Collections de documents électroniques
RECHERCHER

NAA-KA-NAH-GAY-WIN, une manière de transmettre la cosmovision autochtone par les « arts vivants » étude d'une pratique métissée en contexte éducatif interculturel

Contré Migwans, Dolorès (2008). NAA-KA-NAH-GAY-WIN, une manière de transmettre la cosmovision autochtone par les « arts vivants » étude d'une pratique métissée en contexte éducatif interculturel. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département de psychosociologie et travail social, 271 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (12MB)

Résumé

NAA-KA-NAH-GAY-WIN signifie la manière autochtone d'être et de faire. Ce mémoire porte sur une approche expérientielle de la transmission dans un contexte interculturel. Il réfère au partage d'une cosmovision autochtone et à la transmission des « arts vivants» dans des milieux multiculturels, en contexte québécois et dans les communautés autochtones. NAA-KA-NAH-GAY-WIN demeure mon cadre de référence privilégié tout au long de ce mémoire de maîtrise. Matériellement, il s'agit du texte dont le lecteur tient présentement une copie entre ses mains, auquel s'ajoute une oeuvre visuelle et sonore, filmée sur un OVO, faisant partie intégrante du mémoire. En effet, ce mémoire souhaite marier l'écriture avec l'oralité et le symbole propre à l'expression ANISHINNAHBEH., L'objectif de ce mémoire est donc une étude de ma propre pratique de transmission dans les milieux scolaires, afin de mieux comprendre la dynamique sous-jacente de la transmission et ses facteurs de réussite ou d'échec qui sont souvent à l'origine de cet écart. Sur le plan méthodologique, NAA-KA-NAH-GAY-WIN pratique la théorie ancrée. L'approche phénoménologique devient une voie de passage entre l'oralité et l'écriture. Enfin, l'heuristique et la praxéologie en recherche-action permettent de « suspendre le moment» pour m'étudier et m'analyser de temps à autre et réfléchir sur les stratégies employées. À l'aide de l'alternance entre l'écriture, le récit et l'oeuvre, la tenue d'un journal de bord et les rapports d'évaluation, les enregistrements de « verbatim» et l'entretien d'explicitation, j'ai recueilli des données qui sont passées sous le filtre de catégories d'analyse pour laisser le sens émerger, grâce à l'interprétation et la mise en relation expérientielle. Plusieurs exemples concrets de ma pratique de transmission des « arts vivants » sont examinés attentivement pour déceler mon approche afin d'en arriver à expliciter et formuler mes savoir-faire et mieux comprendre la dynamique. Ce processus conduit à une intégration de ma construction 1 La trame sonore de NAA-KA-NAH-GAY-WIN a été composée grâce à des prises de son réalisées entre l'été 2005 et l'été 2006, afin de capter les sons d'un cycle entier des saisons. Les chants et compositions musicales ainsi que les propos ont aussi été enregistrés durant cette période. identitaire, de mes savoirs et de mes acquis, dans le but de solidifier ma pratique MENO ABT AH (métissée). Ce processus exploratoire d'analyse réflexive m'amène à approfondir deux concepts de la pensée grecque: la mètis, une « intelligence de lien », à la fois intuitive et pratique, qui agit dans Kaïros, le moment propice, qui est le second concept. Toutefois, j'effectue des rapprochements avec la culture ANISHINNAHBEH en y associant des expressions propres telles que MNOPI (le moment favorable) qui permet d'agir dans le temps présent et en approfondissant la façon dont la mètis me guide et entre en action dans ma pratique de transmission. En portant un regard particulier sur des moments forts de ma pratique, le phénomène de la consolidation apparaît comme la condition pour perpétuer une approche de transmission que je qualifie de « pédagogie par symboles», car elle met en corrélation un monde imaginai et des objectifs pédagogiques dans une dynamique participative reproductible dans différents contextes interculturels. L'analyse révèle qu'un travail de synchronicité est essentiel entre la mètis, le moment propice (Kaïros, MNOPI) et MENO ABTAH. Le phénomène de la transmission des « arts vivants» doit d'abord se vivre dans un cadre identitaire transcutturel, ce qui renforce nécessairement l'identité des élèves et simultanément, la mienne, pour ensuite se dynamiser dans un maximum d'efficacité. La réduction de l'écart entre un mode de transmission holistique et le modèle d'éducation courant se produit lorsqu'il y a une consolidation de mon identité MENO ABTAH, où je tiens compte à la fois de mes besoins et des conditions de transmission, en conciliant les enjeux psychosociaux et personnels. Le Monde de l'apparentement DODEM et des MUNIDO (esprit-énergie) peut alors intervenir de manière efficace. La théorisation qui se dégage de cette étude ouvre la voie à une approche de transmission des « arts vivants» inspirés de la cosmovision autochtone qui pourrait être applicable dans les écoles québécoises et dans les communautés autochtones.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Galvani, Pascal
Informations complémentaires: Mémoire présenté à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de maîtrise en étude des pratiques psychosociales. Publié aussi en version papier.
Mots-clés: Art Autochtone Communaute Cosmovision Culture Education Enseignement Interculturel Multiculturel Pratique Province Quebec Savoir Savoir-faire Traditionnel Transmission Valeur Vivant
Départements et unités départementales: Département de psychosociologie et travail social > Psychosociologie
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 24 janv. 2011 19:53
Dernière modification: 24 janv. 2011 19:53
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/263

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt