Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Impact du son de bateau sur les comportements d'alimentation et de croissance d'espèces planctoniques

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Aspirault, Ariane (2019). Impact du son de bateau sur les comportements d'alimentation et de croissance d'espèces planctoniques. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER), 59 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (942kB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: Les sons anthropogéniques marins sont une caractéristique omniprésente du paysage sonore de l'océan côtier et ils s'intensifient de manière inconnue à mesure que l'activité du trafic maritime augmente. Par exemple, les bruits de basses fréquences générés par les navires ont été multiplié par 32 depuis 50 ans et peuvent représenter près de 90% des bruits anthropogéniques dans les zones côtières. Il est démontré que les sons de basses fréquences produits par l'action des vagues sur les récifs côtiers stimulent la fixation des larves d'invertébrés et accélèrent leur métamorphose vers les stades juvéniles. Ainsi, certaines espèces planctoniques peuvent percevoir ces bruits et être impactées par ceux-ci. Nous avons donc conçu des expérimentations en conditions contrôlées afin de documenter la réponse de différentes espèces planctoniques, comme les microalgues, les stades larvaires de bivalves ainsi que de zooplancton, au son de bateau préalablement enregistré en milieu naturel. Nous avons testé l'hypothèse que le son de bateau aurait un impact sur les comportements d'alimentation de différents stades de moules bleues (Mytilus edulis) soit véligère, pédivéligère et juvénile, et de copépodes Eurytemora herdmani ainsi que sur la croissance des rotifères Brachionus plicatilis.
En parallèle à ces expérimentations, nous avons également testé l'impact du bruit sur des cultures de microalgues. Les résultats montrent que les comportements d'alimentation des trois différents stades de développement des moules ainsi que les copépodes ne sont pas influencés par la présence de bruit de bateau. Leur taux de filtration respectif n'est pas significativement différent de celui des organismes en absence de bruit de bateau. La croissance des rotifères est également similaire entre les deux traitements, mais la production d'oeufs en absence de sons de bateau était significativement plus élevée et ceux-ci étaient également plus gros. Ultimement, la présente étude est une contribution aux connaissances sur les différents impacts des sons anthropiques sur le monde marin. -- Mot(s) clé(s) en français : Bioacoustique, zooplancton, comportement d'alimentation, croissance, bruit de bateau. -- ABSTRACT: Anthropogenic noise is a pervasive feature of the coastal ocean soundscape and is intensifying in an unknown way as vessel traffic activity increases. For example, shipping has increased low-frequency noise by 32 fold and may account for 90% of the anthropogenic noise in coastal areas. The potential effects of vessel noise on marine mammals are widely known, but only recently such effects have been studied for marine invertebrates. Low-frequency sounds from wave action on coastal reefs or anthropogenic noise have been shown to initiate marine invertebrate larval settlements and accelerate metamorphosis to juvenile stages. These results suggest that some planktonic species can perceive and be impacted by anthropogenic sound. Hence, we designed laboratory experiments to document the response of planktonic species, such as larval stages of blue mussels (Mytilus edulis) and zooplankton, to selected vessel noise recorded from their natural habitats. We tested the hypothesis that vessel noise has an impact on the feeding behaviour of different ontogenic stages of blue mussels (Mytilus edulis) and of the copepod Eurytemora herdmani as well as on the growth of the rotifer Brachionus plicatilis. The impact of vessel noise has also been measured on microalgae culture.
The results show that feeding behaviour for the three life stages of mussels and for the copepods is not influenced by the presence of vessel noise. Their clearance rate was not different from the clearance rate of the organisms in absence of vessel noise. The growth of the rotifers was not different between the two treatments but the egg production in absence of vessel noise was higher and eggs were also larger. Ultimately, this study will allow enhancing our knowledge on the impact of anthropic noise on marine life. -- Mot(s) clé(s) en anglais : Bioacoustic, zooplankton, clearance rate, growth, vessel noise.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : Tremblay, Réjean
Co-directeur(s) ou co-directrice(s) de mémoire/thèse : Audet, Céline et Winkler, Gesche
Information complémentaire : Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en océanographie en vue de l'obtention du grade de maître ès sciences.
Mots-clés : Bioacoustique Son Anthropogenique Marin Bateau Impact Croissance Alimentation Plancton
Départements et unités départementales : Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER) > Océanographie
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 23 oct. 2020 13:20
Dernière modification : 23 oct. 2020 13:20
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1634

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt