Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Le gestionnaire de projet en milieu éloigné : étude de cas de la construction de barrage pour l'entreprise Hydro-Québec

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Nicaud, Lionel (2011). Le gestionnaire de projet en milieu éloigné : étude de cas de la construction de barrage pour l'entreprise Hydro-Québec. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Unité départementale des sciences de la gestion du campus de Rimouski, 115 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (6MB)

Résumé

La présente recherche a pour but d'explorer la catégorie des projets qui se déroulent
dans des lieux géographiquement éloignés de la civilisation et que l'on nommera «milieux
éloignés». Dans un premier temps sont analysées dans la revue de la littérature les
caractéristiques des projets qui permettent de les répartir dans différentes catégories, ainsi
que les compétences requises pour le gestionnaire en fonction du type de projet auquel il
est associé.
Comme il existe peu d'informations sur ce sujet, nous avons mené une étude
exploratoire sur le cas de la construction de barrages hydroélectriques dans les régions du
nord du Québec par l'entreprise Hydro-Québec. En s'appuyant sur une série d'entrevues
téléphoniques avec des personnes-ressources de cette entreprise, l'étude cherche à
répondre aux questions suivantes : quelles sont les particularités d'un projet en milieu
éloigné et quelles sont les compétences distinctives d'un gestionnaire de projet en milieu
éloigné ?
Les entrevues révèlent que la caractéristique principale du milieu éloigné est l'effort
que l'entreprise porte à la qualité de vie de ses employés, effort qui prime sur les
problématiques de logistique. En effet, ils sont présents sur le site de travail pendant
plusieurs semaines d'affilée et se trouvent ainsi confrontés à deux types d'isolement. Un
isolement physique et social par rapport à leurs proches et un isolement physique dû au
cloisonnement du campement par rapport à son environnement immédiat. On observe de
plus une promiscuité extrême entre les employés car ils se fréquentent durant les heures
de travail mais aussi en dehors. L'entreprise doit donc trouver des solutions pour palier à
des conditions de vie stressantes et oppressantes. Pour les gestionnaires de projet, ce sont
les compétences humaines et la polyvalence qui priment sur le reste.
Finalement, il semble perspicace de mener de plus amples investigations sur ce
sujet, en étudiant par exemple un plus grand nombre de projets menés en milieu éloigné
mais aussi en élargissant la recherche aux compétences de tous les membres de l'équipe
de projet. De cela, il pourrait émerger un guide des bonnes pratiques des projets où les
employés sont confrontés à la vie en baraquement.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : Ben Hassel, Farid
Co-directeur(s) ou co-directrice(s) de mémoire/thèse : Urli, Bruno
Information complémentaire : Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en gestion de projet.
Mots-clés : Gestion Projet Milieu Eloigne Gestionnaire Competence Qualite Vie Employe Baraquement Isolement Physique Social
Départements et unités départementales : Unités départementales des sciences de la gestion > Gestion de projet (Rimouski et Lévis)
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 10 juill. 2013 13:52
Dernière modification : 03 oct. 2013 13:15
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/741

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt