Collections de documents électroniques
RECHERCHER

L'impact des relations interpersonnelles et du soutien social sur la santé psychologique au travail des policiers

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Rodrigue, Audrey (2019). L'impact des relations interpersonnelles et du soutien social sur la santé psychologique au travail des policiers. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Unités départementales des sciences de la gestion, 85 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (646kB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: Selon la littérature, le travail du policier est une profession à risque étant donné son contexte d'intervention souvent urgent et imprévisible (De Soir, Daubechies et Van den Steene, 2012?; cités par Desjardins, 2017). Le métier de policier comporte également un double mandat, soit celui de protéger la population tout en faisant régner l'ordre (Oligny, 1991). Ces particularités rendent le travail de policiers plus à risque que d'autres professions sur le plan de la santé mentale (Marchand, 2007). Malgré l'importance accordée à la santé au travail et les risques associés au métier de policier, peu d'études empiriques sont répertoriées à ce sujet au sein de cette population. Silveri (2017) a identifié dans son article le soutien social par les collègues et par les supérieurs comme faisant partie des ressources les plus importantes pour atténuer les «?effets des exigences de travail sur le stress?». La présente recherche s'intéresse plus spécifiquement à l'effet des relations interpersonnelles (variable indépendante) et du soutien social (variable indépendante) sur la santé psychologique des policiers (variable dépendante). Le modèle théorique de Gilbert, Dagenais-Desmarais et Savoie (2011) a été retenu pour définir la variable dépendante composée du bien-être psychologique (BEPT?; sérénité, engagement et harmonie sociale) et de la détresse psychologique (DET?; anxiété, désengagement et irritabilité). L'étude suppose que la qualité perçue des relations interpersonnelles avec les collègues et le supérieur, ainsi que le soutien social, sont reliés positivement au bien-être psychologique au travail.
Deuxièmement, l'étude suppose également que la qualité des relations et le soutien social sont reliés négativement à la détresse psychologique au travail. Un devis corrélationnel est utilisé pour répondre à la question de recherche. Neuf cent quatre-vingt-dix (990) participants issus du milieu policier québécois provenant de la province de Québec composent l'échantillon. Les résultats des analyses de régression, qui abondent dans le même sens que les hypothèses de recherche, ont démontré un lien significatif entre la qualité des relations perçue avec les collègues, le soutien de type conseil et le bien-être psychologique au travail. Les résultats soutiennent également l'importance du développement du lien de confiance entre le supérieur et le policier pour contrer la détresse psychologique au travail. -- Mot(s) clé(s) en français : Policier, santé psychologique au travail, relations interpersonnelles, soutien social, soutien émotionnel, soutien conseil, bien-être au travail, détresse au travail. -- ABSTRACT: According to the literature, police work is a profession at risk given its context of urgent and unpredictable intervention (De Soir, Daubechies and Van den Steene, 2012; cited by Desjardins, 2017). The policing profession also has a dual mandate: to protect the public while maintaining order (Oligny, 1991). These features make police work even more risky than other professions in terms of mental health (Marchand, 2007). Despite the importance given to occupational health and the risks associated with being a police officer, there are few empirical studies on this topic about this population. Silveri (2017) has identified, in his article, social support by colleagues and superiors as one of the most important resources to mitigate the "effects of work demands on stress". This research focuses more specifically on the effect of interpersonal relationships (independent variable) and social support (independent variable) on the psychological health of police officers (dependent variable). The theoretical model of Gilbert, Dagenais-Desmarais and Savoie (2011) was used to define the dependent variable composed of psychological well-being (BEPT, serenity, commitment and social harmony) and psychological distress (DET, anxiety, disengagement and irritability).
The present study assumes that the perceived quality of interpersonal relationships with colleagues and the superior, as well as social support, are positively related to psychological well-being at work. Second, the study also assumes that the quality of relationships and social support are negatively related to psychological distress at work. A correlational quote is used to answer the search question. Nine hundred and ninety (990) participants from the Quebec policing community from the province of Quebec make up the study's sample. The results of regression analyzes, which abound in the same direction as the research hypotheses, demonstrated a significant link between the perceived quality of relationships with colleagues, counseling-type support and psychological well-being at work. The results also highlight the importance of developing the bond of trust between the superior and the police officer to counter psychological distress at work. -- Mot(s) clé(s) en anglais : Police officer, psychological health at work, interpersonal relationships, social support, emotional support, counseling support, well-being at work, distress at work.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : Deschênes, Andrée-Ann
Information complémentaire : Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en gestion des personnes en milieu de travail en vue de l'obtention du grade de maître ès sciences.
Mots-clés : Policier Sante Psychologique Travail Relation Interpersonnelle Soutien Social Bien-Etre Detresse
Départements et unités départementales : Unités départementales des sciences de la gestion > Gestion des personnes en milieu de travail (Rimouski et Lévis)
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 27 oct. 2020 18:03
Dernière modification : 27 oct. 2020 18:03
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1662

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt