Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Évolution spatiale et temporelle de la dynamique du bois mort en rivière, Mont-Louis, Gaspésie

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Maltais, Maxime (2019). Évolution spatiale et temporelle de la dynamique du bois mort en rivière, Mont-Louis, Gaspésie. Mémoire. Rimouski, Université du Québec à Rimouski, Département de biologie, chimie et géographie, 212 p.

[thumbnail of Maxime_Maltais_decembre2019.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (9MB) | Prévisualisation

Résumé

Sur la rivière Mont-Louis, les volumes de bois mort semblent en augmentation depuis quelques décennies. La présence de bois mort en rivière est reconnue pour ses effets sur l'écoulement de l'eau, la dynamique sédimentaire et le développement de la morphologie fluviale. L'objectif général qui oriente cette recherche vise à documenter les effets mutuels de la dynamique fluviale et la dynamique du bois mort à l'échelle d'un tronçon de cours d'eau d'environ 12 km. La distribution et l'évolution interannuelle des volumes de bois mort sont mises en relation avec la segmentation du cours d'eau en tronçons homogènes. Par la suite, les effets de trois embâcles géomorphologiquement actifs sur la topographie locale du lit du cours d'eau sont documentées afin de mettre en évidence les ajustements morphologiques mis en place par les rivières à lit graveleux en présence de bois mort. Enfin, la trajectoire hydrogéomorphologique du cours d'eau eau est analysée, et mise en relation avec la série temporelle des débits maximaux, l'occupation du sol et l'évolution des superficies boisées.Les résultats mettent en évidence que la distribution du bois mort est largement conditionnée par le style fluvial du cours d'eau. Quatre tronçons homogènes ont été définis, de l'amont vers l'aval, des tronçons linéaire, divagant, à méandres stables et estuarien. Les volumes de bois produits et accumulés sont largement supérieurs au sein du tronçon divagant, alors que les autres agissent à titre de zone de transport. Les relevés topographiques ont permis de montrer que même les petits embâcles de bois peuvent influencer la dynamique sédimentaire. L'analyse des superficies boisées et des débits historiques montrent que les sources de bois sont en augmentation depuis les années 1980 et que des périodes de crues majeures sont généralement suivies de périodes de débits moyen ou faible. Il est donc proposé que de grands volumes de bois sont recrutés durant les périodes de crues et que les crues moyennes les dispersent en de nombreux embâcles de petits volumes et que l'effet morphologique du bois est maximal lors de ces périodes de débits moyens. L'utilisation de la trajectoire écogéomorphologique est finalement mise de l'avant comme un nouvel indicateur permettant de projeter les ajustements morphologiques du cours d'eau en présence de bois mort. -- Mot(s) clé(s) en français : Dynamique du bois mort, hydrogéomorphologie, trajectoire hydrogéomorphologique, rôle géomorphologique, style fluvial, trajectoire écogéomorphologique, distribution du bois mort.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : Buffin-Bélanger, Thomas
Co-directeur(s) ou co-directrice(s) de mémoire/thèse : Boivin, Maxime
Information complémentaire : Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en géographie en vue de l'obtention du grade de maître ès sciences (M.Sc.)
Mots-clés : Cours d'eau Hydrogéomorphologie Arbres morts Bois flotté Sédimentologie Embâcles
Départements et unités départementales : Département de biologie, chimie et géographie > Géographie
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 18 août 2021 17:59
Dernière modification : 18 août 2021 17:59
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1869

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt