Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Développement reproductif et potentiel de régénération chez Betula papyrifera sensu lato le long d'un gradient thermique altitudinal

Grenier, Marianne (2007). Développement reproductif et potentiel de régénération chez Betula papyrifera sensu lato le long d'un gradient thermique altitudinal. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département de biologie, chimie et géographie, 59 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB)

Résumé

De nombreuses études ont été élaborées afin de prédire l'impact des changements climatiques futurs sur la composition, la structure et la dynamique des écosystèmes forestiers. Elles utilisent généralement des paramètres basés sur les connaissances paléoécologiques, la répartition actuelle des espèces forestières en lien avec le climat ou des relations croissance-climat. Malgré l'importance de la reproduction par graine sur la régénération et la migration des espèces arborescentes, on connaît mal le rôle du climat sur la production de graines viables notamment pour les angiospermes. L'objectif général de cette étude est d' évaluer la relation entre la somme thermique et le développement reproductif des graines d'une angiosperme en utilisant deux indicateurs soit le stade de développement anatomique femelle et le degré de maturité des graines. Le bouleau blanc (Betula papyrifera sensu lato) a été choisi comme modèle puisqu' il est largement distribué dans les forêts boréales de l'Amérique du Nord. Un dispositif de mesure simultanée de la température et du développement reproductif a été installé dans quatre sites le long d'un gradient thermique altitudinal au Mont-Comi près de Rimouski (Bas-Saint-Laurent). Dans chaque site, une sonde thermique a été installée pour évaluer la somme thermique journalière (degrés-jours >SoC, DJ). Pour analyser le développement anatomique, un minimum de trois chatons femelles a été récolté du début mai jusqu'à la fin octobre sur un arbre par site. Afin d'évaluer la maturité des graines, un minimum de cinq chatons femelles a été récolté de la fin août jusqu'à la fin octobre sur cinq arbres par site. Le développement anatomique femelle du bouleau blanc suit le schéma type du genre: aucune différenciation des tissus de l'ovaire avant le printemps, formation du mégagamétophyte plusieurs semaines après la pollinisation. Une forte relation a été trouvée entre la somme thermique et le stade de développement anatomique femelle (r2>0,90), et la maturité des graines (r2>0,72). Lorsque plus de 90% de la somme thermique locale est atteinte, les graines du site 1 ont des pourcentages de germination comparables à celles des sites 3-4. Parallèlement, les bouleaux blancs des sites plus froids produisent moins de graines pleines (p<0,001) mais les taux de développement anatomique femelle et de maturation semblent doubler comparés aux sites plus chauds. Dans la présente étude, ces différences fondamentales ont coïncidé avec la dominance de la variété cordifolia dans les sites 1-2 et de la variété papyrifera dans les sites 3-4.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Sirois, Luc
Informations complémentaires: Mémoire présenté à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de maîtrise en gestion de la faune et de ses habitats. Parait aussi en éd. imprimée.
Mots-clés: Bouleau Blanc Betula Papyrifera Developpement Reproduction Regeneration Anatomique Maturite Graine Gradient Thermique Temperature Altitude
Départements et unités départementales: Département de biologie, chimie et géographie > Biologie
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 10 févr. 2011 14:35
Dernière modification: 10 févr. 2011 14:35
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/64

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt