Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Détermination des impacts respectifs de la perte et de la fragmentation de la forêt mature sur l'écologie spatiale des grands mammifères

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Raymond-Bourret, Esmaella (2017). Détermination des impacts respectifs de la perte et de la fragmentation de la forêt mature sur l'écologie spatiale des grands mammifères. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département de biologie, chimie et géographie, 111 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (796kB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: À l’échelle mondiale, la perte d’habitats et leur fragmentation représentent la plus grande menace à la biodiversité et sont responsables de nombreuses extinctions récentes. En forêt boréale, ces changements induisent une modification en cascade des relations trophiques du système liant le caribou forestier (Rangifer tarandus caribou) à ses prédateurs et aux proies alternatives, et résultent en une augmentation de la pression de prédation sur le caribou. Ce projet avait pour principal objectif de départager et quantifier les impacts respectifs de la perte et de la fragmentation de la forêt boréale mature sur l’écologie spatiale du caribou et des principales espèces avec lesquelles il interagit. Pour ce faire, nous avons caractérisé, à l’aide de données GPS, les patrons de sélection d’habitat du caribou forestier, de l’orignal (Alces americanus), du loup gris (Canis lupus) et de l’ours noir (Ursus americanus), dans le contexte de perturbations qu’offre la forêt boréale de Charlevoix. Cela nous a permis de cartographier la probabilité d’occurrence et de co-occurrence de ces espèces dans différents niveaux simulés de perte et de fragmentation de l’habitat. Basé sur des paysages réels, nous avons ainsi modélisés l’ajout progressif de peuplements forestiers mature. Nos résultats démontrent la grande influence de la fragmentation dans le comportement de sélection des ressources des différentes espèces, qui impactait négativement le caribou et favorisait le loup et l’ours. La perte de couvert forestier mature entraînait une diminution de la probabilité d’occurrence du caribou et une augmentation de celle du loup et de l’orignal durant certaines périodes biologiques. C’est d’ailleurs dans les coupes forestières de moins de 5 ans que l’on retrouvait la plus forte probabilité de co-occurrence entre le caribou et les trois autres espèces, alors que les habitats matures affichaient une probabilité réduite. Ces résultats suggèrent que les perturbations anthropiques, entraînant la perte et la fragmentation de forêt mature, modifient l’utilisation de l’espace des grands mammifères de la forêt boréale de manière à modifier les relations prédateur-proie-compétiteur, au détriment du caribou forestier. -- Mot(s) clé(s) en français : Aménagement forestier, caribou forestier, co-occurrence, loup gris, orignal, ours noir, sélection d’habitat, simulation. -- ABSTRACT: Worldwide, habitat loss and fragmentation represent the greatest threat to biodiversity and are responsible for many recent extinction events. In the boreal forest, these changes induce a modification in the trophic relationships of the system linking woodland caribou to its predators and alternative prey, resulting in an increased predation pressure on caribou. The main objective of this project was to identify and quantify the respective impacts of the loss and the fragmentation of mature boreal forest on spatial ecology of caribou and the main species with which it interacts. To do so, we characterized the habitat selection patterns of the forest caribou, moose (Alces americanus), grey wolf (Canis lupus) and black bear (Ursus americanus), in the context of disturbances found in the boreal forest of Charlevoix. This allowed us to map the relative probability of occurrence and co-occurrence of these species in simulated levels of habitat loss and fragmentation in landscapes representative of the regions where these prey and predators coexist. Based on real landscapes, we have modeled the progressive addition of mature forest stands. Our results demonstrate the great importance of fragmentation in the selection behavior of the different species. The loss of mature forest cover resulted in a decrease in the probability of caribou occurrence and in an increase in the probability of wolf and moose occurrence during certain biological periods. In addition, the highest probability of co-occurrence between caribou and the other three species was found in ≤5 year-old cutblocks, while a lower probability was found in mature habitats. These results suggest that anthropogenic disturbances, leading to the loss and fragmentation of mature forest, modify the spatial selection patterns of large mammals in the boreal forest, ultimately modifying predator-prey relationships in a way that is detrimental to caribou. -- Mot(s) clé(s) en anglais : Black bear, co-occurrence, forest management, grey wolf, habitat selection, moose, simulation woodland caribou.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse : St-Laurent, Martin-Hugues
Co-directeur(s) de mémoire/thèse : Dussault, Christian
Information complémentaire : Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en gestion de la faune et de ses habitats en vue de l'obtention du grade de maître ès en science.
Mots-clés : Caribou Forestier Rangifer Tarandus Relation Trophique Pression Predation Predateur Effet Impact Perte Fragmentation Selection Habitat Foret
Départements et unités départementales : Département de biologie, chimie et géographie > Biologie
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 22 févr. 2018 19:50
Dernière modification : 22 févr. 2018 19:50
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1331

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt