Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Les attitudes des pairs envers un élève ayant une déficience intellectuelle moyenne intégré en classe ordinaire au secondaire dans une école du Bas-Saint-Laurent

Desjardins, Myriam (2013). Les attitudes des pairs envers un élève ayant une déficience intellectuelle moyenne intégré en classe ordinaire au secondaire dans une école du Bas-Saint-Laurent. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Unités départementales des sciences de l'éducation, 157 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (8MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: L'intégration des élèves handicapés et en difficulté d'adaptation a fait l'objet de nombreuses recherches au cours des dernières décennies. La majorité d'entre elles se préoccupent d'analyser les effets de l'intégration sur l'élève différent intégré dans la classe. L'originalité de ce mémoire réside dans le fait qu'il investigue les attitudes des pairs envers un élève ayant une déficience intellectuelle moyenne intégré en classe ordinaire au secondaire dans une école du Bas-Saint-Laurent. La problématique vise à qualifier les attitudes des élèves accueillants envers l'élève ayant une déficience intellectuelle. Le cadre conceptuel s'appuie sur la théorie de la normalisation et du modèle de production du handicap. Les participants sont onze jeunes d'un groupe classe âgés de douze à quatorze ans fréquentant une école secondaire du Bas-Saint-Laurent. La méthodologie de recherche utilise l'étude de cas monographique à l'aide des outils que sont le sociogramme ainsi que l'entretien qualitatif semi-dirigé. Les résultats des données du sociogramme illustre le réseau social de l'élève intégré. Il indique que seulement deux élèves du groupe le considèrent comme un ami, alors que l'élève intégré identifie quatre jeunes faisant partie de son cercle d'ami. De plus, les participants reconnaissent que l'élève ayant une déficience intellectuelle moyenne peut joindre le groupe s'il possède les habiletés nécessaire pour les diverses activités proposées. L'entretien qualitatif semi-dirigé permet de préciser le niveau d'acceptation. Les résultats indiquent que les élèves ont des attitudes d'ignorance face à l'élève intégré. L'analyse des données révèle que les attitudes d'ignorance des pairs prédominent sur celles de l'acceptation et du rejet envers l'élève ayant une déficience intellectuelle moyenne intégré dans leur classe. L'étude vient enrichir la littérature portant sur les attitudes des pairs envers un élève vivant avec une déficience intellectuelle moyenne. L'échantillon restreint ne permet pas de généraliser les résultats puisqu'il s'agit d'une étude de cas. Cependant, la méthodologie pourrait être utilisée dans le cadre d'une recherche plus vaste. -- Mots clés: attitudes, pairs, déficience intellectuelle, intégration scolaire, école secondaire. --ABSTRACT: The integration and difficulties in adapting for handicapped pupils has been the subject of several research projects over the last few decades. The majority of these studies focus on analysing the effects integration has on the handicapped pupil when placed in a regular class. The originality of this dissertation lies in the fact that it investigates the attitudes of peers towards a pupil with average intellectual disability who is put in a regular class in a school in the region of Bas-Saint-Laurent. The issue aims to qualify participating pupil's attitudes towards the pupil with an intellectual disability. The conceptual frame is based on the normalisation theory and the disability creation model. The participants consist of eleven young people from a class group whose ages range from twelve to fourteen years and who go to a school in Bas-Saint-Laurent. The research methodology utilises the monographic case study with the help of the sociogram as well as the semistructured qualitative interview. The sociogram data results illustrate the social network of the integrated pupil. It indicates that only two students in the group consider him as a friend whilst the integrated pupil identifies four classmates as belonging to his circle of friends. Furthermore, the participants recognise that the pupil with an average intellectual disability can join the group if he possesses the skills necessary for the various proposed activities. The semi-structured qualitative interview gives us a clearer idea of the level of acceptance. The results indicate that the pupils hold attitudes of ignorance towards the integrated pupil. The data analysis reveals that the peers attitudes of ignorance prevail over those of acceptance and of rejection towards the pupil with average intellectual disability integrated in their class. The study enhances the literature which supports the attitudes of peers towards a pupilliving with an average intellectual disability. The restricted sample does not allow us to generalise the results because it is one case study. However, the methodology could be used within the frame of a wider research project. -- Keywords: attitudes, peers, intellectual disability, educational integration, secondary school.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Roy, Sarto
Informations complémentaires: Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en éducation en vue de l'obtention du grade de maître ès arts.
Mots-clés: Attitude Pair Eleve Deficience Intellectuel Integration Scolaire Classe Ordinaire Secondaire Bas-Saint-Laurent
Départements et unités départementales: Unités départementales des sciences de l’éducation > Enseignement en adaptation scolaire et sociale (Rimouski et Lévis)
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 06 févr. 2015 16:33
Dernière modification: 10 févr. 2015 16:36
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/944

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt