Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Analyse de la diversité biologique des poissons démersaux du nord du golfe du Saint-Laurent

Tamdrari, Hacène (2007). Analyse de la diversité biologique des poissons démersaux du nord du golfe du Saint-Laurent. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Institut des sciences de la mer de Rimouski, 87 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (6MB)

Résumé

La diversité spécifique est considérée généralement comme l'un des facteurs clés de la résilience des écosystèmes en réponse aux pressions anthropiques, notamment la pêche. Dans ce contexte, nous avons analysé la structure spatio-temporelle et la diversité des espèces de poissons démersaux dans le nord du golfe du Saint-Laurent. Les données proviennent des relevés scientifiques de chalutage de fond du ministère des Pêches et des Océans (MPO) pour la période comprise entre 1990 et 2003. Les indicateurs de diversité sont les indices de Shannon et Weaver (H') et de Hill (Ni et N2), calculés sur la base des biomasses et des abondances, et les courbes K-dominance. Deux communautés sont mises en évidence. Une communauté côtière correspond aux strates situées à moins de 200 m de profondeur. Une communauté d'eau profonde se situe dans les chenaux qui entaillent le golfe du Saint-Laurent. Des analyses multivariables montrent des modifications temporelles des assemblages démersaux pour l' ensemble du nord du golfe du Saint-Laurent. Trois périodes ont été identifiées: la période prémoratoire (1990 à 1992), la période de 1993 à 1995, qui inclut les deux premières années de moratoire sur la pêche dirigée à la morue, et la période récente, de 1996 à 2003. Des tendances temporelles similaires ont été observées pour la communauté d'eau profonde, elle est un peu différente pour la communauté côtière. Ces variations ont été principalement influencées par l'abondance relative de quelques espèces dominantes. Les indices de diversité calculés en abondance et en biomasse présentent une même tendance temporelle à l'échelle du nord d~ golfe et à l'échelle de la communauté d'eau profonde. Cette tendance est moins nette pour la communauté côtière. Les indices de diversité sont faibles en début de série (1990-1991). Ils progressent jusqu'à un maximum en 1994, année du premier moratoire sur la pêche dirigée à la morue. Après une période relativement stable, on note une III chute brutale en 1998, année suivant la réouverture de la pêche dirigée aux engms fixes uniquement, SUIVIe d'une décroissance jusqu'en 2002 et une légère repnse en 2003. La tendance est très nette pour les indices H ' et N I , elle est légèrement atténuée pour l' indice N2. L' analyse de variance à deux facteurs, strates et années, indique que ces tendances sont significatives. Pour l'ensemble du nord du golfe, les courbes de K-dominance, indiquent une forte dominance d' individus de faible masse corporelle au cours de la période de 1990 à 1992, ce qui peut être associé à la pression de la pêche. Pour la période 1993 à 1995, il y a une inversion de la distribution en biomasse des espèces dominantes, qui est plus élevée que la distribution en abondance. Ceci est lié à la croissance des individus présents sans apport important de recrues. Pour la période récente, 1996 à 2003, les distributions en biomasse et en abondance des espèces sont quasiment confondues, ce qui indique un rééquilibrage du peuplement. On observe des tendances similaires pour la communauté d'eau profonde. Pour la communauté côtière, la dominance d' individus de forte masse corporelle persiste au cours de la période 1996 à 2003. Il n' y aurait donc pas eu de recrutement important de petits individus des espèces principales dans les secteurs côtiers, au cours de cette période. Les variations des indices de diversité traduisent des modifications de la structure d' abondance et de biomasse. Une augmentation des indices est liée à un rétrécissement de cette structure et n'est pas nécessairement un signe d'amélioration de l' écosystème.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Brêthes, Jean-Claude
Co-directeur(s) de mémoire/thèse: Archambault, Diane
Informations complémentaires: Mémoire présenté à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de maîtrise en océanographie. Publié aussi en version papier.
Mots-clés: Poisson Demersal Biodiversite Diversite Ecosysteme Biologique Golfe Saint-laurent Nord
Départements et unités départementales: Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER) > Océanographie
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 15 févr. 2011 16:42
Dernière modification: 15 févr. 2011 16:43
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/14

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt