Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Impact de l'exploitation forestière sur la richesse et l'abondance des amphibiens de la forêt boréale méridionale du Bas-Saint-Laurent

Trottier, Jacques (2006). Impact de l'exploitation forestière sur la richesse et l'abondance des amphibiens de la forêt boréale méridionale du Bas-Saint-Laurent. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département de biologie, chimie et géographie, 103 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB)

Résumé

L'altération et la destruction des habitats engendrées par l'exploitation forestière contribue de manière considérable au déclin des populations d'amphibiens. L' impact de cette activité économique sur les communautés d' amphibiens de la forêt boréale méridionale du Bas-Saint-Laurent a été très peu documenté. L'objectif de cette étude vise à caractériser l' influence des conditions environnementales propres à différentes classes d'âge forestières (i.e. , 0-20 ans; 20-60 ans; 60-100 ans) sur le patron de distribution spatiale, la richesse et l'abondance des amphibiens dans une mosaïque forestière exploitée représentative de la forêt boréale méridionale du Bas-Saint-Laurent (Québec, Canada). Un total de 193 quadrats de 8 x 8 m2 a été échantillonné durant l' été 2002 et 2003 dans la région de Rimouski . Un recensement des amphibiens ainsi q' un inventaire forestier caractérisant les conditions environnementales ont été effectués dans chacun des quadrats. Les résultats obtenus illustrent clairement que les peuplements récemment perturbés par l'exploitation forestière ne présentent pas les conditions d' habitat recherchées tel que décrit dans la littérature pour la salamandre rayée (Plethodon cinereus) et la grenouille des bois (Rana sylvatica), c'est-à-dire: (1) une litière épaisse et humide, (2) des débris ligneux humides de bonne dimension et relativement bien décomposés, (3) une canopée dense et stratifiée de manière à minimiser température et l' assèchement de la litière. Cette étude suggère que P. cinereus et R. sylvatica seraient négativement affectées par les altérations d'habitats que provoquent les activités sylvicoles intensives ce qui en fait d'excellents bioindicateurs de la qualité de l' habitat forestier.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Informations complémentaires: Mémoire présenté à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de maîtrise en gestion de la faune et de ses habitats. Paraît aussi en éd. imprimée.
Mots-clés: Amphibien Abondance Population Distribution Biodiversite Impact Effet Exploitation Coupe Foret Forestier Boreal Meridional Bas-saint-laurent Habitat
Départements et unités départementales: Département de biologie, chimie et géographie > Biologie
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 07 févr. 2011 16:46
Dernière modification: 07 févr. 2011 16:46
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/134

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt