Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Variabilité spatio-temporelle de la structure de la population de crabe des neiges (Chionoecetes opilio) de l'estuaire et du nord du golfe du Saint-Laurent (Québec, Canada) entre 1985 et 2006

Rivierre, Antoine (2013). Variabilité spatio-temporelle de la structure de la population de crabe des neiges (Chionoecetes opilio) de l'estuaire et du nord du golfe du Saint-Laurent (Québec, Canada) entre 1985 et 2006. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Institut des sciences de la mer de Rimouski, 83 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: Le crabe des neiges est la principale espèce de crabe exploitée sur la côte atlantique du Canada où il fait l'objet d' une pêche commerciale depuis le début des années 1960. Depuis le début de l'exploitation commerciale, les débarquements et les taux de capture ont montré une très forte variabilité inter-annuelle. Plusieurs hypothèses peuvent expliquer ces variations. L' alternance de cohortes de faibles abondances avec des cohortes d'abondances beaucoup plus élevées et les variations annuelles des conditions océanographiques peuvent, par exemple, influencer directement la dynamique des populations. L'objectif principal de cette étude est donc de fournir une vision à grande échelle de la structure spatiale et de la dynamique temporelle de la population de crabe des ne iges de l'estuaire et du nord du golfe du Saint-Laurent afin de mieux comprendre les mécanismes du recrutement à la pêche. Pour ce faire, les données issues de la pêche commerciale ont été utilisées. Les prises par unité d'effort standardisées (PUES) ainsi que la structure en taille de la population ont été analysées. Une classification ascendante hiérarchique a révélé une structure spatiale à grande échelle qui différencie cinq unités bien distinctes qui ne correspondent pas forcément aux zones de pêches en vigueur. La zone située à l' extrémité nord-est du golfe du Saint-Laurent, proche du détroit de Belle-Île, se distingue du reste du golfe. Cette unité, avec une PUES moyenne de 684,5 kg.std montre une producti vité 40% plus faible et une dynamique démographique complètement dissociée des autres zones. L'analyse de la structure en taille de la population a pour sa part révélé un gradient croissant de la taille moyenne des crabes de l'est vers l' ouest. L'analyse factorielle des correspondances multiples a montré que des conditions environnementales plus froides ainsi qu ' un taux d' exploi tation trop élevé par le passé pouvaient expliquer cette dissociation qui peut être faite entre le stock de crabes de l'estuaire et du golfe et celui situé à l'extrémité nord-est. Ce dernier apparaît donc ici comme une population puits. -- Mots clés: Crabe des neiges, Prises par unité d'effort, Structure en taille, golfe du Saint-Laurent, influence environnementale. -- ABSTRACT: Snow crab is the main crab species exploited on the Atlantic coast of Canada, where it is the subject of a commercial fishery since the early 1960s. Since the start of commercial operations, landings and catch rates have shown a very high inter-annual variability. Several hypotheses may explain these variations. The alternating cohorts of low abundances with cohorts of much higher abundances, and the annual changes in oceanographic conditions can, for example, directly influence population dynamics. The main objective of this study is therefore to provide a large-scale spatial structure and temporal dynamics of the estuary and northern Gulf of St. Lawrence snow crab population, to better understand recruitment mechanisms of the fishery. To do this, data from commercial fisheries were used. The standardized catch per unit effort (sCPUE) and the size structure of the populations were analyzed. An ascending hierarchical classification revealed a large-scale spatial structure that differentiates five distinct units that do not necessarily correspond to current zones of exploitation. The north-eastern Gulf of St. Lawrence, near the Strait of Belle Isle, is distinguished from the rest of the Gulf. This unit, with an average CPUE of 684.5 kg.std, shows a 40% lower productivity than other areas and a completely different population dynamics. Analysis of the size structure of the population revealed an increasing east to west gradient of the average size of crabs. Multiple correspondences analysis showed that colder environmental conditions and a too high rate of exploitation in the past might explain this dissociation between the crab stocks in the estuary and the Gulf from those located at the northeast end of the Gulf. This unit appears as a population sink. -- Keywords : Commercial fisheries, Gulf of St. Lawrence, oceanographie conditions, snow crab population dynamics.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Duplisea, Daniel
Co-directeur(s) de mémoire/thèse: Brêthes, Jean-Claude
Informations complémentaires: Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en océanographie en vue de l'obtention du grade de maître ès sciences.
Mots-clés: Crabe Neige Chionoecetes Opilio Population Variabilite Structure Estuaire Golfe Saint-laurent
Départements et unités départementales: Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER) > Océanographie
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 05 mai 2016 14:03
Dernière modification: 30 mai 2016 12:55
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1061

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt