Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Dynamique du chêne rouge à sa limite nordique de distribution naturelle au parc national Forillon, Gaspésie (Québec)

Tremblay-Daoust, Ariane (2011). Dynamique du chêne rouge à sa limite nordique de distribution naturelle au parc national Forillon, Gaspésie (Québec). Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département de biologie, chimie et géographie, 77 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB)

Résumé

RÉSUMÉ: Le chêne rouge (Quernts rubra L.) est une espèce largement répandue dans le nord-est de l'Amélique du Nord mais retrouvée de façon sporadique sur la péninsule gaspésienne (Québec), qui représente sa limite nordique de répartition naturelle. En 2004, un inventaire aérien a permis de localiser quarante-deux populations de chênes rouges dans le parc national Forillon (PNF). Dix-neuf de ces populations ont été visitées au cours des étés 2008 et 2009. Cette étude vise à (1) documenter la structure et la composition actuelles des peuplements avec chênes rouges, (2) caractériser la dynamique récente des populations et (3) identifier les tendances démographiques à venir. Les résultats montrent que la dynamique des chênes à leur limite nordique de répartition naturelle est davantage contrôlée par des facteurs environnementaux que par des facteurs cl imatiques. La structure diamétrale, de même que la structure d'âge des populations suggèrent que les épisodes de feu survenus entre 1846 et 1905, ainsi que le feu de 1945, ont eu un impact significatif sur le recrutement de nouvelles tiges. Ces incendies, vraisemblablement d'origine humaine, auraient engendré deux épisodes de recrutement massif de nouvelles tiges quelques années après leur passage. D'autres perturbations auraient aussi participé au recrutement de nouvelles tiges à savoir les coupes de résineux destinés à l'industrie de pâtes et papiers, ainsi que l'épidémie de TBE de 1975 à 1985. Les simulations à l'aide de matrices de transition suggèrent que le nombre de chênes rouges sera moins important au sein de la prochaine génération forestière. La cause apparaît la fermeture du couvert forestier suite à la suppression des perturbations naturelles et des coupes. Le faib le taux d'occupation des sites propices à l'implantation du chêne rouge démontre que l'importance de cette espèce pourrait augmenter de façon importante advenant d'autres perturbations majeures. Cette étude procure les bases scientifiques pour la continuation du programme de restauration du chêne rouge au PNF. -- ABATRACT: The Red oak (Quercus rubra L.) is a widespread tree species in north-eastern North America found sporadically on the Gaspé Peninsula (Québec), which represents its natural worldwide northern distribution. In 2004, forty-two stands of red oak were localised during an aerial survey over the Forillon National Park (FNP). Nineteen of these tree species were visited during the course of summer 2008-2009. This study aims at 1) establishing the structure and composition of current stands of the red oak in its northern distribution, 2) characterizing the recent past dynamics of those stands, and 3) foreseing upcoming demographic trends in the latter. Results suggest that the northern distribution of the red oak is rather controlled by environmental factors than by cold temperatures. The actual diameter and age distribution suggest that the fire episodes between the era of 1846-1905 and 1945 had a significant impact on new stems recruitment. These fires, likely caused by humans generated two massive recruitment pulses a few years after bum episodes. Other disturbances have also participated in the recruitment of new stems as in some cuts of the softwood pulp and paper industry in the 1975-1985 spruce budworrn outbreaks. Transition matrices showed that the red oak would be less abundant into the next forest generation. The cessation of the disturbance regime, which results in a canopy closure, would be in cause. The low occupancy of the suitable territory of the red oak establishment shows that the number of stems could increase significantly in the event of major disturbance incidence. This study provides the scientific basis for the continuation of the red oak restoration program in the Forillon National Park.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Sirois, Luc
Co-directeur(s) de mémoire/thèse: Côté, Mathieu
Informations complémentaires: Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en gestion de la faune et de ses habitats en vue de l'obtention du grade de maître ès sciences.
Mots-clés: Chene Rouge Quercus Rubra Ecologie Feu Dendrochronologie Dynamique Population Parc National Forillon
Départements et unités départementales: Département de biologie, chimie et géographie > Biologie
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 04 avr. 2013 15:22
Dernière modification: 04 avr. 2013 15:22
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/702

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt