Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Pour une éthique de l'enfantement. Une critique de la médicalisation des naissances et de la violence obstétricale

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Desgagné, Geneviève (2021). Pour une éthique de l'enfantement. Une critique de la médicalisation des naissances et de la violence obstétricale. Mémoire. Rimouski, Université du Québec à Rimouski, Département de lettres et humanités, 138 p.

[thumbnail of Genevieve_Desgagne_juillet2021.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: Ce travail de recherche porte sur une éthique de la naissance. La question qui l’oriente est de savoir ce que l’on voudrait que soit la mise au monde : un acte médical qui traite un problème médical ou un événement important de la vie? Son objectif est de démontrer comment une éthique de la naissance peut avantageusement se substituer à la médicalisation des naissances et permettre une plus grande satisfaction des femmes envers leur expérience d’enfantement. Plusieurs femmes ayant donné naissance disent en effet avoir été déçues par la manière dont cela s’est passé. Plusieurs considèrent que leurs choix n’ont pas été respectés et qu’elles ont dû subir des actes médicaux dont la nécessité peut être mise en question. Ce mémoire explique, dans un premier temps, comment la médicalisation des naissances a désapproprié les femmes de leur corps et de l’enfantement. Dans un deuxième temps, il montre que cette médicalisation s’accompagne souvent d’une forme de violence subtile et encore à comprendre, la violence obstétricale. Enfin, pour penser une réappropriation de l’enfantement par les femmes, il propose une éthique de la naissance qui rappelle les principes fondamentaux de la bioéthique et de l’éthique médicale et prend appui sur une éthique professionnelle de coopération, sur une approche narrative qui donne une voix aux femmes et pense avec elles plutôt que pour elles, et sur une éthique du care et son ouverture vers une politique de l’enfantement. La réappropriation de la naissance est un choix individuel, mais également un choix collectif qui doit être reconnu d’un point de vue politique. Une éthique de la naissance permet de concevoir autrement l’autonomie des femmes et la vulnérabilité reliée à un enfantement. Elle a le potentiel de repenser l’enfantement afin de proposer des approches permettant l’évolution des pratiques. Être en mesure d’offrir une expérience axée sur les besoins réels de la femme, ses désirs et ses valeurs et ultimement offrir un vécu d’enfantement joyeux et harmonieux passe par une éthique de la naissance. -- Mot(s) clé(s) en français : Mots clés : enfantement, naissance, histoire, médicalisation, violence obstétricale, intervention, autonomie, récit, vulnérabilité, éthique. -- ABSTRACT: This research focuses on the ethics of childbirth. The question that guides it is to know what we would want birth to be: a medical procedure treated as a medical issue or an important life event? The objective is to demonstrate how the ethics of childbirth could replace the medicalization of childbirth and grant women greater satisfaction towards their childbirth experience. Many women who have given birth have said they were disappointed by the way it happened. Many feel that their choices were not respected and that they had to undergo medical procedures whose necessity was questionable. This dissertation explains, firstly, how the medicalization of childbirth has disinherited women from their bodies and from childbirth. Secondly, it shows how this medicalization is often accompanied by a subtle form of violence that is yet to be understood, obstetric violence. Finally, in order to think about reappropriation of childbirth to women, it proposes ethics of childbirth that recall the fundamental principles of bioethics and medical ethics and is based on professional ethics of cooperation, on a narrative approach which gives women a voice and thinks with them rather than for them, and on ethics of care and its work towards childbirth policy. The reappropriation of childbirth is an individual choice, but it is also a collective choice that needs to be recognized from a political point of view. The ethics of childbirth give us a new way to conceive the autonomy of women and the vulnerability related to childbirth. It has the potential to make us rethink childbirth to suggest approaches that would allow the evolution of practices. Being able to offer an experience based on real needs of women, their desires and their values and ultimately to offer a joyful and harmonious childbirth experience happens through ethics of childbirth. -- Mot(s) clé(s) en anglais : Keywords: childbirth, history, medicalization, obstetric violence, intervention, autonomy, story, vulnerability, ethics.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : Rondeau, Dany
Information complémentaire : Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en éthique en vue de l'obtention du grade de maître ès arts.
Mots-clés : Accouchement Aspect moral Contrôle social médical Délivrance (Obstétrique) Éthique de l'accouchement Éthique de la naissance Naissance Obstétrique Québec (Province) Relations personnel médical-patient Sages-femmes Violence obstétricale
Départements et unités départementales : Département de lettres et humanités > Éthique
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 08 déc. 2021 16:22
Dernière modification : 08 déc. 2021 16:28
URI : https://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1940

Actions (administrateurs uniquement)

Éditer la notice Éditer la notice