Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Femmes en formation professionnelle menant à l'exercice d'un métier traditionnellement masculin : une étude qualitative de l'expérience scolaire dans une perspective féministe

Fortier, Sylvie (2013). Femmes en formation professionnelle menant à l'exercice d'un métier traditionnellement masculin : une étude qualitative de l'expérience scolaire dans une perspective féministe. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Unités départementales des sciences de l'éducation, 179 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (9MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: Au Québec, l'intégration des femmes à des métiers traditionnellement masculins est une préoccupation constante depuis les années 1970. Depuis, diverses politiques ont été mises en place pour encourager les femmes à investir les domaines professionnels traditionnellement masculins. Toutefois, malgré les discours ambiants exprimant la liberté de choisir pour tous, la division sexuelle du travail est toujours bien présente et ce clivage marginalise majoritairement les femmes. De plus, en regard aux études effectuées, il semble que les femmes connaissent encore d'importants obstacles à leur intégration professionnelle à des métiers masculins. Face à ce constat, c'est précisément la division sexuelle des domaines de formation, malgré le phénomène de la féminisation des études depuis quelques décennies, qui est abordée dans ce mémoire. Cette segmentation est présente à tous les niveaux de formation, mais accentuée à la formation professionnelle, reléguant les femmes à des domaines menant à des emplois sous-valorisés. Dans une approche qualitative/interprétative et dans une perspective féministe, le vécu scolaire de sept femmes inscrites à un programme de formation professionnelle menant à l'exercice d'un métier traditionnellement masculin est abordé comme une expérience subjective et le fruit de choix individuels, mais non exempt de déterminismes sociaux, notamment ceux relevant des catégories sociales de sexe. S'appuyant sur une analyse thématique de sept entretiens individuels semi-dirigés, les objectifs de recherche de ce mémoire sont de décrire leur parcours scolaire, incluant les motivations liées au choix de carrière, leur expérience quotidienne, les obstacles et les sources de soutien, et leurs perceptions du caractère sexuellement stéréotypé de leur domaine. Malgré le fait qu'elles expriment une grande satisfaction face à leur expérience scolaire, les résultats obtenus démontrent que les obstacles auxquels font face ces femmes depuis les dernières décennies évoluent très lentement. En effet, leurs discours révèlent la présence de nombreuses inégalités basées sur le sexe, notamment en rapport à leur choix de carrière, au soutien reçu de leur entourage, aux compétences à acquérir et à leur future insertion professionnelle. -- Mots clés : métier non traditionnel, formation professionnelle, rapports sociaux de sexe, étude féministe, expérience scolaire, parcours scolaire. --ABSTRACT: In Quebec, the issue of the integration of women in traditionally male professions is a constant concern since the 1970s. Since then, various policies have been put in place to encourage women to invest those professions. However, despile the ambient statement ex pressing the freedom to choose for all, the sexual division of labor is always present and women are predominantly marginalizes. In addition, the conclusions of anterior studies show that women still face considerable barriers to their integration in male occupations. Given this fact, il is precisely the sexual division of field training, despile the phenomenon of the feminization of education over the last few decades, which is discussed in this paper. This segmentation is present at all levels of education, but emphasized at the vocational education, relegating women toward undervalued jobs in a qualitative/interpretive and feminist perspective, the school experiences of seven women currently studying in a vocational training program leading to a traditionally male occupation is approached as a subjective experience and the result of individual choices, but not exempt from social determinants, including those covered by social categories of sex. Based on a thematic analysis of seven individual semi-structured interviews, the research objectives are to describe their school career, including motivations related to career choices, their daily experience, the obstacles and the sources of support, and their perceptions of the sexually stereotyped characteristics of their field of study. Although they express great satisfaction about their school experience, the results show that the barriers facing women are changing very slowly. Indeed, their comments reveal the presence of many inequalilies based on gender, particularly in relation to their career choice, the support received from their entourage, the skills to be acquired and for their future professional integration. -- Keywords: Non-Tradilional Occupation, Vocational Education, Gender, Feminist Study, Educational Experience, School Career.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Deschenaux, Frédéric
Informations complémentaires: Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en éducation en vue de l'obtention du grade de maître ès art.
Mots-clés: Formation Professionnel Femme Metier Non Traditionnel Rapport Sexe Division Sexuel Travail
Départements et unités départementales: Unités départementales des sciences de l’éducation > Enseignement secondaire (Rimouski)
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 05 févr. 2015 19:16
Dernière modification: 05 févr. 2015 19:16
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/952

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt