Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Élaboration de facteurs de correction pour les inventaires aériens de bélugas du Saint-Laurent

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Wing, Sara (2019). Élaboration de facteurs de correction pour les inventaires aériens de bélugas du Saint-Laurent. Mémoire. Rimouski, Université du Québec à Rimouski, Département de biologie, chimie et géographie, 99 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: Des estimations d'abondance précises sont essentielles à la détection de tendances pour une population donnée. Toutefois, une partie d'une population inventoriée pourrait être cachée lors d'un relevé; c'est ce qu'on appelle le biais de disponibilité. Pour les cétacés, ceci a lieu lorsqu'ils se trouvent submergés sous l'eau, à une certaine profondeur. La population de bélugas du Saint-Laurent est en voie de disparition, et des relevés aériens photographiques et visuels sont effectués pour suivre l'évolution de sa taille. Les relevés actuels sont corrigés avec un facteur de correction unique et spécifique aux relevés photographiques, et comportent de grands intervalles de confiance. Nous avons émis l'hypothèse que l'inclusion de variables environnementales (profondeur et turbidité) et d'utilisation d'habitat (aires de haute résidence ou transit) aura un effet sur la disponibilité des animaux, et que tenir compte des différences du temps de détection entre les types de relevés rendra plus comparable les estimations d'abondance. Des données de plongée et de localisation, provenant de 30 bélugas équipés de balises enregistrant leur profondeur de plongée et leur position, ont été utilisées pour examiner l'effet de ces facteurs sur la disponibilité des bélugas aux deux types de relevés.
En utilisant la proportion moyenne de temps à la surface, ainsi que des équations d'estimation généralisée (GEE) pour tenir compte de l'autocorrélation, nous avons déterminé que la disponibilité globale aux relevés photographiques est de 0,308, équivalant à multiplier par 3,25 les individus comptés, au lieu du 2,26 utilisé présentement. La turbidité diminue la disponibilité, mais la profondeur du milieu et le comportement ne sont pas de bons prédicteurs de disponibilité pour ce type de relevé. Lors des relevés visuels, un modèle GEE-GAM prédit que la durée des intervalles de surface et des plongées augmentent avec la profondeur du milieu, ou lorsque les bélugas sont dans une aire de haute résidence. Ces résultats montrent l'importance de tenir compte de l'hétérogénéité spatiale et du comportement pour corriger le biais de disponibilité pour cette population. Une fois appliqués aux relevés passés, ces facteurs de correction devraient permettre de réduire la variabilité entre les estimations d'abondance, et d'améliorer notre capacité à détecter des tendances. -- Mot(s) clé(s) en français : biais de disponibilité, estimation d'abondance, relevés aériens, patrons de plongées, équations d'estimation généralisée, Delphinapterus leucas. -- ABSTRACT: Precise abundance estimates are essential to detect significant population trends. However, a proportion of a surveyed population may be unavailable to detection, resulting in availability bias. In cetaceans, this happens when animals are submerged under water, below a threshold depth. The St. Lawrence Estuary beluga population is endangered, and both photographic and visual aerial surveys are flown to keep track of population size. Currently, estimates from both types of surveys are corrected for availability bias using a unique correction factor developed for photographic surveys, and are associated with high confidence intervals. We hypothesized that the inclusion of environmental (depth and turbidity) and of habitat use (high residency areas or transit) variables will affect the availability of animals, and that accounting for differences in detection time between survey types will make point estimates obtained from photographic and visual surveys more comparable. We used diving and location data from 30 beluga equipped with time-depth recorders to examine the effect of these factors on beluga availability for both survey types.
Based on the average proportion of time at the surface, and correcting for autocorrelation using generalized estimating equations (GEEs), we determined that overall availability to photographic surveys is 0.308, which means a 3.25 multiplier would be applied to counted animals, instead of the 2.26 multiplier currently used. Turbidity decreased availability, but depth and behaviour were not good predictors of availability to this type of survey. During visual surveys, a GEE-GAM model predicted that surface intervals and dives increased in length with bottom depth, or when beluga were in a high-use area. These results show the importance of taking into account spatial and behavioural heterogeneity in correcting availability bias for this beluga population. Once applied to past surveys, these correction factors should reduce the variability among survey estimates, and increase our capacity to detect trends. -- Mot(s) clé(s) en anglais : availability bias, abundance estimation, aerial survey, diving data, Generalized Estimating Equations, Delphinapterus leucas.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : Berteaux, Dominique
Co-directeur(s) ou co-directrice(s) de mémoire/thèse : Lesage, Véronique
Information complémentaire : Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en gestion de la faune et de ses habitats en vue de l'obtention du grade de maître ès sciences.
Mots-clés : Beluga Delphinapterus Leucas Releve Inventaire Aerien Facteur Correction Biais Disponibilite Estimation Abondance Patron Plongee
Départements et unités départementales : Département de biologie, chimie et géographie > Biologie
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 18 déc. 2019 16:06
Dernière modification : 18 déc. 2019 16:06
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1522

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt