Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Impact of hypoxia on the metabolism of Greenland halibut (Reinhardtius hippoglossoides)

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Dupont-Prinet, Aurélie et Vagner, Marie et Chabot, Denis et Audet, Céline (2013). Impact of hypoxia on the metabolism of Greenland halibut (Reinhardtius hippoglossoides). Journal canadien des sciences halieutiques et aquatiques, 70 (3). p. 461-469.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ : Les flétans du Groenland (Reinhardtius hippoglossoides), en particulier les juvéniles, sont fréquemment pêchés dans les zones hypoxiques (18 %–25 % saturation) de l'estuaire du Saint-Laurent. L'objectif de cette étude était d'évaluer la tolérance à l'hypoxie chez cette espèce ainsi que les conséquences des faibles niveaux d'oxygène sur sa capacité métabolique. À 5 °C, les juvéniles ont un seuil critique d'oxygène supérieur à celui des adultes (15 % versus 11 % saturation), indiquant qu'ils sont moins tolérants à l'hypoxie. L'hypoxie sévère (19 % saturation) n'a pas affecté le taux métabolique standard des juvéniles, mais a réduit significativement (de 55 %) leur taux métabolique maximal par rapport à la normoxie. Par conséquent, le registre aérobie a été réduit de 72 % en hypoxie par rapport à la normoxie. Chez les juvéniles, l'hypoxie sévère augmente la durée du processus de digestion. La réduction du registre aérobie en hypoxie et la détermination du seuil critique d'oxygène à des niveaux près de ceux actuellement présents dans l'estuaire du Saint-Laurent suggèrent que les juvéniles ont peu de marge de manœuvre sur le plan métabolique. Conséquemment, toute nouvelle dégradation des conditions d'oxygénation pourrait affecter la croissance et la distribution du flétan du Groenland. -- ABSTRACT : Greenland halibut (Reinhardtius hippoglossoides), especially juveniles, are frequently found in severely hypoxic areas (18%–25% saturation) of the St. Lawrence Estuary. We investigated the tolerance of this species to hypoxia and evaluated the consequences of low oxygen levels on metabolic capacity. At 5 °C, juveniles had a higher critical oxygen threshold than adults (15% versus 11% saturation), indicating that they were less tolerant to hypoxia. Severe hypoxia (19% saturation) did not affect the juveniles' standard metabolic rate but significantly reduced (by 55%) their maximum metabolic rate compared with normoxia. Consequently, the aerobic scope was reduced by 72% in hypoxia compared with normoxia. In juveniles, severe hypoxia increased the duration of digestive processes. The decrease in aerobic scope in hypoxia and the determination of critical oxygen threshold at a saturation level close to actual field dissolved oxygen values strongly suggest that juveniles from the St. Lawrence Estuary are living at the edge of their metabolic capacity. Consequently, the growth and distribution of Greenland halibut could be affected if there are further declines in dissolved oxygen availability. -- Keywords : aerobic scope, specific dynamic action, standard metabolic rate, critical oxygen threshold.

Type de document : Article
Validation par les pairs : Oui
Mots-clés : Fletan Groenland Reinhardtius Hippoglossoides Juvenile Effet Tolerance Hypoxie Oxygene Dissous Metabolisme
Départements et unités départementales : Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER)
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 01 nov. 2018 18:27
Dernière modification : 12 févr. 2019 21:23
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1416

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt