Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Être humain au travail : une recherche sur la valeur du coeur dans les pratiques de gestion

Leblanc, Lisa (2015). Être humain au travail : une recherche sur la valeur du coeur dans les pratiques de gestion. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département de psychosociologie et travail social, 172 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (7MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: Ce mémoire relate une recherche auprès de gestionnaires sur la valeur du cœur dans leurs pratiques de gestion. La valeur du cœur est comprise ici comme une considération de l'entièreté de la personne pour qu'elle puisse être humaine au travail. La première partie présente et situe le contexte de mes vingt ans d'intervention en entreprises. Elle met en lumière l'Appel, cette vision à l'origine de ma pratique, en plus de présenter la nature de celle-ci. Cette première partie s'achève par la présentation de mes constats personnels et professionnels, vus de l'intérieur, à la base de la motivation de mon retour à 1'école. La seconde partie déroule la recherche proprement dite. À partir de trois problèmes observés qui sont l'accroissement du rythme, l'obligation de résultats et l'épuisement grandissant, j'élabore une question de recherche : Quelle est la valeur du cœur dans les pratiques de gestion? Par ma question de recherche, je suppose l'hypothèse suivante : La valeur du cœur dans les pratiques de gestion permet de légitimer l'être humain au travail et ainsi de diminuer l'effort fourni au quotidien. Seul et regroupé, chacun des mots de ma question de recherche compose mon cadre et mes assises théoriques. Mes objectifs de recherche visent à voir le cceur à l'œuvre, à en être témoin, à le vivre pour en comprendre toute sa portée et sa valeur et ainsi trouver des mots pour en témoigner. Mon point de départ qui se retrouve également dans mes objectifs de recherche est de briser le silence et le tabou entourant la question du cœur dans les pratiques de gestion. Le troisième chapitre développe les différentes approches méthodologiques retenues. En premier lieu, je justifie mon choix d'utiliser mon journal de pratique pour recueillir des données en plus d'adapter au collectif la méthodologie d'entretien d'explicitation suite à une expérience personnelle révélatrice. En second lieu, je précise ma motivation d'utiliser la théorie ancrée, l'entretien compréhensif et une dimension de la praxéologie comme méthodologies d' analyse. Le quatrième chapitre est scindé en trois idées principales. En premier lieu, les résultats de la recherche qui prennent la forme de mots et d'expressions pour parler du cœur, de gestes pour l'appuyer et en témoigner, d'un contexte et des conditions qui le favorisent et qui l'autorisent en plus de quelques pistes d'explication du refus de mettre du cœur. En guise de conclusion des résultats, une schématisation illustre et présente les quatre mouvements du cœur. En deuxième lieu, je présente le bilan de mes cinq apprentissages personnels à la base du renouvellement de ma pratique. Je débute avec la première fois où j'ai eu conscience de ma petite voix. J'enchaîne avec la fin du sentiment d'imposteur avec la théorisation de ma pratique. Je poursuis avec la compréhension de la magie du cœur lors d'un moment singulier. Je continue avec mon apprentissage sur le rôle d'alarme et de gardienne de la souffrance. Je termine avec l'importance d'être responsable et créateur de sa vie. En troisième et dernier lieu, je fais un retour sur mon hypothèse de recherche. Je conclus que de mettre du cœur est possible, que celui-ci n'empêche pas les souffrances, mais permet de transcender une réalité en une potentialité. Une mise à l'épreuve avec cent gestionnaires en pleine transformation pour valider les résultats de recherche est présentée au cinquième chapitre. Enfin, la conclusion générale qui ouvre sur des perspectives et des voies de continuité. -- Mot(s) clé(s) en français : Être humain au travail, Valeur du cœur au travail, Pratiques de gestion, Performance au travail, Épuisement professionnel, Gestionnaires, Émotions, Intuition, Savoirs d'action. -- ABSTRACT: This thesis relates to a research as carried out on managers in regards to the value of the heart within their management practices. The value of the heart is understood here as the consideration of the individual as a whole so that he/she can be human at work. The first part presents and positions the context of my twenty years of intervention in companies. Besides presenting its very nature, it aims at shedding light on the Call, which is the vision that is at the origin of my practice. This first part closes with the presentation of my findings, both personal and professional, as seen from the inside, that are at the core of my motivation to go back to school. The second part exposes the research as such. Starting with three problems observed that are the acceleration of rhythm, the requirement of results and the growing exhaustion, I elaborate on one research question: What is the value of the heart in management practices? By way of my research question, I formulate the following hypothesis: The value of the heart in management practices makes it possible to legitimize the human being at work and, therefore, to lessen the effort sustained on a daily basis. Alone or gathered together, each of the words of my research question constitutes my framework as well as my theoretical fundamentals. My research objectives aim at seeing the heart in action, witnessing it and experiencing it in order to understand the extent of its scope and its value, therefore finding words to bear witness to its existence. My starting point, which is also comprised in my research objectives, is to break the wall of silence and taboo surrounding the subject of the heart in management practices. The third chapter particularizes the various methodological approaches upheld. First, I justify my choice for making use of my practice journal in order to gather data in addition to adapting, to the collective, the methodology of the explanatory interview following a personal eye-opening experience. Second, I spell out my motivation for using the grounded theory, the insightful interview as well as a dimension of praxeology as methodologies of analysis. The fourth chapter is divided into three main ideas. First, the results of the research that present themselves in the form of words and phrases to express the heart, the gestures that support it and give evidence to it, from a context and conditions that favour it and allow it as well as a few indications explaining the refusal to demonstrate having any heart. As conclusion to the results, schematics illustrate and present the four movements of the heart. Second, I present the record of my five personal learning results on which lies the renewal of my practice. I start with the first time I became aware of my little voice. I continue with the end of my feeling as an impostor along with the theorization of my practice. I follow up with the understanding of the magic of the heart at a specific moment. I carry on with my appïenticeship of the role of suffering as an alarm and gatekeeper. I compiete with the importance of being responsible and creative with one's life. Third and last, I revisit my research hypothesis. I conclude that it is possible to have a heart, and although it does not preclude suffering, it makes it possible to transcend a reality into a potential. A test with one hundred managers who underwent a full transformation to validate the results of the research is presented in the fifth chapter. Finally, the general conclusion opens up on perspectives and leads to paths of continuity. -- Mot(s) clé(s) en anglais : Being human at work, Value of the heart at work, Management practices, Performing at work, Burn-out, Managers, Emotions, Intuition, Action knowledge.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Boutet, Danielle
Informations complémentaires: Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en étude des pratiques psychosociales en vue de l'obtention du grade de maître ès arts.
Mots-clés: Accompagnement Accompagner Gestionnaire Etre Humain Emotion Travail Epuisement Professionnel Performance Coeur Valeur
Départements et unités départementales: Département de psychosociologie et travail social > Psychosociologie
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 01 févr. 2017 21:16
Dernière modification: 09 mars 2017 18:39
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1114

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt