Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Co-production de connaissances, création de capital social et représentation du savoir local dans le suivi d'un socio-écosystème humains-rangifer

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Gagnon, Catherine Alexandra (2018). Co-production de connaissances, création de capital social et représentation du savoir local dans le suivi d'un socio-écosystème humains-rangifer. Thèse. Rimouski, Université du Québec à Rimouski, Département de biologie, chimie et géographie, 234 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: L'étude et la gestion des socio-écosystèmes exigent une grande quantité d'informations. Elles nécessitent toutes les sources de connaissances valides disponibles, incluant la science et les cultures et pratiques autochtones. Dans l'Arctique canadien, l'étude et la gestion des socio-écosystèmes humains-Rangifer se situent dans un contexte intéressant. D'une part, on a besoin de mieux comprendre les facteurs qui influencent la démographie des troupeaux de caribous migrateurs, car la plupart sont en déclin alors que plusieurs communautés autochtones en dépendent et que les données scientifiques qui pourraient expliquer ces déclins sont rares. D'autre part, le contexte socio-politique de l'Arctique canadien favorise l'implication des communautés autochtones et l'utilisation de leurs connaissances dans la recherche et la gestion environnementales. Cette thèse porte sur les contributions et limites d'un programme à long terme de surveillance environnementale communautaire du socio-écosystème humains-Rangifer associé au troupeau de caribous migrateurs de la rivière Porcupine. Elle s'intéresse plus précisément au cas de l'Arctic Borderlands Ecological Knowledge Society, une coopérative créée en 1994 qui implique 10 communautés autochtones au sein de son programme de surveillance environnementale communautaire.
Les trois objectifs spécifiques de la thèse consistent à: 1) étudier comment la surveillance communautaire permet de mieux comprendre les facteurs environnementaux modulant la condition physique des caribous; 2) étudier comment la surveillance communautaire permet d'établir des liens de cause à effet entre des variables environnementales, la distribution des caribous et la capacité des chasseurs autochtones à chasser et satisfaire leurs besoins en caribou; 3) étudier comment un programme de surveillance environnementale communautaire favorise la construction de capital social entre ses participants et permet une plus grande utilisation des connaissances locales autochtones dans la gestion environnementale. Le premier chapitre de cette thèse (objectif 1) s'appuie sur 11 années d'observations locales autochtones et montre l'amélioration de la condition physique des caribous au printemps et à l'automne durant la décennie 2000-2010, malgré une augmentation constante de la taille du troupeau. Nos analyses identifient aussi les facteurs climatiques ayant le plus d'influence sur la condition physique des caribous au printemps et à l'automne, notamment les conditions de neige et les températures printanières. D'après nos résultats, l'amélioration des conditions nivales et des températures printanières, de 2000 à 2010, aurait contribué à l'augmentation du troupeau observée durant cette période.
Le second chapitre de la thèse (objectif 2) permet de mieux comprendre les liens unissant le climat, les caribous et les humains. Il s'attarde aux facteurs climatiques ayant le plus d'influence sur la capacité des chasseurs autochtones à satisfaire leurs besoins en caribou dans le socio-écosystème humains-Rangifer étudié. Il met en évidence le rôle essentiel de la neige et de la température dans la pratique de la chasse et dans la satisfaction des besoins en caribou. Ce chapitre montre aussi que de 2000 à 2008, les chasseurs ont pu accroître la satisfaction de leurs besoins en caribou malgré une diminution des activités de chasse, probablement à cause de l'augmentation de la population de caribous. Le troisième chapitre de la thèse (objectif 3) identifie les retombées sociales du programme de surveillance environnementale communautaire étudié. Nos résultats montrent que malgré un haut niveau de capital social au sein de l'Arctic Borderlands Ecological Knowledge Society, les connaissances autochtones provenant de ce programme sont encore très peu utilisées par les gestionnaires. Nous identifions plusieurs freins à l'utilisation de ces connaissances et montrons que l'Arctic Borderlands Ecological Knowledge Society a su faire preuve d'une grande capacité d'apprentissage et d'adaptation pour faire face à ces barrières.
En conclusion, cette thèse améliore notre compréhension des facteurs environnementaux influençant la condition physique du caribou et de manière plus générale le socio-écosystème humains-Ranfiger. Elle montre ainsi que la surveillance environnementale communautaire autochtone peut grandement contribuer à notre compréhension des socio-écosystèmes arctiques. La thèse montre aussi que cette approche peut avoir des retombées sociales dépassant la collecte des données. Ainsi, notre étude contribue à mieux cerner comment la surveillance environnementale communautaire favorise les ponts entre les connaissances autochtones et scientifiques, et permet la rencontre d'humains qui doivent s'entendre et innover pour gérer de manière durable les ressources dont ils dépendent. -- Mot(s) clé(s) en français : caribou; Rangifer tarandus; condition physique; climat; surveillance environnementale communautaire; capital social; besoins humains; apprentissage social; co-production de connaissances. -- ABSTRACT: Studying and managing social-ecological systems are information intensive endeavours. They necessitate every source of valid knowledge available, including science and local indigenous culture and practice. In the Canadian Arctic, the study and management of human-Rangifer social-ecological systems occur in an interesting setting. First, the socio-political context in northern Canada promotes a broader involvement of indigenous communities and their knowledge within environmental research and management processes. Second, there is an urgent need to improve our understanding of the environmental factors influencing caribou demography, because most large migratory herds are declining and this compromises the culture and livelihoods of several indigenous communities. Finally, scientific data is often scarce regarding caribou ecology. This thesis investigates the contributions and limits of a long-term community-based monitoring program of the human-Rangifer social-ecological system associated with the Porcupine caribou herd.
More precisely, it investigates the case of the Arctic Borderlands Ecological Knowledge Society, a cooperative institution established in 1994 and involving 10 indigenous communities within its community-based environmental monitoring program. Three specific objectives structured the chapters of the thesis: 1) to investigate how community-based monitoring allows a better understanding of the environmental factors influencing caribou body condition; 2) to investigate how community-based monitoring allows a better understanding of the mechanisms linking environmental variables, caribou distribution and the capacity for northern indigenous hunters to satisfy their needs in caribou; 3) to investigate how a community-based monitoring program contributes to build social capital among its participants, and favours the use of local indigenous knowledge within environmental management processes. The first chapter of the thesis (objective 1) is based on 11 years of recording of indigenous observations and shows that both spring and fall caribou body condition improved from 2000 to 2008, despite a continuous increase of the Porcupine caribou population. Our analysis revealed that spring and fall caribou body conditions were mostly influenced by weather on the winter and spring ranges, in particular by snow conditions and spring temperatures. We found that the amelioration of snow and temperature conditions from 2000 to 2010 likely contributed to the caribou population increase during the same period. The second chapter of the thesis (objective 2) focused on the climatic factors influencing the capacity of indigenous hunters to satisfy their needs in caribou within the studied human-Rangifer social-ecological system. It underscores the strong influence of snow conditions and temperature on hunting activities and the capacity of hunters to satisfy their needs in caribou.
This chapter also demonstrates that from 2000 to 2008, hunters increasingly met their needs in caribou despite a decrease in hunting activities, which may have been caused by the caribou population increase. The third chapter of the thesis (objective 3) identified some of the social outcomes of the studied community-based monitoring program. Our results show that in spite of a high level of social capital within the Arctic Borderlands Ecological Knowledge Society, indigenous knowledge collected through the program barely contributed to management decisions. We identified several barriers limiting the contribution of this knowledge but showed that the Arctic Borderlands demonstrated learning and adaptive capacities to overcome these barriers. This thesis advances our understanding of the environmental factors influencing caribou body condition and, more generally, the human-Rangifer social-ecological system. We thus demonstrate that indigenous community-based monitoring can improve our understanding of arctic social-ecosystems. This thesis also shows that a community-based approach can produce social outcomes that go beyond the primary benefits of data collection. Finally, this study shows how environmental community-based monitoring bridges indigenous and scientific knowledge and fosters communication between people who need to meet and innovate to manage sustainably the resources on which they depend. -- Mot(s) clé(s) en anglais : caribou; Rangifer tarandus; body condition; climate; community-based monitoring; social capital; human needs; social learning; knowledge co-production.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Thèse)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : Berteaux, Dominique
Information complémentaire : Thèse présentée dans le cadre du programme de doctorat en sciences de l'environnement en vue de l'obtention du grade de Philosophiae doctor (Ph.D.).
Mots-clés : Caribou Rangifer Tarandus Riviere Porcupine Surveillance Environnemental Communautaire Gestion Exploitation Societe Ecosysteme
Départements et unités départementales : Département de biologie, chimie et géographie > Biologie
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 13 déc. 2019 19:26
Dernière modification : 16 déc. 2019 14:50
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1484

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt