Collections de documents électroniques
RECHERCHER

La bande dessinée et l'enseignement du français : développement d'une séquence didactique en quatrième secondaire

Grégoire, Michaël (2012). La bande dessinée et l'enseignement du français : développement d'une séquence didactique en quatrième secondaire. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Unités départementales des sciences de l'éducation, 409 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (63MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: Malgré un marché éditorial en pleine croissance, la bande dessinée demeure encore grandement méconnue. En contexte scolaire, le constat n'est guère différent, même que celle-ci continue d'être peu exploitée comme lecture en classe. Tout en essayant de contribuer à modifier positivement les perceptions négatives entretenues à son égard, cette recherche vise à faire la démonstration que la bande dessinée peut être utilisée adéquatement à titre d'auxiliaire pédagogique dans l'enseignement du français au Québec. Pour ce faire, une séquence didactique alliant la lecture de bandes dessinées et l'écriture de nouvelles littéraires a été créée autour de la série Paul de Michel Rabagliati. Deux prototypes ont été expérimentés auprès d'élèves de quatrième secondaire dans le cadre de cette recherche. Les hypothèses de travail supposaient entre autres que la bande dessinée était méconnue en milieu scolaire, qu'elle intéressait les jeunes et qu'elle pouvait agir au même titre que le roman comme lecture dans la classe de français à l'école secondaire. Ce travail de démonstration s'est effectué par le biais d'une méthodologie rigoureuse et novatrice en éducation, soit la recherche-développement, qui permet de concevoir, d'expérimenter, d'évaluer, d'améliorer et de diffuser un matériel donné. À la suite de l'expérimentation des prototypes de cette séquence didactique en situations réelles d'enseignement-apprentissage, les résultats se sont avérés positifs pour la lecture des bandes dessinées, confirmant par le fait même la méconnaissance de ce moyen d'expression et l'intérêt marqué des jeunes pour ce type de lecture. Pour l'écriture, les résultats apparaissent moins convaincants et semblent dépendre davantage du respect de la planification établie et de l'enseignement du genre littéraire attendu, la nouvelle littéraire. En somme, les conclusions de cette recherche dévoilent que cette expérience de développement aura permis de modifier positivement les perceptions à l'égard de la bande dessinée et que cette dernière peut être utilisée de façon adéquate dans l'enseignement du français en conformité avec le Programme établi par le MELS. Son potentiel didactique s'avère riche en possibilités et il apparaît fondamental, alors que les images prennent de plus en plus de place dans la société, de familiariser davantage les élèves à ce type de lecture. -- ABSTRACT: Despite a growing editorial market, graphic novels remain largely un knovvn. In a pedagogical context, graphic novels are rarely used in classes. While attempting to positively influence the negative perceptions towards graphic novels, this research aims to demonstrate that they can be used adequately as an auxiliary pedagogical tool in the teaching of French in Québec. A didactic sequence combining the reading of graphic novels and the writing of short stories was created based on the Paul series by Michel Rabagliati, and two prototypes were experimented with secondary four students. Hypotheses framed in the context of this work were that graphic novels were poorly known in schools, that students showed an interest in them, and that, not unlike ordinary novels, they could be used adequately as reading material in high school level French classes. This project was conducted using development-research, a rigorous and novel concept in education, which intcgrates the conception, experimentation, evaluation, improvement and sharing of pedagogical material. Following the experimentation of these didactic sequence prototypes through authentic teaching-learning situations, results were positive for the reading of graphic novels, thereby confirming that students show an interest in graphic novels, and that they remain a relatively unknown form of literature. As for writing, the results appeared less convincing and seemed to be mostly influenced by the respect of the preestablished pedagogical planning and the teaching of the expected literary genre. In summary, the conclusions of this research reveal that this development experiment has positively changed perceptions regarding graphic novels and that they may be adequately used in the teaching of French as prescribed by the MELS programme. Graphic novels have a rich pedagogical potential, and in an era where images have taken an in creasingly greater role in society, it appears imperative that our students becomee familiar with this type of literature.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Boutin, Jean-François
Informations complémentaires: Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en éducation en vue de l'obtention du grade de maître ès arts.
Mots-clés: Francais Lecture Ecriture Bande Dessinee Enseignement Secondaire Recherche Developpement Quebec Province
Départements et unités départementales: Unités départementales des sciences de l’éducation > Enseignement secondaire (Rimouski)
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 12 janv. 2015 15:59
Dernière modification: 09 févr. 2015 21:04
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/881

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt