Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Réponse à court terme de la faune benthique aux apports de phytodétritus dans l'océan Arctique canadien

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Bravo, Gonzalo (2018). Réponse à court terme de la faune benthique aux apports de phytodétritus dans l'océan Arctique canadien. Mémoire. Rimouski, Université du Québec à Rimouski, Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER), 92 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: Les phytodétritus sont considérés comme étant l'une des sources alimentaires les plus importantes pour la faune en milieu profond. Dans les régions polaires, les algues de glace et le phytoplancton sont les principaux producteurs primaires qui peuvent atteindre le domaine benthique. L'étendue, l'épaisseur et la durée de présence du couvert de glace de mer sont fortement affectées par le changement climatique et peuvent altérer la quantité et la qualité de la matière organique qui sédimente. Pour cerner l'utilisation des deux sources de nourriture par les communautés macroendobenthiques, des expériences d'incubations en laboratoire ont été réalisées à partir de sédiments prélevés à trois stations de l'Arctique canadien (la baie de Baffin, le golfe d'Amundsen et la mer de Beaufort). Des diatomées enrichies en 13C et 15N, Thalassiosira nordenskioeldii (phytoplancton) et Synedra hyperborea (algues de glace), ont été utilisées comme traceurs de l'alimentation par les différents groupes de la macroendofaune. La structure des communautés était différente à chaque site et l'consomation totale des deux sources de nourriture la plus élevée a été mesurée dans la baie de Baffin où l'abondance et la biomasse de macroendofaune étaient plus élevées dans la couche superficielle de sédiments (0-5 cm) et où plus de 70% de la biomasse était représentée par les guildes trophiques de suspensivores/déposivores.
Des différences significatives ont été observées dans l'consommation d'algues de glace et du phytoplancton dans la baie de Baffin, avec une consommation préférentielle du phytoplancton. Ces mêmes algues de glace et phytoplancton ont été consommées de manière similaire dans le golfe d'Amundsen et en mer de Beaufort. Ceci semble donc suggérer que les algues de glace ne sont pas consommées préférentiellement. Par conséquent, les communautés macroendobenthiques pourraient être résilientes à une réduction des apports d'algues de glace causés par une diminution de la couverture de glace de mer. -- Mot(s) clé(s) en français : Arctique canadien - Communautés macroendobenthiques - Incubations - Algues de glace et phytoplancton enrichies - Isotopes stables - Changement climatique. -- ABSTRACT: Phytodetritus is considered as one of the most important food supplies for deep-sea fauna. In polar regions, sea ice algae and phytoplankton are the main primary producers that reach the seafloor. Sea ice cover extension and duration is being affected by climate change and may alter the quantity and quality of food reaching the seafloor (fewer ice algae and more phytoplankton biomass expected). In order to investigate the utilization of both food sources by macroinfaunal communities in different parts of the Canadian Arctic, we conducted on board pulse-chase experiments on sediment cores collected from the Baffin Bay, the Amundsen Gulf, and the Beaufort Sea. Dual-labeled (13C and 15N) diatoms, Thalassiosira nordenskioeldii (phytoplankton treatment) and Synedra hyperborea (ice algae treatment), were used as tracers of food consumption by macroinfaunal groups. Community structure differed among sites, and the total uptake of both food sources was greater in Baffin Bay. In this station, the highest biomass of macroinfauna was registered and more than 70% of the total biomass was represented by facultative filter feeder-surface/deposit feeders. Significant differences were found in the biomass-specific uptake of ice algae and phytoplankton only at Baffin Bay station, where phytoplankton was more consumed. While at the stations in the Amundsen Gulf and Beaufort Sea, both food sources were equally consumed. This suggest that ice algae are not preferentially uptaken and macroinfaunal communities could be resilient to a decrease in ice algal input to the seafloor inflicted by sea ice reduction. -- Mot(s) clé(s) en anglais : Canadian Arctic - Macroinfaunal community- Pulse chase experiences - Climate change- Enrichment techniques.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : Archambault, Philippe
Co-directeur(s) ou co-directrice(s) de mémoire/thèse : Nozais, Christian et Ciancio, Javier
Information complémentaire : Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en océanographie en vue de l'obtention du grade de maître ès sciences.
Mots-clés : Benthos Faune Benthique Macroendobenthique Apport Phytodetritus Phytoplancton Algue Glace Arctique Canada
Départements et unités départementales : Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER) > Océanographie
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 12 déc. 2019 21:09
Dernière modification : 12 déc. 2019 21:09
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1472

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt