Collections de documents électroniques
RECHERCHER

De l'impuissance à l'agir de la parole créative : un chemin de consentement au mouvement de la vie : une démarche de recherche heuristique à l'esprit performatif et herméneutique

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Hogue, Sylvie (2018). De l'impuissance à l'agir de la parole créative : un chemin de consentement au mouvement de la vie : une démarche de recherche heuristique à l'esprit performatif et herméneutique. Mémoire. Rimouski, Université du Québec à Rimouski, Département de psychosociologie et travail social, 187 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (107MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: La présente recherche propose une exploration, à caractère heuristique, s'ancrant dans une écriture à la première personne radicale, un Je ferme et vivant qui se rapatrie sur le chemin de son cœur. La chercheure se pose en sa qualité de sujet, créant des conditions d'altérité nécessaires à la communicabilité de la démarche. Ce parcours heuristique aborde des thématiques telles : le deuil, la colère et les séparations nécessaires. Les procédés méthodologiques créent un mouvement d'existence et de vie neuve. La chercheure, par un retour à caractère autobiographique, revisite des évènements difficiles de son histoire, parsemés des situations-limites de son existence. Assumant un diagnostic de Troubles déficitaires de l'attention avec hyperactivité chez l'adulte (TDAH), la chercheure accepte l'épreuve exploratoire de la recherche caractérisée par une sorte d'errance de sens, affrontant le risque de transiter les chemins de l'essentiel et de l'amour à Soi, à partir de ses blessures existentielles et ses particularités cognitives. La recherche propose une manière de passer du regard rivé sur le passé vers une éthique dite «du consentement». L'autre, perçu dans l'histoire de la chercheure comme une menace la contraignant à l'impuissance, cherche les voies de l'accueil, de la bienveillance, du respect de soi et de l'autre. Le parcours l'amène vers les racines de sa propre humanité, de ses désirs de voir autrement, de son amour de l'autre et de sa pratique en passant par l'expérience de la violence.
Les propositions méthodologiques et épistémologiques de la recherche, amènent la chercheure à utiliser l'art (images) comme outil d'exploration et de communicabilité. L'écriture dite performative traduit la parole trouvée dans la création artistique, en geste d'enracinement de la nouvelle communicabilité et de la nouvelle compréhension à mesure qu'elle émerge. Une manière de s'enraciner dans le présent de l'expérience de l'écriture du mémoire qui permet le développement d'une posture de gratitude face à son histoire. Du rejet à l'inclusion, elle libère progressivement les expériences traumatiques, permettant la naissance d'un dialogue de soi à Soi. La praticienne-chercheure réactualise le sens de l'agir intime et de ses manières d'entendre la partie silencieuse de sa vie, en instaurant une démarche à l'esprit phénoménologique et herméneutique. Elle innove en utilisant des voies inattendues. Son procédé dit « auto-divinatoire », dans le style d'un tirage de cartes de tarot, crée l'espace dialogique entre soi, l'autre et le monde. Un procédé singulier qui démontre son efficacité pour la mise en forme d'une parole chez la personne aux prises avec des capacités cognitives particulières.
C'est une démarche qui vise le renouvellement de ses multiples pratiques de soin et leur relecture intégratrice en fin de processus d'écriture : acupuncture, accompagnement du corps sensible, tarot divinatoire comme médiation au dialogue avec l'autre. La mise en acte d'un choix de création appelle à l'expression d'un regard de santé qui s'exprime dans une vision intégrée de l'accompagnement de l'autre dans le soin. Cette démarche laisse émerger les conditions de co-naissance d'une praticienne par une parole créative en cohérence avec l'agir. -- Mot(s) clé(s) en français : Mots clés : heuristique, phénoménologie, herméneutique, première personne radicale, praticien réflexif, éthique, auto-interprétation, récit, écriture performative, TDAH. -- ABSTRACT: The present research is a heuristic exploration rooted in a radical first person writing, a firm "I" firm, alive, who repatriates in the way of her heart. The researcher poses herself as a subject, creating the conditions of otherness necessary for the communicability of the process. This heuristic journey addresses themes such as mourning, anger and the necessary separations. Methodological processes create a movement of existence and new life. The researcher, through an autobiographical return, revisits difficult events in her history, interspersed with traumatic situations in her life. Assuming a diagnosis of Attention Deficit Hyperactivity Disorder in Adults (ADHD), the researcher accepts the exploratory challenge of her research characterized by a kind of wandering of meaning, facing the risk of transiting through the path of the essential and of self-love, from her existential wounds and cognitive particularities. The research proposes a way of moving from a look to the past to an ethics known as "consentement".The other, in the story of the researcher, perceived as a threat rendering her powerless, seeks ways of welcoming, in kindness, and with respect for oneself and the other. The journey brings her to the roots of her own humanity, her desire to see differently, her love of others and of her practice, passing through the experience of violence. The methodological and epistemological proposals of the research bring the researcher to use art (images) as a tool for exploration and communication. Performative writing translates the word found in the artistic creation into an act of rooting new communicability and new understanding, as it emerges. A way of being rooted in the present of the experience of the writing of the theses, which allows the development of a posture of gratitude in the face of one's own story.
From rejection to inclusion, it gradually releases traumatic experiences, allowing the birth of a dialogue between self and Self. The practitioner researcher reactualizes the sense of intimate action and her way of hearing the silent parts of her life, by instituting a phenomenological and hermeneutic approach. She innovates using unexpected ways. Her "self-divination" process, in the style of a tarot card reading, creates the dialogical space between oneself, the other and the world. A unique process that demonstrates its effectiveness in giving form to words for a person with particular cognitive abilities. It is an approach that aims at the renewal of multiple care practises and their integrative rereading at the end of the writing process: acupuncture, accompaniment of the subtle body, tarot divination as mediator in dialogue with the other. The enactment of a choice of creation calls for the expression of a view of health as an integrated vision of accompaniment of the other in care. This approach reveals the conditions for the rebirth of a practitioner through the coherence between the creative word and the act. -- Mot(s) clé(s) en anglais : Key words: heuristics, phenomenology, hermeneutics, radical first person, reflexive practitioner, ethics, self-interpretation, narrative, performative writing, ADHD.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : Gómez González, Luis Adolfo
Information complémentaire : Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en étude des pratiques psychosociales en vue de l'obtention du grade de maître ès arts.
Mots-clés : Ecriture Praticien Actualisation Soi Performatif Tarot Divinatoire Interpretation
Départements et unités départementales : Département de psychosociologie et travail social > Psychosociologie
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 23 déc. 2019 19:26
Dernière modification : 23 déc. 2019 19:26
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1542

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt