Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Influence de la structure du paysage sur les mouvements liés à la prospection chez la Paruline couronnée (Seiurus aurocapilla)

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Longpre-Croteau, Maya (2019). Influence de la structure du paysage sur les mouvements liés à la prospection chez la Paruline couronnée (Seiurus aurocapilla). Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département de biologie, chimie et géographie, 85 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (966kB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: La sélection d'un territoire de reproduction par un individu est une étape critique dans son cycle de vie puisque cette décision peut avoir un effet majeur sur son aptitude phénotypique. Chez certaines espèces, les individus entreprennent une période de "prospection" durant laquelle ils récoltent de l'information qui leur permet d'augmenter la probabilité de sélectionner un site de haute qualité. La capacité qu'ont les prospecteurs d'accéder à un grand nombre de sites potentiels est donc un élément essentiel durant cette période. Dans le cadre de cette étude, nous avons donc examiné l'influence possible de la structure du paysage sur cette capacité des individus à visiter des territoires de reproduction potentiels durant la période de prospection. Notre étude a été effectuée dans le nord-ouest du Nouveau-Brunswick, où les forêts sont intensivement aménagées par l'industrie forestière. Plusieurs études ont montré que notre espèce cible, la Paruline couronnée (Seiurus aurocapilla), se déplace plus rapidement dans le paysage quand la couverture de forêt mature augmente et moins facilement lorsque le couvert de plantations de conifères augmente. Nous nous attendions donc à ce que la probabilité de capture d'individus en prospection dans des parcelles d'habitat propices à la reproduction diminue avec l'intensification de l'aménagement forestier dans le paysage environnant. Dans nos parcelles d'étude (n=6), nous avons capturé et bagué la majorité des mâles territoriaux durant la saison de reproduction. Ensuite, nous avons capturé passivement des individus de la fin juillet au début août à l'aide de filets japonais et de repasses de vocalisations.
Au total, nous avons capturé 77 individus considérés comme étant des prospecteurs, c.-à-d. des individus non bagués qui provenaient vraisemblablement d'autres parcelles. Nous avons ensuite modélisé les effets de la structure du paysage à trois échelles spatiales sur les taux de capture des présumés prospecteurs. Le taux de capture était relié négativement à la proportion de plantations de conifères à l'échelle la plus fine (rayon de 500 m) et à la distance moyenne entre les parcelles de couvert considéré favorable au déplacement. Ce dernier facteur était important à toutes les échelles spatiales. Ces résultats suggèrent que la composition de la matrice et la configuration de l'habitat peuvent influencer les mouvements de prospection chez la Paruline couronnée. Ces résultats concordent avec ceux d'études antérieures indiquant que la Paruline couronnée est réticente à se déplacer dans des plantations de conifères et des milieux ouverts. Notre étude suggère donc que l'aménagement forestier intensif peut affecter l'accès aux sites de reproduction potentiels et, ultimement, réduire la probabilité d'occupation des fragments d'habitat relativement isolés. À l'échelle du paysage, ceci peut donc causer une réduction de la productivité des populations nicheuses, dans la mesure où l'habitat inoccupé ne constitue pas un piège écologique. L'accès restreint des prospecteurs aux fragments d'habitat éloignés peut aussi être exacerbé par une disponibilité réduite d'information publique et une densité plus faible de conspécifiques dans ces populations en déclin. -- Mot(s) clé(s) en français : Structure du paysage, Prospection, Fragmentation, Connectivité, Dispersion, Aménagement forestier, Paruline couronnée, Seiurus aurocapilla. -- ABSTRACT: The selection of a breeding territory by an individual is a critical step in its life history, that can have major fitness consequences. In some species, individuals have been shown to undergo a "prospection" period, during which they collect information to increase their likelihood of selecting high-quality breeding sites. A prospector's ability to access a large number of potential sites is therefore essential during this period. In this study, we investigated whether landscape structure can influence the ability of individuals to visit potential breeding territories during the dispersal period. Our study area was located in northwestern New Brunswick, where forests are intensively managed for forest products. Our focal species, the Ovenbird (Seiurus aurocapilla), has been shown to move more readily across the landscape when the proportion of mature deciduous forest cover increases and moves less readily when the proportion of conifer plantations in the landscape increase. We expected that the probability of capturing putative prospectors in potential breeding habitat patches would decrease with forest management intensity in the surrounding landscape. In each study plot (n=6), we captured, and colour banded the majority of territorial males in June. Then, we used constant-effort mist netting to capture individuals during the dispersal period, in late July and early August.
We captured a total of 77 individuals deemed to be prospectors, i.e. unbanded individuals that likely came from other habitat patches. We then modelled the effects of landscape metrics at three spatial scales on capture rates of putative prospectors. Capture rates were negatively related to the proportion of conifer plantations at the finest scale (500m radius), as well as to the mean distance among patches deemed permeable to Ovenbird movements. This last variable was important at all spatial scales. These results suggest that both matrix composition and habitat configuration can influence Ovenbird movements during the prospecting period. These findings are consistent with previous studies indicating that Ovenbirds are reluctant to move through conifer plantations or open areas. Our study suggests that intensive forest management practices can affect access to potential breeding sites and, hence, could reduce the probability of occupancy of relatively isolated habitat fragments. Impeded access to remote habitat fragments by prospectors may then be exacerbated by the lower availability of local enhancements and public information in these gradually declining populations. -- Mot(s) clé(s) en anglais : Landscape structure, Prospecting, Fragmentation, Connectivity, Dispersal, Forest management, Ovenbird, Seiurus aurocapilla.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : Villard, Marc-André
Co-directeur(s) ou co-directrice(s) de mémoire/thèse : Bêty, Joël
Information complémentaire : Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en gestion de la faune et de ses habitats en vue de l'obtention du grade de maître ès sciences.
Mots-clés : Paruline CouronnÉe Seiurus Aurocapilla Prospection Selection Territoire Reproduction Influence Structure Paysage Mouvement Deplacement
Départements et unités départementales : Département de biologie, chimie et géographie > Biologie
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 26 oct. 2020 18:55
Dernière modification : 26 oct. 2020 18:55
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1654

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt