Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Vérification expérimentale de la mesure de la dérive de Stokes par les radars hautes-fréquences

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Dussol, Abigaëlle (2020). Vérification expérimentale de la mesure de la dérive de Stokes par les radars hautes-fréquences. Mémoire. Rimouski, Université du Québec à Rimouski, Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER), 97 p.

[thumbnail of Abigaelle_Dussol_janvier2020.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: Les radars hautes-fréquences (HF) mesurent les courants à la surface de l'océan, en émettant des ondes électromagnétiques (EM) dans la bande radio HF (3-30 MHz) et en enregistrant les ondes EM rétrodiffusées par les ondes de gravité de surface. Le signal enregistré est dominé par les ondes EM rétrodiffusées par les ondes de gravité de surface ayant une longueur d'onde égale à la moitié de la longueur d'onde EM émise, appelées vagues de Bragg. Leur vitesse de phase est affectée par une interaction avec les courants Eulériens moyens, et aussi en principe avec toutes les autres vagues présentes à la surface de la mer. Cependant, la littérature est incohérente sur l'expression et même sur l'existence de la contribution de la dérive de Stokes, induite par les vagues, aux mesures radar. Trois expressions différentes ont été proposées dans la littérature : (1) la dérive de Stokes en surface filtrée, (2) la moitié de la dérive de Stokes en surface et (3) la dérive de Stokes moyenne pondérée en profondeur. Nous évaluons ces expressions pour les spectres de vagues directionnels mesurés par trois profileurs acoustiques de vague et de courant (AWAC) mouillés dans l'estuaire maritime du Saint-Laurent, au Canada. Nous comparons ensuite les courants de surface Eulériens mesurés par les AWACs avec les courants radiaux mesurés par quatre radars HF : deux radars de type WERA (WEllen RAdar) et deux radars de type CODAR (Coastal Ocean Dynamics Applications Radars). Étonnamment, les courants des radars HF et des AWACs ne sont presque pas corrélés, mais en soustrayant les contributions associées à la dérive de Stokes des mesures radar, on obtient des corrélations modérées, mais significatives. Les corrélations les plus élevées sont obtenues en soustrayant la dérive de Stokes de surface filtrée, ce qui suggère que les radars HF mesurent cette dernière en plus des courants Eulériens moyens. -- Mot(s) clé(s) en français : Radars Hautes-Fréquences, Dérive de Stokes, Courants de surface. -- ABSTRACT: High frequency (HF) radars measure ocean surface currents by sending electromagnetic (EM) waves in the HF radio band (3-30 MHz) and recording the EM waves backscattered by ocean surface gravity waves. The recorded signal is dominated by EM waves backscattered from ocean surface waves with half the EM wavelength, called Bragg waves. Since their phase velocity is affected not only by wave-current interactions with mean Eulerian currents, but also by wave-wave interactions with all the other waves present at the sea surface, the question arises as to whether HF radars measure a quantity related to the wave-induced Stokes drift in addition to mean Eulerian currents. However, the literature is inconsistent on the expression and even on the existence of the contribution of the wave-induced Stokes drift to the HF radar measurements. Three different expressions have been proposed in the literature: (1) the filtered surface Stokes drift, (2) half of the surface Stokes drift, and (3) the weighted depth-averaged Stokes drift. We evaluate these expressions for directional wave spectra measured by three bottom-mounted Acoustic Wave and Current (AWAC) profilers in the Lower St. Lawrence estuary, Canada. We then compare the Eulerian surface currents measured by the AWACs with the radial currents measured by four HF radars: two Wellen Radars (WERA) and two Coastal Ocean Dynamics Applications Radars (CODAR). The AWAC and HF-radar currents are surprisingly almost not correlated, but when subtracting the wave-induced Stokes drift contributions from the radar measurements, moderate but significant correlations are obtained. The highest correlations are obtained when subtracting the filtered surface Stokes drift, suggesting that HF radars measure the latter in addition to mean Eulerian currents. -- Mot(s) clé(s) en anglais : High-Frequency radars, Stokes drift, surface currents.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : Chavanne, Cédric
Co-directeur(s) ou co-directrice(s) de mémoire/thèse : Dumont, Dany
Information complémentaire : Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en océanographie en vue de l'obtention du grade de Maître ès Sciences.
Mots-clés : Radar Radar hautes fréquences Équations de Stokes Dérive de Stokes Courants marins Courant de surface Topographie de la surface des océans
Départements et unités départementales : Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER) > Océanographie
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 17 août 2021 18:08
Dernière modification : 17 août 2021 18:08
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1847

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt