Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Écophysiologie du flétan du Groenland (Reinhardtius hippoglossoides) : influence de la température, du sexe et de l'origine sur la croissance et la condition des juvéniles

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Ghinter, Léopold (2020). Écophysiologie du flétan du Groenland (Reinhardtius hippoglossoides) : influence de la température, du sexe et de l'origine sur la croissance et la condition des juvéniles. Thèse. Rimouski, Université du Québec à Rimouski, Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER), 198 p.

[thumbnail of Leopold_Ghinter_decembre2020.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: Comprendre la croissance lors des premiers stades de la vie est fondamental pour la gestion des pêches commerciales. La condition des poissons et l'état de leurs réserves énergétiques sont des outils faciles à mesurer et qui peuvent s'avérer très utiles dans les décisions d'évaluation et de gestion des stocks. Dans le contexte actuel de réchauffement des eaux de fond de l'estuaire et du golfe du Saint-Laurent (EGSL) et de la détérioration de la qualité de l’habitat (hausse de la température, diminution de l’oxygène dissous, modification des communautés) pour le flétan du Groenland, Reinhardtius hippoglossoides, cette étude apporte de nouvelles connaissances sur l'influence du sexe, de la température et des différences spatio-temporelles sur la croissance et la condition des juvéniles de flétans du Groenland. Un grand dimorphisme de taille et de masse lié au sexe est présent chez cette espèce. Ce dimorphisme a un fort impact sur les captures commerciales, avec plus de 80% de femelles présentes dans les débarquements dans l’EGSL. Les mâles, dont l'investissement énergétique dans la reproduction est moindre que celui des femelles, deviennent matures à une taille relativement plus petite que les femelles. Atteindre la maturité sexuelle est un tournant dans l’allocation de l'énergie où la croissance somatique diminue et la croissance germinale augmente. Des expériences en laboratoire ont été réalisées à l'Institut Maurice-Lamontagne de 2016 à 2018 sur des juvéniles capturés dans l'EGSL pour une durée allant de12 à 18 mois afin d'étudier l'influence du sexe et de la température sur la croissance des juvéniles. Malgré l'absence d'allocation énergétique dans la reproduction, les femelles juvéniles avaient un meilleur gain en masse et en longueur que les mâles juvéniles et atteignaient plus rapidement leur indice de condition maximal par rapport aux mâles. Aucune différence dans le stockage d'énergie hépatique ou musculaire n'a été trouvée entre les sexes. Les divergences dans la croissance juvénile présentes avant la maturation sexuelle pourraient entraîner ou accentuer le dimorphisme sexuel lié à la taille et observé en milieu naturel chez les adultes. On a constaté que la température affectait la croissance des juvéniles de flétan du Groenland ainsi que leur survie. La mortalité était plus élevée à 7,5°C qu'à 4,0°C et la croissance relative, normalisée en degrés-jours, était plus faible à 7,5°C qu'aux deux autres températures testées (4,0 et 5,5°C). L’efficacité de conversion des aliments, la teneur en énergie musculaire et l’indice de condition de Fulton n’étaient pas influencés par la température, mais l’apport alimentaire a augmenté significativement au fil du temps à 5,5°C.Dans l'ensemble, les résultats suggèrent que les conditions optimales de température ont été dépassées à 7,5°C et que toute nouvelle augmentation de la température pourrait diminuer considérablement la survie et amenuiser la croissance des juvéniles. L’utilité d’outils faciles à mesurer a été mise en évidence pour analyser le statut énergétique et la condition des juvéniles de flétan du Groenland. Étant donné que la plupart des réserves énergétiques des juvéniles sont stockées dans le muscle, l’indice de condition de Le Cren, Kn, ainsi que la teneur en eau du muscle fournissent une évaluation robuste des réserves énergétiques chez les juvéniles. Kn fluctue au fil des saisons, avec une condition plus élevée en hiver et au printemps par rapport à l’été et à l’automne. Ces variations peuvent résulter de l’activité de prédation pélagique exercée par cette espèce et de la disponibilité relative des proies. Les juvéniles capturés dans l'EGSL étaient plus gros mais avaient un Kn inférieur à ceux capturés dans l'Atlantique Nord-Ouest, ce qui pourrait indiquer des divergences dans les traits biologiques selon les nourriceries/environnements de croissance. Les outils développés pourraient être très utiles dans des études ultérieures sur l’alimentation, les liens trophiques et l’état de l’écosystème et ainsi servir pour l’évaluation des stocks et la gestion du flétan du Groenland. -- Mot(s) clé(s) en français : Flétan du Groenland, Juvéniles, Croissance, Condition, Survie, Maturité sexuelle, Température, Sexe. -- ABSTRACT: Understanding growth during early life stages is fundamental for commercial fisheries management. Condition of the fish and the status of their energy reserves are easy tools to measure and can be particularly useful for stock assessment and management decisions. Inthe current context of warming of the bottom waters of the estuary and the Gulf of St.Lawrence (EGSL), and the deterioration of the habitat quality (increased temperature conditions, decrease of dissolved oxygen, changes in communities) for the Greenland halibut, Reinhardtius hippoglossoides, this study brings new knowledge on the influence of sex, temperature and space-time differences on the growth and condition of juvenile Greenlandhalibut. Size and mass sexual dimorphism is present in this species. Sex dimorphism has astrong impact on commercial catches, with more than 80% of females present in the EGSL landings. Males, whose energy investment in reproduction is lower than that of females, become mature at a relatively smaller size than females. Reaching sexual maturity is a turningpoint in energy allocation when somatic growth decreases and germ growth increases.Laboratory experiments were carried out at the Maurice Lamontagne Institute from 2016 to2018 on juveniles captured in the EGSL, for a period ranging from 12 to 18 months, in orderto study the influence of sex and temperature on juvenile growth. In the absence of energy allocation to gonad development, female juveniles were larger than male juveniles, with agreater gain in mass and length. They reached a higher Fulton condition index compared tomale juveniles. No difference in liver or muscle energy storage was found between sexes.Pre-maturation divergences in juvenile growth could result in or accentuate the size-related sexual dimorphism observed in nature among adults. Temperature influenced growth and survival in Greenland halibut juveniles. Mortalityrate was higher at 7.5°C than at 4.0°C. Relative growth (normalized in degree-days) waslower at 7.5°C than at the other two temperatures tested (4.0 and 5.5°C). Food conversionefficiency, muscle energy content, and the Fulton condition index were not influenced bytemperature, but food intake significantly increased over time at 5.5°C. Overall, the results suggest that optimal temperature conditions were exceeded at 7.5°C and that any further increase in temperature would significantly decrease survival and reduce growth of juveniles. The use of simple and easy tools was assessed to evaluate the energy status and condition of Greenland halibut juveniles. Since most of energy reserves are stored in muscle,the Le Cren condition index, Kn, and the muscle water content provide a robust assessment of the energy reserves present in juvenile Greenland halibut. Kn has been found to fluctuatethroughout the year, with higher condition in winter and spring compared to summer and fall.Such variations may result from this species’ pelagic predation activity and prey availability. Juveniles captured in the EGSL were larger but had a lower condition index than those captured in the Northwest Atlantic, which may indicate differences in biological traits across nurseries / growing environments. The tools that have been developed could be useful infuture studies on feeding, trophic links and the ecosystem status. They could also be used in stock evaluation et management of the Greenland halibut. -- Mot(s) clé(s) en anglais : Greenland halibut, Juveniles, Growth, Condition, Survival, Sexual maturity, Temperature, Sex.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Thèse)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : Audet, Céline
Co-directeur(s) ou co-directrice(s) de mémoire/thèse : Lambert, Yvan
Information complémentaire : Thèse présentée dans le cadre du programme de doctorat en océanographie en vue de l'obtention du grade de Philosophiae Doctor es océanographie.
Mots-clés : Flétan Groenland Larves Juvéniles Reinhardtius Hippoglossoides Croissance Condition Écophysiologie
Départements et unités départementales : Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER) > Océanographie
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 05 oct. 2021 18:40
Dernière modification : 05 oct. 2021 18:40
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1908

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt