Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Sélection des sites de tanières et des tanières de reproduction chez le renard arctique à l'île Bylot, Nunavut

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Szor, Guillaume (2006). Sélection des sites de tanières et des tanières de reproduction chez le renard arctique à l'île Bylot, Nunavut. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département de biologie, chimie et géographie, 87 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (9MB)

Résumé

L'utilisation de tanières est une stratégie courante chez plusieurs carnivores
terrestres, utilisant ces structures comme site de mise-bas et d'élevage des jeunes, ou
simplement comme refuge ou lieu de repos. La localisation de ces tanières semble rarement
aléatoire mais plutôt influencée par l'abondance des ressources alimentaires ou la facilité
d'échapper à la prédation. Le premier objectif de mon projet était de déterminer quels
étaient les paramètres influençant la localisation des tanières d'un carnivore vivant dans un
écosystème arctique. Nous avons examiné les caractéristiques et l'environnement de 83
tanières de renards arctiques (Alapex lagapus) sur la plaine sud de l'île Bylot, Nunavut,
Canada. La topographie, le microclimat et la distribution des ressources alimentaires aux
tanières (n = 83) ont été comparés aux caractéristiques de sites aléatoires dans l'aire d'étude
(échelle du paysage) ainsi qu'aux caractéristiques d'autres sites potentiels dans un rayon de
100 mètres autour des tanières ( échelle locale). Les tanières de renards arctiques étaient
majoritairement excavées dans des buttes ou pentes naturelles, préférentiellement aux
endroits où le substrat était sablonneux, assurant ainsi un bon drainage du site. Nous avons
également observé une préférence pour les sites ayant un faible couvert de neige au
printemps et une plus grande exposition au sud, générant ainsi une température du sol plus
élevée aux tanières et donc un dégel du sol plus rapide à la fin de l'hiver. Nous suggérons
que la sélection de sites bien drainés et où la fonte des neiges est accélérée permet aux
renards arctiques d'avoir accès à une couche de sol meuble plus épaisse au-dessus de la
strate de pergélisol. L'accès à un sol meuble, dans un environnement arctique, semblerait
donc représenter le facteur limitant principal pour l'établissement de tanières chez ce
carnIvore.
Le second objectif de mon projet était d'identifier les contraintes apparentes
auxquelles les renards arctiques sont exposés lors du choix de leur site de reproduction.
Nous avons comparé l'environnement de 27 tanières utilisées pour la mise-bas à
l'environnement de 53 tanières inactives. La sélection d'une tanière de reproduction semble
fortement liée à la distribution des ressources alimentaires ainsi qu'à la compétition intra ou
interspécifique. Plus précisément, le renard arctique sélectionne les tanières situées dans les
habitats où sa proie principale (lemming) abonde ou celles localisées à proximité d'une
importante source de proies alternatives (colonie d'oie). Cependant, la présence de
plusieurs tanières à proximité semble diminuer l'attrait d'une tanière donnée, possiblement
à cause de la compétition potentielle que ces tanières voisines génèrent. Ainsi, nous
suggérons que malgré la grande abondance de tanières existantes, le nombre de tanières de
haute qualité disponibles pour la reproduction demeure limité. Considérant la présence
grandissante du renard roux dans le haut arctique canadien, il est donc possible qu'une
importante compétition s'installe entre ces deux espèces pour l'accès aux tanières de
qualité. D'après nos observations, le renard arctique demeure pour l'instant le principal
prédateur terrestre à l'île Bylot. Un programme de suivi de la communauté de renards de
l'île Bylot est cependant essentiel afin de surveiller l'évolution de ce fragile écosystème.
Nous proposons un protocole de terrain adapté pour un tel suivi. Ce protocole constituera
pour Parcs Canada un élément important dans le suivi de l'intégrité écologique du Parc
National du Canada de Sirmilik.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : Berteaux, Dominique
Information complémentaire : Mémoire présenté à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de maîtrise en gestion de la faune et de ses habitats. Paraît aussi en éd. imprimée.
Mots-clés : Renard Arctique Alopex Lagopus Utilisation Parametre Selection Localisation Taniere Reproduction Site Ecosysteme Contrainte
Départements et unités départementales : Département de biologie, chimie et géographie > Biologie
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 19 janv. 2011 16:49
Dernière modification : 19 janv. 2011 16:49
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/320

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt