Collections de documents électroniques
RECHERCHER

La gestion des conflits en contexte de projet : étude de cas en Chine

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Wang, Lei (2006). La gestion des conflits en contexte de projet : étude de cas en Chine. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Unité départementale des sciences de la gestion du campus de Rimouski, 197 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (15MB)

Résumé

Le but de cette recherche est de comprendre préliminairement la gestion de conflits
en contexte de projet en Chine. La présente recherche concerne les sujets suivants: les
points de vue généraux du gérant de projet chinois sur les conflits; les attentions relatives
portées par le gérant de projet chinois aux conflits se passant entre lui et les différents
intervenants; les sources de conflits existant en contexte de projet en Chine; les modes de
résolution de conflit préférées par les gérants de projet chinois et les principaux facteurs
influençant le choix de mode de résolution du conflit en gestion de projet.
Les résultats de notre recherche sont les suivants. Les gérants de projet chinois ont
déjà accepté la vision moderne du conflit. Le gérant de projet manifeste des niveaux
d' attention différents pour les conflits se passant entre lui et les différentes personnes.
Globalement, le degré d'attention que le gérant de projet chinois porte aux conflits est élevé
selon le niveau de la position hiérarchique de l'autre partie au conflit. En contexte de projet
en Chine, il existe sept sources principales de conflit: les échéanciers, les coûts, les
problèmes techniques, les procédures administratives, la main-d 'oeuvre, les priorités, la
personnalité; celles-ci correspondent aux sources de conflit identifiées par Thamhain et
Wilemon (1975) en contexte de projet en Occident. Mais l' ordre d' intensité relative des
sources principales de conflit obtenu dans la présente recherche est différent de celui
obtenu par Thamhain et Wilemon (1975). Le mode « Collaborer », le mod e « Chercher le
compromis » et le mode «Év iter» sont les modes de résolution de conflit préférés par le
gérant de projet chinois qui n'aime pas utiliser le mode « Céder » et le mode « Forcer »
pour résoudre le conflit. Il existe des facteurs qui peuvent influencer le choix du gérant de
projet chinois sur les modes de résolution du conflit en gestion de projet à savoir: les
intérêts concernés directement par le conflit, l' importance du problème, la force relative, le
« Guanxi » (Relation) avec l'au tre partie en conflit, le coût pour résoudre le conflit,
l' urgence du problème, la complexité du probl ème, avoir raison ou non , la position de
l'autre partie.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : Cadieux, Pierre
Information complémentaire : Mémoire présenté à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de Maîtrise en gestion de projet. Paraît aussi en éd. imprimée.
Mots-clés : Chine Conflit Gestion Management Projet
Départements et unités départementales : Unités départementales des sciences de la gestion > Gestion de projet (Rimouski et Lévis)
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 04 févr. 2011 16:07
Dernière modification : 03 oct. 2013 13:21
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/166

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt