Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Le mouvement des « gilets jaunes » en France : repères théoriques et interrogations multiples face à une innovation sociale territorialisée

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Kergreis, Sylvie (2019). Le mouvement des « gilets jaunes » en France : repères théoriques et interrogations multiples face à une innovation sociale territorialisée. [Monographie]

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (829kB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: En France, depuis cinq mois, un mouvement social inédit tente d'infléchir la politique verticale du gouvernement, qui néglige à la fois les institutions et les habitant.e.s des territoires ruraux et périurbains. En occupant des ronds-points routiers, en se réunissant en « assemblées » citoyennes locales et en manifestant tous les samedis dans les centres-villes des grandes métropoles, les « gilets jaunes » ont créé une forme d'innovation démocratique territorialisée. Mais ce conflit permettra-t-il de réduire les inégalités écologiques et sociales vécues ? Ses caractéristiques principales s'inscrivent dans l'idéologie néolibérale maniée par le pouvoir politique et économique actuel. L'individualisme dominant et les demandes de démocratie directe empêchent de prendre conscience des mécanismes juridiques et socioéconomiques qui structurent les territoires et les sociétés. Dans la circularité idéologique ambiante, les contradictions nature-culture et individus-sociétés semblent cependant se révéler et s'accentuer. Le mouvement des « gilets jaunes » est porteur de trois valeurs fondamentales, « personnologiques, écologiques et sociologiques », capables de refonder des sociétés véritablement humaines. Il offre une forme d’espoir à la société française, malgré son avenir incertain, entre violence potentielle ou progrès économiques et politiques possibles. -- Mots clefs : Nature, culture, idéologie, individu, territoire, société. -- ABSTRACT: In France, for five month, a social movement has been trying to influence the government’s vertical policy which neglects both institutions and inhabitants of rural and periurban territories. By wearing a yellow safety vest, employees, craftsmen, retirees and family mothers occupied road roundabouts, created local citizens’ assemblies and went to protest in the metropolises’ city-centers. Will this “territorialized democratic innovation” succeed in reducing ecological and social inequalities? The movement’s characteristics fit into the neoliberal ideology handled by the current political and economic power. Dominant individualism and demands for direct democracy hide the legal structures and the socioeconomic mechanisms that criss-cross territories and societies. However, the nature-culture and individual-society contradictions seem to be emerging, despite the ideological circularity. The “yellow vests” movement is the embodiment of the three fundamental values necessary to rebuilt truly human societies. It offers a form of hope to French society, even if its future remains uncertain, between potential violence and new political and economic progress.

Type de document : Monographie
Information complémentaire : Communication présentée dans le cadre du colloque Innovation et territoires face aux inégalités, Université du Québec à Rimouski, 22-25 mai 2019
Mots-clés : Assemblee citoyenne Contestation Democratie France Gilets jaunes Inegalite Manifestant Manifestation Mouvement social Periurbain Revolte populaire Rural Territoire
Départements et unités départementales : Groupe de recherche interdisciplinaire sur le développement territorial, de l'Est du Québec (GRIDEQ)
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 25 sept. 2019 15:50
Dernière modification : 02 oct. 2019 17:25
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1449

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt