couplage entre la production primaire et son exportation sous la zone
euphotique a montré que les rapports d'exportation (i.e. rapport entre le flux de COP à
50 m et la production primaire) les plus élevés ont été observés aux stations où la
production primaire était faible et où la biomasse des hétérotrophes était importante; alors
que les rapports d 'exportation les plus faibles ont été observés aux stations où la production
primaire était plus élevée et associée à une forte contribution des diatomées.
L' étude plus approfondie des bactéries attachées aux particules qui sédimentent a
mis en évidence qu 'au sein du SBH à la fin de l' été, les bactéries attachées contribuaient
peu à l' abondance bactérienne totale dans le matériel en suspension (i.e. < 3%). Les
résultats de cette étude ont montré que l'attachement des bactéries aux particules leur
permet de sédimenter à la même vitesse que les particules qu'elles colonisent et donc de
potentiellement contribuer aux flux verticaux de matériel organique particulaire.
Cependant, les pertes estimées de COP liées à la respiration des bactéries attachées sont
plus importantes que leur contribution au COP.
Les résultats obtenus au cours de cette thèse de doctorat ont permis d'approfondir
les connaissances sur le fonctionnement des processus de production et d' exportation
verticale du matériel organique particulaire dans le SBH jusqu'alors jamais étudié en
période libre de glace. Ces données uniques sont indispensables à l'élaboration et la
calibration de modèles climatiques afin d'envisager le devenir des écosystèmes arctiques et
sub-arctiques face aux changements climatiques.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Thèse)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : Michel, Christine et Gosselin, Michel et Poulin, Michel
Information complémentaire : Thèse présentée à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de doctorat en océanographie. Publié aussi en version papier.
Mots-clés : Production Primaire Exportation Matiere Organique Particulaire Zone Euphotique Variation Systeme Baie Hudson
Départements et unités départementales : Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER) > Océanographie
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 22 sept. 2011 13:14
Dernière modification : 22 sept. 2011 13:14
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/418

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt