Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Déterminants des variations du taux de broutement exercé par l'orignal à hautes densités sur la régénération forestière en forêt aménagée

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Desgagnés, Jean-François (2022). Déterminants des variations du taux de broutement exercé par l'orignal à hautes densités sur la régénération forestière en forêt aménagée. Mémoire. Rimouski, Université du Québec à Rimouski, Département de biologie, chimie et géographie, 85 p.

[thumbnail of Jean-Francois_Desgagnes_fevrier2022.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ : L'aménagement forestier induit d'importants changements de composition, de structure et de distribution des habitats fauniques. Certaines espèces comme l'orignal (Alces americanus) bénéficient généralement de l'aménagement forestier en sélectionnant les milieux en régénération pour l'abondance de nourriture qu'on y retrouve. Au Bas-Saint-Laurent, l'aménagement forestier intensif, combiné à une exploitation conservatrice du cheptel et à l'absence du loup gris (Canis lupus), a permis à l'orignal d'atteindre des densités parmi les plus élevées en Amérique du Nord. Il importe donc d'améliorer nos connaissances des interactions entre l'orignal et l'aménagement forestier afin de développer une approche de gestion intégrée des ressources. Nous avons évalué les effets de différents traitements sylvicoles fréquemment utilisés sur l'utilisation (broutement) et les dommages (surbroutement) de la régénération forestière par l'orignal. Nous avons aussi évalué l'influence de différentes variables d'échelles locales et du paysage sur l'utilisation de la régénération forestière par l'orignal afin d'améliorer notre compréhension de l'écologie de l'orignal évoluant à haute densité et en absence de loup. Notre première hypothèse stipulait que l'utilisation des ressources varie entre les traitements sylvicoles et le temps depuis l'intervention en fonction des caractéristiques d'habitats différentes. Notre deuxième hypothèse veut que l'écologie alimentaire de l'orignal en absence de loup soit principalement modulée par la qualité nourricière de l'habitat tant à l'échelle locale que du paysage, plutôt que par des facteurs liés à la stratégie d'évitement de la prédation. Nos résultats montrent que l'utilisation des ressources et les dommages ne diffèrent pas entre les différents traitements étudiés ni le temps depuis l'intervention. Cependant, nos résultats montrent que la diversité du brout disponible ainsi que la disponibilité relative d'azote jouent un rôle déterminant dans l'explication des variations de l'utilisation des ressources et des dommages sévères à la régénération. Nos analyses montrent également que les dommages sévères sont plus fréquents lorsque les coupes en régénération naturelle sont fortement représentées dans l'environnement immédiat. Toutefois, nos analyses n'ont pas permis de relier les variations d'utilisation de la régénération forestière à la densité d'orignaux. Nos résultats contribueront à orienter les mesures de gestion forestières et cynégétiques dans une optique d'harmonisation de l'utilisation du territoire et de gestion intégrée des ressources. -- Mot(s) clé(s) en français : orignal, broutement, aménagement forestier, écologie forestière, régénération forestière, coupe forestière, qualité d'habitat, gestion intégrée des ressources. --
ABSTRACT : Timber harvesting can induce major changes in the composition, structure and distribution of wildlife habitat. Certain species such as North American moose (Alces americanus) often benefit from and thrive in intensively managed forests where young regenerating forests are well represented and selected, mainly due to their higher availability and quality of forage resources. In the Québec Bas-Saint-Laurent region, intensive logging operations combined with strict hunting regulations and the absence of gray wolves (Canis lupus) has led to an unprecedented increase in moose numbers. This particular context calls for better understanding of moose interactions with timber harvesting disturbances to develop and ensure a sustainable integrated forest management strategy. We evaluated the effect of common silvicultural treatment types and time since disturbance on proxies of resource use, habitat quality and damage (i.e., severe browsing mutilation) caused by moose. We also evaluated the importance of several habitat quality and structural variables at both the local and landscape scales on resource use and damage caused by moose. We first hypothesized that resource use and damage caused by moose differ between types of silvicultural treatment and time since disturbance by influencing levels of quality, availability and diversity of foraging resources. On the other hand, we hypothesized that moose foraging ecology in the absence of wolves will be mainly driven by a complex assemblage of food related proxies of habitat quality at both the local and landscape scales rather than by factors related to an anti-predator strategy. Our results showed that silvicultural treatment types and age class do not affect resource use and damage level. However, we showed that forage diversity and relative nitrogen availability are key drivers of resource use and damage as well. At the landscape scale, our result showed that the area occupied by naturally regenerating stands positively influences the probability of severe browsing damage in cut blocks. Against our predictions, moose density was not highlighted as a driver of variation in resource use and damage caused by moose. Our results will help adapt timber harvesting practices and wildlife management strategy to conciliate land use in an integrated forest management perspective. -- Mot(s) clé(s) en anglais : moose, browsing, timber harvesting, forest ecology, forest regeneration, clear-cuts, habitat quality, integrated forest management.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : St-Laurent, Martin-Hugues
Co-directeur(s) ou co-directrice(s) de mémoire/thèse : Schneider, Robert
Information complémentaire : Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en gestion de la faune et de ses habitats en vue de l'obtention du grade de maître ès sciences.
Mots-clés : Orignal; Alces americanus; Broutement; Forêts; Gestion; Exploitation; Régénération; Régénération (Sylviculture); Effets du broutement sur; Écologie forestière; Traitement sylvicole.
Départements et unités départementales : Département de biologie, chimie et géographie > Biologie
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 27 juin 2022 13:57
Dernière modification : 27 juin 2022 13:57
URI : https://semaphore.uqar.ca/id/eprint/2042

Actions (administrateurs uniquement)

Éditer la notice Éditer la notice