Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Les pratiques de collaboration lors de l'inclusion des enfants ayant des besoins spéciaux, à l'intérieur des services de garde, dans la région de Québec

Pomerleau, Annie (2005). Les pratiques de collaboration lors de l'inclusion des enfants ayant des besoins spéciaux, à l'intérieur des services de garde, dans la région de Québec. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Unité départementale des sciences de l'éducation du campus de Lévis, 210 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (7MB)

Résumé

L'inclusion en service de garde représente l'une des premières étapes de l'intégration dans la société d 'un enfant ayant des besoins spéciaux. Or, malgré les efforts déployés pour rendre ce milieu plus accessible, l'inclusion de ces enfants demeure un défi. En outre, peu d'études portent sur la collaboration nécessaire pour favoriser une inclusion harmonieuse en service de garde. Le premier objectif de cette étude est d'explorer les pratiques de collaboration utilisées par les acteurs, soit les parents, les intervenants des milieux de garde, les partenaires du réseau de la santé et des services sociaux. Le deuxième objectif concerne l'identification des facteurs qui contraignent ou facilitent la collaboration. Finalement, le troisième objectif vise à identifier des pratiques "idéales" de collaboration. Les données ont été recueillies auprès de vint-neuf participants impliqués dans le processus d'inclusion de six enfants en centre de la petite enfance (CPE) et ayant participé au projet pilote d'accompagnement dans les milieux de garde de la région de Québec (Tétreault, Beaupré & Gervais, 2001). La collecte des données a eu lieu pendant les premières semaines de présence de l'accompagnatrice dans le CPE et à tous les six mois durant l'année qui a suivi. Les pratiques de collaboration sont documentées à partir des questionnaires utilisés dans le cadre des entrevues semi-structurées. Il s' agit de déterminer la perception, les attentes réciproques et le rôle de chacun des acteurs dans le processus d'inclusion. Afin de rendre la collaboration plus facilitante, des recommandations sont émises par les familles, les CPE et les milieux de réadaptation. À la lumière de ces analyses, il ressort que l'inclusion en CPE représente un processus complexe qui nécessite des attitudes facilitant la coopération entre plusieurs réseaux.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Beaupré, Pauline
Co-directeur(s) de mémoire/thèse: Tétreault, Sylvie
Informations complémentaires: Mémoire présenté à l'Université du Québec à Rimouski, Campus de Lévis, comme exigence partielle du programme de maîtrise en éducation. Parait aussi en éd. imprimée.
Mots-clés: Collaboration Deficience Enfant Etablissement Famille Garde Handicape Inclusion Integration Intellectuel Mental Parent Physique Pratique Quebec Readaptation Sante Service Ville
Départements et unités départementales: Unités départementales des sciences de l’éducation > Enseignement en adaptation scolaire et sociale (Rimouski et Lévis)
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 01 févr. 2011 13:53
Dernière modification: 01 févr. 2011 13:53
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/231

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt