Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Description d'une nouvelle espèce de poisson placoderme du Dévonien appartenant au genre Groenlandaspis et sa position phylogénétique

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Deschênes, Cynthia (2019). Description d'une nouvelle espèce de poisson placoderme du Dévonien appartenant au genre Groenlandaspis et sa position phylogénétique. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département de biologie, chimie et géographie, 97 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: Les placodermes, ou poissons cuirassés, étaient le groupe de poissons le plus diversifié durant le Dévonien, il y a 419 à 359 millions d'années. Ce groupe de poissons fossiles est important entre autres puisqu'il permet d'étudier la transition des vertébrés sans mâchoire vers les vertébrés possédant une mâchoire. Parmi les placodermes, la famille des Groenlandaspididae est celle étudiée dans ce mémoire. En effet, la famille des Groenlandaspididae possède également une grande importance paléobiogéographique puisqu'elle est retrouvée sur tous les continents du globe lors du Dévonien. Les différentes espèces et genres de cette famille pourraient donc permettre d'effectuer des corrélations intra- et inter-continentales servant à inférer les conditions paléoenvironnementales et paléogéographiques. Les Groenlandaspididae peuvent donc nous permettre d'approfondir les connaissances sur la paléobiogéographie des différents endroits et périodes où on les retrouve. Durant cette maîtrise, une description d'une nouvelle espèce appartenant au genre Groenlandaspis a été réalisée. Cette espèce est caractérisée par une plaque latérale postérieure allongée en hauteur et amincie sur la partie supérieure (ratio hauteur/longueur de 1,47); une plaque antérieure ventrolatérale possédant une large zone de chevauchement pour la plaque interlaterale, une marge latérale droite (zone de chevauchement pour la plaque spinale) et une absence d'extension latérale et une plaque antérieure latérale avec une marge dorsale relativement droite avec une entaille pectorale faiblement définie.
Groenlandaspis silva sp. nov. (nomenclature valide seulement avec la publication de l'article) provient du Givétien de Cairo dans le sud de l'état de New York aux États-Unis. L'occurrence de la nouvelle espèce de Groenlandaspis est la plus ancienne jamais observée sur le supercontinent de l'Euramérique (regroupant l'Amérique du Nord et le Nord de Europe et l'Europe de l'Est). Ainsi, cette occurrence supporte le point de vue que ce genre était largement répandu environ dix millions d'années plus tôt que l'on ne le croyait précédemment. Cette évidence pointe vers un cosmopolitisme tôt durant le Dévonien moyen tel qu'il a déjà été observé chez d'autres espèces de chondrichtyens par exemple. Ce cosmopolitisme tend à supporter une distance plus étroite entre le Gondwana et l'Euramérique, les deux supercontinents de l'époque, que ne le laissent supposer certaines des reconstitutions paléogéographiques du Dévonien. Également, lors de cette maîtrise la première phylogénie de la famille des Groenlandaspididae a été réalisée en utilisant la méthode du maximum de parcimonie. En effet, une phylogénie décrivant les liens de parenté entre les différentes espèces de la famille est nécessaire afin de pouvoir arriver à des conclusions paléogéographiques plus robustes. L'arbre phylogénétique obtenu fait ressortir la paraphylie des Groenlandaspididae et la polyphylie du genre Groenlandaspis. -- Mot(s) clé(s) en français : Arthrodire, Biogéographie, Cosmopolitisme, Groenlandaspididae, Groenlandaspis, Phylogénie, Placoderme. -- ABSTRACT: Placoderms, or armoured fish, were the most diversified group of fish during the Devonian, 419 to 359 million years ago. This group of fossil fish is important since they allow us to study the transition from jawless vertebrates to jawed vertebrates. Belonging to the placoderms, the Groenlandaspididae is the family that was studied during this master. Moreover, the Groenlandaspididae has a paleobiogeographic importance because they have been found on numerous continents during the Devonian. The different species and genera of the family can be used to make intra- and intercontinental correlations that allow us to infer paleoenvironmental and paleogeographic conditions. Thus, this family provides us with opportunities to increase our knowledge on the paleogeography of the various places and times where members of the family are found. During this master thesis, a new species of Groenlandaspis was described. This species is characterized by an elongated posterior lateral plate with a very slim triangular apex(H/L ratio of 1.47); an anterior ventrolateral plate with a large overlap area for the interolateral plate, a straight lateral margin (overlap area for the spinal plate) and an absence of lateral extension and an anterior lateral plate with a relatively straight dorsal margin with a poorly defined pectoral notch. Groenlandaspis silva sp. nov. (nomenclature not valid until the name is not published in a scientific paper) is found in the Givetian of North America.
This occurrence is the earliest of the genus in the supercontinent Euramerica (regrouping North America, Eastern and North Europe). Thus, this occurrence supports the view that the genus was more widespread approximately 10 million years earlier than previously thought. This evidence points toward an early cosmopolitanism during the Middle Devonian as has been already suggested in various species of chondrichthyans. This cosmopolitanism points toward a closer distance between the two supercontinents, Gondwana and Euramerica, than is illustrated in some paleogeographic reconstitutions of the Devonian. Also, the first phylogeny of the family was realized using the maximum parsimony method. A phylogeny describing the relationship among groenlandaspidids is needed if we are to come to more robust paleogeographic conclusions. Our phylogenetic tree highlights the paraphyly of the Groenlandaspididae and the polyphyly of the genus Groenlandaspis. -- Mot(s) clé(s) en anglais : Arthrodire, Biogeography, Cosmopolitanism, Groenlandaspididae, Groenlandaspis, Phylogeny, Placoderm.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : Cloutier, Richard
Co-directeur(s) ou co-directrice(s) de mémoire/thèse : Long, John
Information complémentaire : Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en gestion de la faune et de ses habitats (profil recherche) en vue de l'obtention du grade de maître ès sciences.
Mots-clés : Groenlandaspis Silva Groenlandaspididae Placoderme Arthrodire Biogeographie Cosmopolitisme Phylogenie
Départements et unités départementales : Département de biologie, chimie et géographie > Biologie
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 26 oct. 2020 13:02
Dernière modification : 26 oct. 2020 13:02
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1643

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt