Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Une analyse des interprétations du Ministère de l'éducation, du loisir et du sport concernant le concept de créativité à la lumière du contenu du programme de formation de l'école québécoise, éducation préscolaire et enseignement primaire

Goetgheluck, Katya (2008). Une analyse des interprétations du Ministère de l'éducation, du loisir et du sport concernant le concept de créativité à la lumière du contenu du programme de formation de l'école québécoise, éducation préscolaire et enseignement primaire. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Unité départementale des sciences de l'éducation du campus de Lévis, 206 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (17MB)

Résumé

De façon générale, l'opinion publique ainsi que les médias du Québec sont favorables au concept de créativité. Certains auteurs, tel que Weiner (2000), affirment même que c'est le cas dans l'ensemble du monde occidental. Cette situation peut s'expliquer par les découvertes et réalisations exceptionnelles de personnes de génie qui ont parfois changé le cours de l' Histoire et dont nous retrouvons encore des effets de nos jours. Les institutions gouvernementales de la province, se voulant le reflet démocratique de la population québécoise, s'appliquent à encourager les manifestations de la créativité par divers moyens. Le domaine de l'éducation, géré par le gouvernement québécois, en fournit un exemple. En effet, à l'occasion de la récente réforme éducative, le ministère de l' Éducation du Québec) a intégré une compétence transversale ayant pour thème la créativité dans le Programme de formation de l 'école québécoise - éducation préscolaire et enseignement primaire2 (MÉQ, 2001a).3 En s'intéressant aux différents écrits qui abordent le concept de créativité, on constate que ses origines sont récentes. En effet, ce n'est qu'en 1950, suite au premier discours de J.P. Guilford, en tant que président de l'Association des psychologues américains, que le monde scientifique s'est véritablement intéressé à cette notion. Ce soudain intérêt est survenu dans un contexte socio-politique particulier, soit celui de l'aprèsguerre. L'effervescence scientifique qui a marqué cette période, a permis d'approfondir la notion de créativité. Cela dit, malgré la quantité de documentation qui fut produite à cette époque et qui continue à l'être aujourd'hui, le concept de créativité n'est toujours pas défini de façon claire et consensuelle dans le milieu scientifique. En fait, de nombreuses disciplines ont formulé leur propre définition de 1 Afin d'alléger le texte, l'expression MÉQ sera utilisée en remplacement de ministère de l' Éducation du Québec. 2 Afin d'alléger le texte, l'expression PFÉQ sera utilisée en remplacement de Programme de formation de l'école québécoise - éducation préscolaire et enseignement primaire. 3 L' appellation du ministère de l'Éducation du Québec a été changée pour ministère de l' Éducation, du Loisir et du Sport en février 2005 (Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport, 2005). L'auteur des références ministérielles liées à l'éducation sera donc identifié en fonction de leur date de parution. cette notion, ce qui cause une certaine confusion. Une confusion qUi a des répercussions qui pourraient même toucher le milieu scolaire québécois. La présente recherche se penche sur ce dernier élément afin, d'une part, de tenter de déterminer les interprétations de la créativité promulguées par le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport4 à la lumière du PFÉQ (MÉQ, 2001a) et, d'autre part, de vérifier la possibilité de la présence d'un curriculum implicite concernant la notion de créativité dans ce programme. Il est intéressant de constater que, malgré la confusion relative à l'ensemble des avancées théoriques concernant la créativité, deux tendances épistémologiques peuvent être dégagées. D'une part, on retrouve une tendance qui se base sur l' enrichissement culturel des individus et de la société. Cette dernière considère que la possibilité doit être offerte à tous les citoyens de participer à l'enrichissement de la culture par leurs propres productions. Les auteurs en matière d' éducation s' inspirant de cette tendance affirment que l'éducation artistique doit être au coeur du quotidien scolaire. D' autre part, une deuxième tendance se penche sur le concept de créativité en tant qu' instrument utilisable par le plus grand nombre. Cette dernière dépeint la perspective cognitiviste de ce concept en s' attardant aux habiletés intellectuelles nécessaires au comportement créatif ainsi qu à la capacité de résolution de problème. Afin d' investiguer cette problématique, certains choix méthodologiques ont été faits. Tout d' abord, la recherche de type qualitatif a été sélectionnée, ce qui a permis d' orienter le choix de la méthode vers l' analyse documentaire. Cette dernière comporte deux étapes. Il y a la pré-analyse, qui consiste en une série de vérifications assurant la qualité du document choisi pour l'étude, et l' analyse proprement dite du contenu du document. Celle-ci a été réalisée selon un type spécifique, soit l' analyse sémantique conceptuelle (Mucchielli, 1991). Au cours de l' analyse, des critères d'authenticité ont été observés afin d'en assurer la scientificité. Il s' agit de la crédibilité, la fiabilité, la transférabilité et la confirmation (Lincoln et Guba, 1985). Les résultats de la recherche sont décrits selon deux perspectives, ce qui a permis une analyse détaillée des données. Concernant cette dernière, elle montre clairement, dans un premier temps, la présence des deux tendances épistémologiques du concept de créativité dans le PFÉQ (MÉQ, 2001a). Dans un deuxième temps, elle indique qu'une certaine incompatibilité pourrait exister entre ces deux tendances épistémologiques. Cette incompatibilité créerait une ambiguïté, qui causerait des incompréhensions aux 4 Afin d'alléger le texte, l'expression MÉLS sera utilisée en remplacement de ministère de l' Éducation, du Loisir et du Sport. enseignants relativement à cette notion. Pour terminer, la présente recherche n'a pu établir la présence d'un curriculum implicite relatif au concept de créativité dans le PFÉQ (MÉQ, 200Ia).

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Daignault, Jacques
Co-directeur(s) de mémoire/thèse: Boutin, Jean-François
Informations complémentaires: Mémoire présenté à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de maîtrise en éducation. Publié aussi en version papier.
Mots-clés: Creativite Education Enseignement Prescolaire Primaire Quebec Province
Départements et unités départementales: Unités départementales des sciences de l’éducation > Enseignement préscolaire-primaire (Rimouski et Lévis)
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 18 janv. 2011 16:47
Dernière modification: 18 janv. 2011 16:47
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/338

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt