Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Une tout autre parole : au croisement des pensées de Heidegger et de Lévinas

Desfossés, François (2008). Une tout autre parole : au croisement des pensées de Heidegger et de Lévinas. Thèse. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département de lettres et humanités, 615 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (22MB)

Résumé

Cette thèse s'intéresse à la création poétique, soit l'acte de prendre la parole et de la déployer comme poème. Notre approche s'inspire de la philosophie. Nous étudions la pensée de Martin Heidegger au sujet de l'oeuvre d'art, la mise en oeuvre de la vérité, ainsi que le modèle de la déclosion de l'étant. Nous essayons par le fait même de poser les bases théoriques d'une transcendance à l'origine de l'écriture poétique en nous inspirant également des conceptions d'Emmanuel Lévinas. Nous transposons à la poétique sa notion de temps véritable ainsi que les implications du mode d'être de la caresse qui s'applique selon nous à l'écriture touchante. Le poète dépasse la relation subjective et sa solitude pour être dans le temps : il rencontre l'autre en sa parole. Une épreuve du présent caractérise le savoir-faire poétique. Le poète revient à la parole de l'être devant l'autre. Il s'écarte de l'objectivation, de l'intellectualisation et de la séparation conceptuelle entre l'intelligence et le sensible. Le mode d'être de la caresse permet d'entrevoir que le geste poétique répond de l'autre. Un poète, en relation avec un autre type de parole, va au -delà de celle-ci et de l'être. Il gagne un mode de relation où il ne peut plus pouvoir : saisi par un événement qu'il n'assume plus, il est, dirait-on, face à face avec l'avenir pur, sans contenu, qui le dépasse. Il répond ainsi de l'autre à partir d'une parole de l'être et devient l'objet d'une transformation créatrice du poème. Nous découvrons le travail poétique le plus obscur : quand le poète, comme le pense Heidegger, prend en charge le différend, au moment où il est un autre et qu'il dépasse le paradigme de la relation sujet/objet. Une logique du coeur permet ainsi de réviser les différences entre le discours et la poésie, entre le dire et le dit, de mieux comprendre la nécessité de la présence de l'autre pour qu'émerge un poème, de mesurer la nature de la mort, de l'impuissance et de la souffrance, en plus de revoir la fonction et la référence de l'image en poésie et de prendre connaissance d'une aspiration sans fin, d'une attente sans terme et d'une écoute déterminant la qualité du poème. Nous convoquons à notre réflexion philosophes, poéticiens et poètes. Nous découvrons avec eux qu'il n'existe pas de poème sans une exposition à la présence de l'autre. L'événement du poème consiste à manifester la transcendance d'une relation à cette présence. Notre discours théorique est aussi jalonné d'intercalaires où s'inscrit une pensée plus souple, ainsi que par de brefs fragments poétiques. Un recueil de poèmes coupe également la thèse en son milieu. Il rassemble des vers puisés au sein de la poésie contemporaine, les agence, les modifie parfois, et les relance au centre d'une expression tendue vers une tout autre parole. De plus, un recueil de poésie rassemble en fin de parcours certains fragments de poésie disséminés dans cette thèse. La poésie serait la relation créatrice de l'être-autre, dans la parole. Elle serait une parole ouverte, au sein de l'être, au-delà de soi, le lien de l'être au monde en sa profondeur même.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Thèse)
Directeur de mémoire/thèse: Malenfant, Paul Chanel
Informations complémentaires: Thèse présentée à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de doctorat en lettres. Publié aussi en version papier.
Mots-clés: Creation Ecriture Poesie Poetique
Départements et unités départementales: Département de lettres et humanités > Lettres
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 18 janv. 2011 17:04
Dernière modification: 18 janv. 2011 17:04
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/339

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt