Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Qualité de la nourriture comme déterminant de l'effort de nourrissage chez deux espèces de mésanges

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Senécal, Sarah (2020). Qualité de la nourriture comme déterminant de l'effort de nourrissage chez deux espèces de mésanges. Mémoire. Rimouski, Université du Québec à Rimouski, Département de biologie, chimie et géographie, 83 p.

[thumbnail of Sarah_Senecal_octobre2020.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: La nutrition précoce affecte la condition physique des oisillons nidicoles, influençant ainsi leurs chances de survie et de recrutement suivant le départ du nid. Des observations récentes suggèrent que le taux d'approvisionnement au nid, une mesure de l'effort d'alimentation fournie par les parents pour nourrir la couvée, a peu ou pas d'effet sur le taux de croissance des oisillons. Cependant, la plupart des études ne considèrent pas la valeur énergétique des proies apportées par les parents. Les variations du taux d'approvisionnement parental pourraient donc refléter un compromis en réponse à la qualité des proies. Pour tester cette hypothèse, nous avons suivi la reproduction de mésanges à tête noire (Poecile atricapillus) et de mésanges à tête brune (Poecile hudsonicus) en milieu naturel. Des nichoirs artificiels ont été équipés d'un système d'identification par radiofréquence pour mesurer le taux d'approvisionnement au nid. Nous avons collecté le contenu stomacal des oisillons et utilisé une méthode calorimétrique pour en déterminer leur valeur énergétique. Nous avons constaté que le taux de croissance quotidien moyen était constant d'une année à l'autre. Cependant, le taux d'approvisionnement et la qualité des proies différaient largement entre les années, et les parents apportaient plus de nourriture au nid les années de faible qualité de proies. Cette relation pourrait expliquer l'absence de corrélation observée entre le taux d'approvisionnement et le taux de croissance également rapporté dans d'autres études. Ces résultats reflètent donc un ajustement comportemental des parents pour compenser la faible qualité des proies et maximiser le taux de croissance. Deux mécanismes pourraient expliquer l'ajustement de l'approvisionnement: (1) une réponse parentale au comportement de quémandage chez les oisillons, qui augmenterait lorsque la qualité des proies est faible, et (2) la capacité des parents à reconnaître la qualité des proies via leur propre alimentation, parvenant ainsi ajuster leur effort de nourrissage pour permettre aux oisillons de maintenir une croissance optimale. Finalement, nous concluons que le taux d'approvisionnement seul ne peut pas être considéré comme un indicateur d'apport énergétique aux oisillons en raison de l'ajustement comportemental des parents face à la qualité des proies. -- Mot(s) clé(s) en français : Approvisionnement, croissance, effort reproducteur, qualité des proies, variation interindividuelle. -- ABSTRACT: Early nutrition affects nestlings' physical condition and thus influences their chances of survival and recruitment after fledging. Recent observations suggest that the provisioning rate, a measure of parents' effort to feed their brood, has little or no effect on nestling's growth rate. However, most studies do not consider the energy value of preys brought by parents. Variations in provisioning rates may in fact reflect responses to prey varying in quality. To test this hypothesis, we monitored reproduction of free-ranging black-capped (Poecile atricapillus) and boreal (Poecile hudsonicus) chickadees. Nest boxes were fitted with radio frequency identification systems (RFID) to measure provisioning rates of both adults. We collected nestlings' stomach contents and used a calorimetric method to determine its energy value. We found constant average daily growth rate among years. However, provisioning rate and prey quality differed widely among years, and parents brought more food to the nest in years of low prey quality. This relationship could explain the lack of correlation observed between provisioning rate and growth rate reported in this and other studies. These results reflect parental behavioural adjustments to compensate for poor prey quality and maximize the growth rate. Two mechanisms could explain provisioning adjustments: (1) a parental response to begging behaviour in nestlings, which may increase when prey quality is low, and (2) the parent's ability to recognize prey quality through their own feeding, translating into provisioning adjustments to maintain nestling's optimal growth. We conclude that provisioning rate alone cannot be interpreted as an indicator of energy delivery to nestlings due to parental behavioural adjustments to prey quality. -- Mot(s) clé(s) en anglais : Breeding effort, growth rate, individual variation, prey quality, provisioning.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : Vézina, François
Co-directeur(s) ou co-directrice(s) de mémoire/thèse : Nozais, Christian
Information complémentaire : Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en gestion de la faune et de ses habitats (profil recherche) en vue de l'obtention du grade de maître ès sciences.
Mots-clés : Mésange à tête noire Poecile atricapillus Mésange à tête brune Poecile hudsonicus Reproduction Croissance Alimentation Approvisionnement Proie
Départements et unités départementales : Département de biologie, chimie et géographie > Biologie
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 19 août 2021 15:11
Dernière modification : 19 août 2021 15:11
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1883

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt