Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Des profondeurs du Témis, suivi de Représentations du territoire régional dans le récit du néoterroir : le cas de Townships de William S. Messier et d'Arvida de Samuel Archibald

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Turcotte, Anne-Marie (2019). Des profondeurs du Témis, suivi de Représentations du territoire régional dans le récit du néoterroir : le cas de Townships de William S. Messier et d'Arvida de Samuel Archibald. Mémoire. Rimouski, Université du Québec à Rimouski, Département de lettres et humanités, 166 p.

[thumbnail of Anne-Marie_Turcotte_decembre2019.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (893kB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: Le présent mémoire poursuit deux objectifs étroitement liés. Dans un premier temps, il vise l'exploration de hauts-lieux du territoire témiscouatain, par le biais de l'écriture d'un recueil de récits intitulé Des profondeurs du Témis. Dans un second temps, il vise à établir que le territoire régional dans Townships de William S. Messier et dans Arvida de Samuel Archibald est principalement représenté par la mise en scène de hauts-lieux et par des liens serrés qui se tissent entre ces lieux et les personnages.Le volet création est constitué de neuf récits portant comme titre le nom d'un lieu du Témiscouata. Même si chaque récit peut être lu de façon indépendante, une trame narrative s'installe tout au long du recueil par l'évolution psychologique de la narratrice en quête d'identité. À la fois consciente de la mémoire des lieux et inspirée par son imagination débordante, la narratrice laisse son désir de liberté prendre le dessus sur son enracinement au territoire. Le volet réflexif réfère aux théories géocritiques de même qu'à la géosymbolique, afin de montrer que le territoire, dans Townships ? plus particulièrement dans « Cantine 112, Sainte-Cécile-de Milton » et « Beaucoup et fort » ? ainsi que dans Arvida (« Foyer des loisirs et de l'oubli » et « Chaque maison double et duelle »), est représenté principalement par des hauts-lieux et par les espaces projetés mémoriels ou fantasmagoriques qui hantent les personnages. Le premier chapitre, intitulé « Townships ou Curiosités des Cantons-de-l'Est », révèle que le territoire est non seulement représenté par des hauts-lieux comme la Cantine 112, mais également par le ton ironique d'un narrateur urbain et par la mise en scène de curiosités (des serveuses siamoises et un char allégorique caché dans une grange) qui confèrent aux récits un caractère légendaire. Le deuxième chapitre, intitulé « Arvida ou les illusions perdues d'un El Dorado nordique », montre que le territoire est représenté par l'hybridité du haut-lieu, empruntant des éléments du lieu de mémoire et du lieu imaginaire, mais aussi par l'exposition d'évènements hors du commun qui prétendent au statut de légendes. -- Mot(s) clé(s) en français : Néoterroir. Récit. Représentation. Territoire. Haut-lieu. Lieu de mémoire. -- ABSTRACT: The following dissertation pursues two closely intertwined objectives. First, it aims to explore Témiscouata's high places, through the short story cycle entitled Des profondeurs du Témis. Secondly, it aims to establish that the regional territory, in the collections of stories Townships from William S. Messier and Arvida from Samuel Archibald, is mostly represented by the staging of high places and close ties that weave between these places and characters. The book Des profondeurs du Témis contains nine stories. Each of them is called by the name of a Témiscouata's place. Even though each story can be read independently, a narrative thread is set up throughout the collection by the psychological evolution of the female narrator in identity search. At the same time conscious of the memory of the places and inspired by her overflowing imagination, the narrator leaves her desire of freedom to take over her rooting in the territory. The essay refers to the space theories and the high places typology, to show that the territory, in "Cantine 112, Sainte-Cécile-de Milton" and "Beaucoup et fort" ? as in Arvida ("Foyer des loisirs et de l'oubli" and "Chaque maison double et duelle"), is represented mainly by high places and by the projected spaces memorial or phantasmagorical created by the characters. It is divided into two chapters. The first, entitled "Townships ou Curiosités des Cantons-de-l'Est", shows that the territory is not only represented by high places like Cantine 112, but also by the ironic tone of an urban narrator and by the staging of curiosities (Siamese waitresses and an allegorical float hidden in a barn) which confer to stories a legendary character. The second chapter, entitled "Arvida ou les illusions perdues d'un El Dorado nordique", shows that the territory is represented by the hybridity of the high place, borrowing elements from the place of memory and the imaginary place, but also by the exhibition of unusual events that claim the status of legends. -- Mot(s) clé(s) en anglais : Néoterroir. Story. Representation. Territory. High place. Place of memory.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : Deslauriers, Camille
Information complémentaire : Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en lettres en vue de l'obtention du grade maître ès arts.
Mots-clés : Néoterroir Région Territoire Haut-lieu Lieu Mémoire Représentation Récit Littérature
Départements et unités départementales : Département de lettres et humanités > Lettres
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 19 août 2021 18:56
Dernière modification : 19 août 2021 18:56
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1891

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt