Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Impact de la mytiliculture sur les communautés planctoniques dans la lagune de Grande-Entrée aux Îles de la Madeleine (Québec, Canada)

Trottet, Aurore (2007). Impact de la mytiliculture sur les communautés planctoniques dans la lagune de Grande-Entrée aux Îles de la Madeleine (Québec, Canada). Thèse. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Institut des sciences de la mer de Rimouski, 237 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (12MB)

Résumé

RÉSUMÉ : L'aquaculture connaît une croissance continue depuis les 30 dernières années pour répondre aux besoins de la population mondiale. La conchyliculture, contrairement à la pisciculture, est une activité extractive, les mollusques se nourrissant de ce qu ' ils trouvent directement dans le milieu naturel sans apport extérieur. Cette culture repose donc sur la disponibilité de nourriture, celle-ci devant être de qualité et de quantité suffisante pour garantir une bonne productivité sans pour autant nuire à l'intégrité de l'écosystème. Dans ce contexte un programme de recherche a été mis en place afin de déterminer la capacité de support de la lagune de Grande-Entrée aux Îles de la Madeleine. Faisant partie intégrante de ce projet, cette thèse a pour but de déterminer l'impact de la mytiliculture sur les communautés planctoniques dans la lagune de Grande-Entrée. Pour ce faire, trois objectifs ont été élaborés: (i) documenter la composition, l'abondance et la dynamique saisonnière (estivale et automnale) des communautés planctoniques autotrophes et hétérotrophes dans la lagune, (ii) déterminer en mésocosme quelle est l'influence de l'activité de filtration des moules sur les communautés planctoniques et (iii) déterminer in situ l' impact de la ferme aquacole sur les communautés planctoniques de la lagune. Les résultats obtenus montrent que la lagune de Grande-Entrée est caractérisée par des faibles concentrations en sels nutritifs, une dominance de phytoplancton de petite taille, et une importante biomasse de protistes hétérotrophes, mettant en évidence l'importance du réseau microbien dans cet environnement. Des expériences en mésocosmes réalisées afin de déterminer et de quantifier l'impact de la filtration des filières de moules sur ces communautés planctoniques sans influence des courants, ont permis de mettre en évidence le rôle potentiel des hétérotrophes ciliés dans la nutrition des moules, ceux-là représentant la biomasse la plus retenue par les filières de moules (69-88 % de la biomasse totale) suivi par les dinoflagellés et les diatomées. L'influence des filières de moules sur la colonne d' eau estimée par comparaison des données de la ferme aquacole avec l'extérieur, montre une absence d'influence des filières sur les sels nutritifs, la matière organique ainsi que sur les communautés planctoniques, mais active cependant la productivité phytoplanctonique journalière. Les comparaisons avec les données historiques confirment l'absence de changement de l'abondance ou de la composition du plancton. La production actuelle de moules n'est probablement pas assez importante pour exercer une influence significative sur la composition et la biomasse planctonique à l'échelle spatio-temporelle de cette étude, bien qu'elle puisse augmenter la production phytoplanctonique. La diminution occasionnelle des ciliés observée dans la ferme de moules par rapport à l'extérieur suggère que de futures augmentations de la production mytilicole pourraient affecter ces organismes. Des perspectives de recherches sont proposées pour approfondir les recherches d'étude d'impact en cas d'augmentation de la production de moules et également au niveau du métabolisme des moules. -- ABSTRACT : Global aquaculture has steadily increased in the last 30 years to supplement the food requirements of the world population. Contrary to finfish culture, shellfish culture is an extractive process, molluscs requiring no exogenous feeding for their cultivation. Thus, shellfish culture depends on food availability, which should be adequate in terms of quantity but also in quality to guarantee a good productivity of the cultured shellfish without disturbing the integrity of the ecosystem. In this context, a research program was set up to determine the carrying capacity of the Grande-Entrée (GE) lagoon in Magdalen Islands. An integral part of this program, this thesis aims to determine the impact of mussel culture on planktonic communities in this lagoon. The three main objectives are: (i) to document the composition, abundance and the seasonal (spring to faIl) dynamics of autotrophic and heterotrophic planktonic communities in the lagoon, (ii) to determine the influence of mussel socks on planktonic communities using controlled mesocosm experiments, and (iii) to de termine in situ the impact of the mussel farm on planktonic communities in the lagoon, by following stations inside and outside of the farm. The dominance of small-sized phytoplankton cells, low nutrient concentrations and high biomass of heterotrophic protists (mostly ciliates) aU point to the importance of the microbial food web in this environment. Sustained cultivation of suspended mussels in the lagoon suggests that these heterotrophic protists could be an important source of food for the mussels, supplementing the small amount of phytoplankton present. Mesocosm experiments determined and quantified the impact of the filtration of the organisms on the longlines on planktonic communities without the influence of water currents. These experiments demonstrated the importance of ciliated heterotrophs as a major food source for mussels in this environment, contributing 69 to 88 %, followed by dinoflagellates and diatoms. In the lagoon, the influence of the mussellonglines was estimated by comparing observations between the inside and the outside of the mussel farm. Results showed no differences for nutrients, organic matter and planktonic communities but the mussel farm significantly increased phytoplankton daily productivity. The absence of a significant reduction in plankton abundance or composition changes is consistent with historical records in GE lagoon, even though mussel production has increased. Present mussel production is probably not high enough to exert a significant control on plankton composition and biomass at the spatial and time scales studied here, although it can enhance the production rate of phytoplankton. The occasional decrease in ciliates observed at the mussel farm relative to the outside suggests that future increases in mussel production could affect these organisms. Recommendations are provided for future impact studies in this environment, in the case of increased mus sel production, as weIl as for future studies of mus sel metabolism.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Thèse)
Informations complémentaires: Thèse présentée à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de doctorat conjoint en océanographie. Publié aussi en version papier.
Mots-clés: Myticulture Aquaculture Aquiculture Impact Effet Plancton Ecosysteme Lagune Grande-entree ÎLes-de-la-madeleine
Départements et unités départementales: Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER) > Océanographie
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 07 févr. 2011 16:08
Dernière modification: 07 févr. 2011 16:09
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/132

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt