Collections de documents électroniques
RECHERCHER

S'absenter du travail ou quitter l'organisation : dans quelle mesure le sens du travail y contribue-t-il ?

Pouliot, Sarah (2015). S'absenter du travail ou quitter l'organisation : dans quelle mesure le sens du travail y contribue-t-il ? Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Unités départementales des sciences de la gestion, 184 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: L’absentéisme en milieu de travail, de même que le roulement du personnel constituent des problèmes organisationnels importants pour les employeurs québécois. D’un autre côté, les conditions de travail des employés, les tâches et leur finalité ont des impacts sur le sens que les employés consentent à leur travail. Or, cette étude dresse un lien entre cette perception de sens du travail au regard de l’absentéisme et du roulement du personnel, deux comportements de retrait de l’organisation. Plus précisément, ce mémoire a pour objectif principal d’examiner la relation entre le sens du travail et les intentions de retrait des employés, mesures prédictives des comportements qui se déclinent en deux composantes distinctes : l’intention de s’absenter et l’intention de quitter. Différentes hypothèses de recherche sont élaborées, les principales consistant à vérifier si le sens du travail contribue négativement aux deux intentions de retrait. À ces variables, s’ajoutent deux déterminants connus des comportements de retrait, soit la satisfaction au travail et l’engagement organisationnel. Ainsi, leur ajout permet l’obtention d’un point de comparaison à l’égard du sens du travail, un concept moins exploré dans les écrits scientifiques. Afin de valider l’ensemble des hypothèses, une méthodologie quantitative a été déployée à l’aide d’un questionnaire autoadministré. Au total, 235 employés œuvrant dans des organisations québécoises (n = 235) ont répondu au questionnaire de recherche. Les résultats mènent à plusieurs constats intéressants. D’une part, le manque de sens au travail d’un employé entraîne un processus dans lequel ses absences volontaires prédisposent son départ volontaire de l’organisation. Il s’agit donc d’un continuum d’intentionnalités. Puis, à l’instar de plusieurs travaux, la satisfaction au travail et l’engagement affectif sont négativement liés à l’intention d’absence et à l’intention de quitter. D’ailleurs, le sens du travail présente des similitudes avec ces deux attitudes. Enfin, de tous les liens mesurés, c’est la relation négative entre la satisfaction au travail et l’intention de quitter qui s’avère la plus significative. -- Mot(s) clé(s) en français : sens du travail, absentéisme, roulement du personnel, comportements de retrait, intention de s’absenter, intention de quitter, engagement organisationnel, satisfaction au travail. -- ABSTRACT: Absenteeism in the workplace, as well as staff turnover, are important organizational issues for Quebec employers. On the other hand, the work conditions of employees, tasks and their purposes have an impact on the meaning that employees consent to work. Thus, this study provides a link between the perception of meaning of work in terms of absenteeism and turnover, two withdrawal behaviors of the organization. Specifically, this study main objective is to examine the relationship between the meaning of work and employee withdrawal intentions, predictive measures of behavior, which are divided into two distinct components: the intention to be absent and intention to quit. Different research hypotheses are developed, the main ones are to verify if the meaning of work contributes negatively to both withdrawal intentions. Then, two known determinants of withdrawal behavior, job satisfaction and organizational commitment, are added to get a point of comparison with respect to the meaning of work, a concept less explored in the scientific literature. In order to validate all the hypotheses, a quantitative methodology has been deployed using a self-administered questionnaire. A total of 235 employees working in Quebec organizations (n = 235) completed the research questionnaire. The results lead to various interesting findings. Mainly, the lack of meaning of work of an employee results in a process where his voluntary absences predispose his voluntary departure from the organization. Therefore, it is a continuum of intentionality. In addition, like many previous findings, job satisfaction and affective commitment are negatively related to the intention of absence and intention to quit. Moreover, the meaning of work has similarities with these two attitudes. Finally, the negative relationship between job satisfaction and intention to quit is the most significant link. -- Mot(s) clé(s) en anglais : meaning of work, absenteeism, turnover, withdrawal behavior, intention to be absent, intention to quit, organizational commitment, job satisfaction.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Beaudry, Catherine
Co-directeur(s) de mémoire/thèse: Urli, Bruno
Informations complémentaires: Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en gestion des personnes en milieu de travail en vue de l'obtention du grade de maître ès sciences.
Mots-clés: Employe Absenteisme DÉmission Comportement Retrait Intention Travail Sens Roulement Personnel Satisfaction Engagement
Départements et unités départementales: Unités départementales des sciences de la gestion > Gestion des personnes en milieu de travail (Rimouski et Lévis)
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 20 avr. 2017 15:01
Dernière modification: 20 avr. 2017 15:01
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1192

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt