Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Proposition d'un système d'aide à la décision pour la constitution d'un portefeuille de projets : un exemple d'application au CISSS du Bas-Saint-Laurent

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Lamarre, Jérôme (2019). Proposition d'un système d'aide à la décision pour la constitution d'un portefeuille de projets : un exemple d'application au CISSS du Bas-Saint-Laurent. Mémoire. Rimouski, Université du Québec à Rimouski, Unités départementales des sciences de la gestion, 143 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: Les organisations innovantes utilisent de plus en plus une approche par portefeuille de projets pour développer des produits et des services à haute valeur ajoutée pour leurs clients et ainsi opérationnaliser leurs orientations stratégiques. En utilisant cette approche, elles s'assurent que l'expertise et les ressources disponibles sont dédiées aux meilleurs projets, ce qui augmente leurs chances de voir leurs objectifs se concrétiser. Un portefeuille de projet est défini comme étant un ensemble de projets, souvent dépendants les uns des autres et en concurrence par, les produits consommés ou fournis, les ressources mobilisées, les technologies ou les savoir-faire utilisés. La gestion d'un portefeuille de projets est un processus de prise de décision dynamique à l'intérieur duquel une organisation définit une liste de projets qui sont constamment révisés et mis à jour. Les nouveaux projets (où projets candidats) sont ainsi évalués, sélectionnés et priorisés, tandis que les projets déjà en cours (où projets actifs) peuvent être accélérés, arrêtés ou repriorisés. La gestion de portefeuille est caractérisée par l'incertitude, l'information changeante, l'émergence d'opportunité, une stratégie ayant des objectifs multiples, l'interaction entre les projets et plusieurs occasions pour la prise de décision. Les décideurs utilisent ce processus décisionnel pour sélectionner, à partir de plusieurs idées ou projets candidats, la meilleure combinaison de projets qui répond, à un moment précis, aux orientations stratégiques, et ce, en tenant compte des diverses contraintes internes, tant d'un point de vue des ressources financières, techniques, informationnelles que de la capacité des ressources humaines à entreprendre ces projets. Le secteur de la santé et des services sociaux n'échappe pas aux défis relatifs à la sélection des projets et de l'allocation des ressources pour construire un portefeuille de projets. C'est pourquoi dans cette recherche nous proposons une méthodologie structurée et axée sur les mêmes caractéristiques qui composent l'environnement dans lequel œuvrent ces établissements, et ce, dans un objectif d'accroissement de la performance. En d'autres termes, après avoir construit un programme multi objectif, non linéaire, en nombre entier reflétant l'ensemble de la problématique, nous avons formalisé un processus de sélection de portefeuille selon les étapes que voici. Tout d'abord, nous effectuons une présélection des projets individuels avec la méthode de surclassement multicritère ELECTRE-TRI en utilisant des critères spécifiques aux projets. Ensuite, nous constitutions tous les portefeuilles faisables et non dominés à l'aide d'un algorithme génétique et de la métaheuristique MIDACO, tout en s'assurant de respecter les contraintes de capacité organisationnelle et de coûts, exprimés respectivement en jours nécessaires pour réaliser le projet et en unité monétaire. Finalement, nous sélectionnons le portefeuille de meilleur compromis en ayant recours à la méthode de surclassement multicritère de rangement PROMETHEE en utilisant des critères adaptés aux portefeuilles de projets que sont la performance (DEA), la centralité et le risque. La réalisation de ces étapes s'effectue par le biais d'une illustration didactique avec des projets réels qui ont cours au CISSS du Bas-Saint-Laurent. -- Mot(s) clé(s) en français : gestion de projet, sélection de portefeuille de projets, multicritère, interaction, santé et services sociaux, ELECTRE-TRI, MIDACO, PROMETHEE, DEA, Centralité. -- ABSTRACT: Innovative organizations must use the project portfolio approach to develop high value-added products and services for their clients and thus operationalize their strategic directions. By using this approach, they ensure that the expertise and resources available are dedicated to the best projects, which increases their chances of seeing their goals materialize. A project portfolio is defined as a set of competing projects often dependent on each other by, the products consumed or provided, the resources mobilized, the technologies or the know-how used. While managing a portfolio of projects is a dynamic decision-making process within which an organization sets a list of projects that are constantly being revised and updated. New projects (or candidate projects) are evaluated, selected and prioritized, while projects already in progress (or active projects) can be accelerated, stopped or re-prioritized. Portfolio management is characterized by uncertainty, changing information, the emergence of opportunity, a strategy with multiple objectives, interaction between projects and several opportunities for decision-making. Decision-makers use this decision-making process to select, from multiple ideas or candidate projects, the best combination of projects that responds at a specific point in time to strategic directions, considering the various internal constraints, both in terms of financial, technical, and informational resources than the capacity of human resources to undertake these projects. The health and social services sector are not immune to the challenges of selecting projects and allocating resources to build a portfolio. Therefore, in this research, we propose a structured methodology based on the same characteristics that make up the environment in which these institutions operate, with the aim of increasing performance. In other words, after having built a multi-objective, non-linear, integer program reflecting all the issues, we have formalized a portfolio selection process according to the following steps. First, we pre-screen individual projects using the ELECTRE-TRI multicriteria outranking method using project-specific criteria. Then, we made all portfolios feasible and not dominated using a genetic algorithm and metaheuristic MIDACO, while ensuring to respect the constraints of organizational capacity and costs, expressed respectively in days necessary to realize the project and in monetary unit. Finally, we select the best compromise portfolio using PROMETHE's multi-criteria outranking method using criteria tailored to the project portfolios of performance (DEA), core index and risk. The realization of these steps is explained in a didactic illustration with real projects that are running at the CISSS Bas-Saint-Laurent. -- Mot(s) clé(s) en anglais : project management, project portfolio selection, multicriteria, interaction, health and social services, ELECTRE-TRI, MIDACO, PROMETHEE, DEA, core index.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : Urli, Bruno
Information complémentaire : Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en gestion de projet en vue de l'obtention du grade de maître ès sciences.
Mots-clés : CISSS Bas-Saint-Laurent Portefeuille Projet Decision Multicritere Strategie Promethee Electre
Départements et unités départementales : Unités départementales des sciences de la gestion > Gestion de projet (Rimouski et Lévis)
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 27 oct. 2020 19:03
Dernière modification : 22 mars 2021 17:44
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1493

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt