Collections de documents électroniques
RECHERCHER

L'influence respective du climat, des interactions trophiques indirectes et de la densité sur la productivité annuelle de la Grande Oie des neiges (Chen caerulescens atlantica)

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Morrissette, Manon (2008). L'influence respective du climat, des interactions trophiques indirectes et de la densité sur la productivité annuelle de la Grande Oie des neiges (Chen caerulescens atlantica). Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département de biologie, chimie et géographie, 86 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB)

Résumé

Comprendre les processus qui modulent la productivité annuelle des populations
animales est difficile puisqu'un grand nombre de facteurs interagissent entre-eux. Des
études antérieures sur les oiseaux nicheurs de l'Arctique ont mis en évidence l'importance
des conditions climatiques locales, des effets indirects des populations de lemmings et des
effets dépendants de la densité sur certaines composantes de la reproduction. Basé sur des
mécanismes locaux préalablement documentés à petite échelle spatiale, nous avons estimé
l'importance relative de ces paramètres environnementaux sur la productivité annuelle de la
Grande Oie des neiges (Ch en caerulescens atlantica), un oiseau migrateur nichant dans le
Haut Arctique canadien. Nous avons examiné, sur une période de 31 ans, comment la
productivité annuelle, exprimée en terme de pourcentage de juvéniles à l'automne, est
affectée par i) les conditions climatiques, ii) les variations de la pression de prédation
causées par les cycles de lemmings et iii) les effets dépendants de la densité de la
population d'oies. Nous avons également évalué l'impact relatif de l'implantation d'une
récolte printanière de conservation sur les haltes migratoires des oies. Nos résultats
indiquent que la productivité annuelle est très variable et qu'elle influence
significativement le taux de croissance de la population. Les conditions climatiques
printanières dans l'Arctique expliquent 29% de la variation de la productivité annuelle et
semble déterminer le niveau de productivité maximal des oies. L'indice de l' Oscillation
Nord Atlantique (ONA) et l'épaisseur de neige au printemps semblent être les paramètres
climatiques clés affectant inversement la productivité, vraisemblablement par leurs effets
sur la disponibilité de la nourriture lors de la période critique de pré-ponte et de ponte des
oies (effets ascendants). Les cycles d'abondance de lemmings expliquent 19% de la
variation de la productivité annuelle des oies (relation positive) via leurs effets sur des
prédateurs communs (effets descendants). L'effet indirect des lemmings semble toutefois
être plutôt négligeable lorsque les conditions climatiques printanières sont défavorables à la
reproduction des oies. La température moyenne lors de l'élevage des jeunes, la récolte de
conservation sur les haltes migratoires et l'indice de l'ONA à l'automne sont, en ordre
décroissant d'importance, les autres facteurs qui influencent la productivité annuelle des
oies (expliquant 21% de la variation totale) . Aucun effet dépendant de la densité n'a été
détecté malgré une importante augmentation de la taille de la population de la Grande Oie
des neiges entre 1976 et 2006 (soit 165 600 à 1 017000 individus). Le climat et les
interactions trophiques indirectes semblent donc être les principaux facteurs qui modulent
la productivité annuelle des Oie des neiges nichant dans le Haut-Arctique. En intégrant les
effets des conditions climatiques, des interactions trophiques et de la densité dans une
même étude, ce projet met en évidence l'effet simultané de relations trophiques ascendantes
et descendantes sur une composante majeure de l'écosystème arctique.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : Bêty, Joël et Gauthier, Gilles
Information complémentaire : Mémoire présenté à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de maîtrise en gestion de la faune et de ses habitats. Publié aussi en version papier.
Mots-clés : Oie Neige Grand Chen Caerulescens Atlantica Productivite Annuel Densite Population Influence Effet Climat Nourriture Alimentation Abondance Predation
Départements et unités départementales : Département de biologie, chimie et géographie > Biologie
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 25 janv. 2011 21:01
Dernière modification : 25 janv. 2011 21:02
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/246

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt