Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Effets de l'hybridation inter-souches sur les performances des premiers stades de développement chez l'omble de fontaine (Salvelinus fontinalis)

Granier, Sarah (2007). Effets de l'hybridation inter-souches sur les performances des premiers stades de développement chez l'omble de fontaine (Salvelinus fontinalis). Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Institut des sciences de la mer de Rimouski, 57 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

L'hétérosis est un phénomène très étudié chez les plantes, mais les mécanismes sousjacents chez les vertébrés, et plus particulièrement chez les poissons, demeurent un sujet controversé. Nous avons donc voulu mettre en évidence la présence ou non de vigueur hybride inter-souches chez les jeunes stades d'omble de fontaine (Salvelinus fontinalis Mitchill). Cette espèce a été choisie, car sa production dans l'Est du Canada est très importante et également parce que des souches sauvages commencent à être utilisées par certains producteurs en complément de la souche domestique, afin d'améliorer cette dernière. Pour étudier le phénomène d'hétérosis, nous avons donc réalisé des croisements entre deux souches sauvages génétiquement distinctes (Laval et Rupert) et une souche domestique d'omble de fontaine. Huit types de croisements ont été réalisés (3 purs et 5 hybrides) et pour chaque croisement 10 familles plein-frère ont été produites. La présence d'hétérosis a été mise en évidence dans plusieurs croisements. Le croisement ♀L x ♂D est celui qui présente le pourcentage d'hétérosis le plus élevé, avec 80% d'accroissement en masse de plus comparativement aux souches pures. De la dépression de croisement a aussi été observée, mais moins souvent et moins intensément. Ces deux phénomènes vont varier tout d'abord en fonction des souches étudiées. La souche Laval est plus souvent en cause que les deux autres souches dans la présence d'hétérosis, mais la direction du croisement est également un facteur à considérer. Par exemple, nous avons observé de l'hétérosis pour le croisement ♀L x ♂D, mais pas pour le croisement inverse ( ♀D x ♂L). Finalement, des résultats différents ont été obtenus en fonction du stade de développement. Ainsi, de l'hétérosis a été mis en évidence chez le croisement ♀L x ♂D pour les trois premiers stades, mais non au dernier. L'expression de l'hétérosis chez l'omble de fontaine paraît donc être un phénomène complexe et largement dépendant de l'architecture génétique des génomes qui interagissent.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Audet, Céline
Co-directeur(s) de mémoire/thèse: Bematchez, Louis
Informations complémentaires: Mémoire présenté à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de maîtrise ès Sciences en océanographie. Publié aussi en version papier.
Mots-clés: Omble Fontaine Truite Ruisseau Salvelinus Fontinalis Hybridation Developpement Juvenile Performance Heterosis Vigueur Hybride
Départements et unités départementales: Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER) > Océanographie
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 08 févr. 2011 21:33
Dernière modification: 08 févr. 2011 21:39
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/84

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt